Giggs, des souvenirs plein la tête

L'ancien ailier de Manchester United Ryan Giggs raconte les souvenirs de sa carrière et livre ses favoris pour la victoire en UEFA Champions League.

©Getty Images

Votre joueur préféré enfant ?

Quand j'étais enfant, comme j'étais gaucher, je suivais toujours les meilleurs gauchers. Au Royaume-Uni, c'était John Barnes et au niveau mondial Diego Maradona.

Votre but préféré ?

Le but dont tout le monde me parle dans la rue, c'est celui face à Arsenal (en demi-finale de la FA Cup 1999). Et c'est probablement mon préféré, car je l'ai mis dans un moment si magique d'une saison mémorable, la saison du triplé, face à une grande équipe d'Arsenal.

Giggs buteur face à Arsenal en 1999
Giggs buteur face à Arsenal en 1999©Getty Images

Le meilleur gardien adverse ?

Je pense que c'est le portier d'Arsenal David Seaman, et pas seulement parce que c'était un grand gardien, également en raison de l'arrière-garde qu'il avait devant lui : Dixon, Adams, Keown et Winterburn.

Votre plus bel exploit ?

Ce doit être la saison du triplé, 1998/99. Nous avions gagné le championnat et la FA Cup quelques fois les années précédentes mais nous n'avions jamais été au bout en Champions League. Être sur le point de perdre le match et le gagner en l'espace de deux minutes, c'était incroyable !

Le meilleur défenseur adverse ?

Le meilleur défenseur que j'ai affronté en Champions League est sans aucun doute Javier Zanetti. Il avait tout ! Il était rapide, puissant, intelligent, aimait se porter vers l'avant et était à l'aise avec le ballon.

Votre meilleur coéquipier ?

Je ne peux pas désigner le meilleur, mais celui avec lequel j'ai pris le plus de plaisir à jouer, c'est Paul Scholes. Nous jouions ensemble depuis tellement longtemps que c'était devenu une seconde nature.

Quel genre de manager serez-vous ?

Je pense qu'en tant que manager, on ne peut pas jouer d'une seule façon, il faut savoir s'adapter. Idéalement, on veut que l'équipe pratique un football offensif mais il faut d'abord s'appuyer sur une bonne structure défensive. Je ne serai pas un entraîneur défensif mais la défense doit vraiment être l'une des forces de l'équipe.

Qui gagnera l'UEFA Champions League cette saison ?

Je ne pense pas que l'on puisse ignorer le Real et Barcelone, même si je pense que ces équipes qui sont passées proches ces dernières années, comme l'Atlético et le Bayern, sont également capables de la gagner. Je ne pense pas qu'une équipe puisse être ravie à l'idée d'affronter l'Atlético sur match aller-retour ! C'est une équipe si difficile à battre, ils ont l'expérience de parcours jusqu'en finale et vont être poussés par la déception d'être passés si proches d'un triomphe.

Haut