Guardiola, Simeone, qui en finale ?

Au coup d'envoi à Munich, l'Atlético de Diego Simeone virtuellement qualifié pour se deuxième finale de Champions league en trois ans. Son adversaire, le Bayern de Pep Guardiola, espère remporter à nouveau le trophée.

Diego Simeone dans l'une de ses séances de motivation, lors du dernier entraînement
Diego Simeone dans l'une de ses séances de motivation, lors du dernier entraînement ©Getty Images
  • Saúl Ñíguez a inscrit l'unique but du match aller la semaine dernière
  • L'Atlético a gagné ses sept derniers matches et n'a pas pris de but depuis 602 minutes
  • Le Bayern n'a perdu que deux de ses 23 précédentes rencontres à domicile face à des clubs espagnols
  • Ces deux clubs ne se sont rencontrés qu'une seule fois, le Bayern remportant la finale 1974 après un match d'appui

Compositions possibles
Bayern
: Neuer; Lahm, Martínez, Boateng, Alaba ; Alonso, Vidal ; Costa, Ribéry ; Müller, Lewandowski.
Absents : Robben (adducteurs), Badstuber (cheville)
Incertain : aucun

Atlético : Oblak; Juanfran, Giménez, Godín, Filipe Luís; Saúl, Gabi, Augusto, Koke; Griezmann, Ferando Torres.
Absent : Tiago (fracture de la jambe)
Incertain : aucun

Josep Guardiola, entraîneur du Bayern
C'est notre troisième demi-finale de rang, c'est un véritable honneur. Nous allons devoir être à notre meilleur niveau pour aller en finale. Ne pensons pas au nombre de buts que nous devons marquer. Nous devons tout d'abord bien défendre et avoir la maîtrise du jeu.

Nous n'avons pas perdu parce que Thomas Müller n'était pas là (au match aller) et demain, le résultat ne dépendra pas de la présence ou de l'absence de Thomas.

 

 

(Franck) Ribéry est apte et nous offre une option supplémentaire. C'est bien parce que c'est un grand joueur. Il faut savoir s'adapter aux joueurs qui sont disponibles, à leur style et à leurs qualités. C'est ce que je fais depuis que je suis arrivé ici. (Douglas) Costa est excellent et a apporté quelque chose à l'équipe, surtout en première partie de saison. Je suis très content de l'avoir parmi nous. Vidal exerce une influence énorme sur l'équipe.

Ce sera mon dernier match de Champions League à Munich. On m'a toujours bien traité ici, c'est une ville et un pays superbes. Personnellement, j'ai beaucoup appris et cela va me servir pour le reste de ma carrière.

Nous avons accompli de belles choses au cours des trois dernières années. C'est vraiment difficile de participer à la finale de cette compétition.

Diego Simeone, entraîneur de l'Atlético
À l'aller, nous avons joué d'une façon qui nous va bien. Demain, nous verrons le niveau du Bayern et le nôtre. Je ne pense pas qu'il y ait une pression supplémentaire sur le Bayern. Le travail réalisé en quatre ans et demi paie doucement. Nous avons de nouveaux joueurs et c'est vraiment génial de travailler avec eux.


Le football est un sport fantastique. Il y a une variété de façon d'y jouer. Cela dépend des joueurs que l'on a à disposition. C'est génial pour moi d'être ici et de travailler avec cet effectif. Je suis nerveux avant chaque match. Nous voulons gagner demain, jouer au football et connaître le succès.

Temps fort de l'aller : Saúl le funambule de l'Atlético
Temps fort de l'aller : Saúl le funambule de l'Atlético

Résultats du week-end
Bayern Munich 1-1 Mönchengladbach (Müller 6e; Hahn 72e)
Le Bayern devra attendre le week-end prochain pour sceller un quatrième titre consécutif en Bundesliga après son nul et la victoire 5-1 du Borussia Dortmund contre Wolfsburg. Thomas Müller avait donné l'avantage aux hommes de Josep Guardiola, mais Gladbach égalisait par l'intermédiaire d'André Hahn. À noter le retour de Jérôme Boateng qui était blessé aux adducteurs depuis le 22 janvier. Il remplaçait Javi Martínez ménagé.

Atlético Madrid 1-0 Rayo Vallecano (Griezmann 55e)
Antoine Griezmann a marqué moins d'une minute après son entrée en jeu pour l'Atlético qui s'est imposé face au Rayo et a signé un septième succès consécutif toutes compétitions confondues. L'attaquant français était lancé aux côtés de Fernando Torres neuf minutes après la reprise, et inscrivait son 21e but de la saison en Liga. Les hommes de Diego Simeone sont à égalité avec le Barça (85 points) et n'ont pas encaissé de but depuis six matches.

Le saviez-vous ?
L'Atlético a remporté ses six dernières confrontations aller-retour, mais le bilan du Bayern en 23 matches face à des équipes espagnoles est assez impressionnant. Pour en savoir plus, rendez-vous ici.

Haut