Griezmann, l'arme fatale

Après avoir qualifié l'Atlético pour la finale de la Champions League, Antoine Griezmann a affirmé qu'il ne craignait ni le Real, ni City, en finale, le 28 mai, à Milan.

La réaction d'Antoine Griezmann après la qualification de l'Atlético.

Après avoir inscrit les deux buts de l'Atlético contre Barcelone en quart de finale retour, montrant la porte au champion en titre, Griezmann a de nouveau été décisif contre le Bayern.

Après le match, Antoine Griezmann est allé voir les fans
Après le match, Antoine Griezmann est allé voir les fans©AFP/Getty Images

Plein de confiance, le Français, lancé par Fernando Torres en début de seconde période, a ajusté Manuel Neuer pour inscrire son septième but dans la compétition cette saison et devenir le meilleur buteur de l'Histoire des Matelassiers en Champions League (9), dépassant Diego Costa.

Comment ? C'est simple... "J’ouvre mon pied. Je ferme la jambe pour essayer de la croiser. Ça rentre. Je suis content de marquer ce but décisif", a-t-il dit, non sans rappeler dans un sourire : "Neuer, oui, il est très grand". Griezmann, lui, a glissé son 1,76m au premier rang une nouvelle fois pour les Colchoneros.

 

Griezmann, mon souvenir de l'EURO
Griezmann, mon souvenir de l'EURO

"Il y a eu beaucoup d’efforts, je suis très fatigué. Il y a eu de la pression sur le banc. Il y a eu de la joie quand l’arbitre a sifflé la fin du match. Je suis passé par toutes les émotions", dit-il encore, avant de rendre hommage à Diego Simeone, son entraîneur. "On a vu qu’on n’était pas dedans dans la première période, nous nous sommes fait bouger. On se faisait manger dans tous les duels. Il a fait un changement (entrée de Yannick Ferreira) et il a changé le match lui aussi."

 

"Maintenant, nous n’avons peur de personne. On va continuer à travailler comme cela. On va garder les pieds sur terre. Peu importe l’adversaire en finale. Nous y sommes, nous avons fait cela avec l’équipe."

Son doublé face au Barça
Son doublé face au Barça

Samedi déjà, il marquait son 31e but de la saison en Liga moins d'une minute après son entrée en jeu, contre le Rayo Vallecano, mettant toute sa puissance dans une demi-volée du gauche, qui allait être le seul but du match. C'était aussi son premier ballon !

Griezmann en est à neuf buts sur ses onze derniers matches en Liga. À domicile, son équipe n'était pas au mieux face au Rayo dans le derby. Simeone avait décidé de mettre des titulaires au repos avant la demi-finale retour à Munich. En un geste, Grizi a énormément soulagé tout un club qui reste à égalité de points avec Barcelone en tête de la Liga. Il a remis cela mardi à Munich.

De très bon augure avant l'EURO 2016 dont la liste sera donnée le 12 mai par Didier Deschamps. Avec le Mâconnais et en l'absence de Karim Benzema, le sélectionneur de l'équipe tient sans doute son leader d'attaque. Cette saison 2015/16 pourrait être exceptionnelle pour celui que plusieurs centres de formation en France ont jugé à tort trop chétif.

  

 

©AFP/Getty Images
©AFP/Getty Images
©Getty Images
©AFP/Getty Images
©Getty Images
Haut