Séville, Napoli : des raisons d'y croire

Séville est l'un des clubs qui peut trembler après son lourd revers à la troisième journée. Mais tout peut changer vite entre deux journées.

Manchester City savoure son succès sur Barcelone la saison dernière. Le Napoli pourra-t-il renverser les Citizens cette fois-ci ?
Manchester City savoure son succès sur Barcelone la saison dernière. Le Napoli pourra-t-il renverser les Citizens cette fois-ci ? ©Getty Images

Séville, le Celtic et Maribor ont tous subi de lourdes défaites et la perspective d'affronter le même adversaire quinze jours plus tard peut être effrayante. Mais ils peuvent s'appuyer sur un historique plus réjouissant...

La saison dernière : Manchester City 3-1 Barcelone
La saison dernière : Manchester City 3-1 Barcelone

Humiliations
Sur les 14 dernières saisons (depuis le lancement du format actuel de la compétition), seules 45 % des équipes ont pris six points sur les troisième et quatrième journées. La promenade du Shakhtar face au BATE Borisov en 2014/15, lorsque Luis Adriano signait huit buts lors de succès 7-0 et 5-0, correspond à la plus large victoire sur les deux matches, et de loin.

Sursauts
L'an dernier, huit équipes ont pris six points sur les rencontres des 3e et 4e journées et une seule s'est imposée à la 4e après un revers à la 3e. Mais 12 mois plus tôt, ce total était de cinq.

En 92 confrontations consécutives sur les six dernières saisons, 18 équipes se sont vengées d'un revers à la troisième journée la fois suivante. Le Bayern l'a illustré en 2015/16 avec une belle réaction après un revers 2-0 à Arsenal, les hommes de Josep Guardiola dominant les Gunners 5-1 13 jours plus tard, et égalant au passage le plus lourd revers des Londoniens en Europe.

Guardiola prouvait que ce n'était pas un cas isolé la saison dernière. À la tête de Manchester City, il s'inclinait 4-0 face à un autre de ses anciens clubs, Barcelone, mais 13 jours plus tard seulement, malgré l'ouverture du score de Lionel Messi, les Citizens l'emportaient 3-1 à domicile. Mais cette fois, Guardiola dirigera City face au Napoli après l'avoir emporté 2-1 en Angleterre.

Temps forts : Bayern 5-1 Arsenal
Temps forts : Bayern 5-1 Arsenal

Espoirs
Arsenal étrillait le Shakhtar 5-1 en 2010 et semblait parti pour prendre à nouveau les trois points lorsque Theo Walcott ouvrait le score en début de match à Donetsk. Mais les hôtes avaient d'autres plans et se reprenaient pour l'emportait 2-1.

Arsenal partage le record peu enviable du plus large succès à la troisième journée suivi d'une défaite à la quatrième avec un autre club anglais, Chelsea. Les Blues, alors dirigés par José Mourinho, battaient le Real Betis 4-0 en 2005 avant de s'incliner 1-0 en Espagne. La saison dernière, après avoir battu le Ludogorets Razgrad 6-0, Arsenal revenait au score après avoir été mené de deux buts en Bulgarie pour l'emporter 3-2.

Cependant, seules quatre équipes sont parvenues à l'emporter après un revers à domicile : Arsenal (face à Dortmund, 2013), la Roma (face à Bâle, 2010), Porto (face au Dynamo Kyiv, 2008) et l'AC Milan (face à Bruges, 2003).

Haut