Au Real, "on sait ce qu'il reste à faire"

Après le 0-0 à City, les joueurs du Real Madrid paraissaient soulagés d'avoir un scénario simple au retour : victoire = qualification.

Lucas Vázquez a eu la dure tâche de remplacer Cristiano Ronaldo au pied levé et "sans peur"
Lucas Vázquez a eu la dure tâche de remplacer Cristiano Ronaldo au pied levé et "sans peur" ©Getty Images

Dominateur en fin de seconde période, le Real Madrid n'est qu'à 90 (ou 120) minutes d'une quatorzième finale dans la plus prestigieuse des compétitions de clubs, à condition de battre Manchester City au retour. Un nul avec des buts qualifierait les Anglais.

Sur cette tête, Casemiro a failli faire basculer le match
Sur cette tête, Casemiro a failli faire basculer le match©Getty Images

S'il a été quelque peu éclipsé par son vis-à-vis Joe Hart, Keylor Navas, le gardien du Real, se satisfait de ne pas avoir pris de but. "Ce match nul ne dit pas beaucoup de choses sur qui va se qualifier, tout le monde aurait aimé gagner, mais c'est bien de ne pas avoir encaissé de but", a déclaré le Costaricain.

Cristiano Ronaldo en tribune, ce fut la première surprise d'hier soir
Cristiano Ronaldo en tribune, ce fut la première surprise d'hier soir©AFP/Getty Images

"On va essayer de remettre cela à domicile, et cette fois de marquer pour gagner. La mission est simple, on doit gagner. Nous savons ce que nous avons à faire à Bernabéu".

L'une des grandes questions sera bien sûr le retour des deux attaquants du Real, Karim Benzema et Cristiano Ronaldo. Le premier est sorti avant la pause et le deuxième n'était même pas sur la feuille de match.

Avec KB9 et CR7 au retour?

Tous deux souffrent de légères blessures au genou et à la cuisse respectivement. Alors que Zinédine Zidane se voulait prudent, le milieu défensif Casemiro se disait "sûr" au moins du retour de Ronaldo. Sur son absence, il déclarait : "Ce n'est plus un gamin, et parfois il doit se reposer, comme pour ce soir".

Lucas Vázquez a remplacé le meilleur buteur de l'histoire de la Champions League. "Il n'y a pas à avoir peur lorsque l'on est titularisé dans ces matches", assurait l'Espagnol. "Si tu as confiance en toi, les choses se passent bien. Je suis très reconnaissant envers le coach de m'avoir donné ma chance. L'équipe s'est bien comportée, surtout en seconde période. Elle s'est créé des occasions, surtout par Pepe (arrêt de Hart) et par Jesé (barre). Mais nous ne partons pas avec les meilleures sensations. Le résultat est un peu trompeur au vu de notre fin de match, où nous aurions pu marquer. Mais on sait maintenant qu'une victoire à domicile nous qualifiera pour la finale."

 

 

Seul rescapé de la BBC en seconde période, Gareth Bale était le plus déçu, pour son retour en Angleterre. "Quel dommage de ne pas avoir marqué ce but à l'extérieur", a pesté le Gallois sur son compte Twitter. "J'espère énormément du match retour à Bernabéu".

 

 

 

Voir la réaction de Zidane
Voir la réaction de Zidane
Temps forts du match
Temps forts du match
Bacary Sagna y croit
Bacary Sagna y croit
Haut