Simeone : "Ça ne s'oublie pas"

Les réactions des entraîneurs, Diego Simeone et Luis Enrique, suite à la qualification de l'Atlético Madrid pour les demies aux dépens du Barça.

Diego Simeone calme ses troupes durant la rencontre
Diego Simeone calme ses troupes durant la rencontre ©AFP/Getty Images
  • Le doublé d'Antoine Griezmann qualifie l'Atlético
  • L'Atléti restait sur sept défaites de rang face au Barça de Luis Enrique
  • Le Barça ne deviendra pas la première équipe à conserver l'UEFA Champions League
  • Tirage au sort des demi-finales vendredi à 11h30 (HEC), en direct sur UEFA.com

Diego Simeone, Atlético, entraîneur
Nous travaillons très dur depuis plus de quatre ans que nous sommes ensemble. Je suis heureux pour mes joueurs, qui ont su se révéler au sein de cette équipe. Je ne parle pas seulement de cette qualification pour les demies, c'est bien plus important que cela. Il y a de moins en moins de valeurs dans notre société, et nous formons un groupe de bosseurs capable de gagner comme de perdre. Nous exploitons à fond nos ressources.

Aujourd'hui, nous sortons encore vainqueurs d'une rencontre incroyablement difficile, mais superbe. On n'a jamais cessé d'y croire. On était conscient de l'enjeu, et de nos capacités. En première mi-temps, le scénario nous était favorable. Nous sommes restés soudés devant leurs individualités capables de faire basculer un match.

Ce match opposait deux équipes aux styles très différents, parfois vous pouvez gagner ce genre de rencontres, et c'est ce que nous avons fait ce soir. Un moment comme celui-ci, ça ne s'oublie pas.

Pour l'instant, je ne pense qu'à Grenade (en championnat). Manchester City possède une richesse financière énorme et d'incroyables joueurs. Madrid, le Bayern ... deux clubs historiques. Ce sont tous de grands clubs. Mais l'Atlético fait à nouveau partie du dernier carré européen, c'est superbe, mais nous pouvons encore mieux faire.

Luis Enrique, Barcelone, entraîneur
C'était le match auquel je m'attendais, même si je ne pensais pas que l'Atlético jouerait si bas. On n'a pas livré notre meilleure partie : on a manqué de lucidité pour se créer assez d'occasions. On voulait vraiment aller plus loin dans cette compétition et relever le défi (de conserver notre titre), mais il faut féliciter l'Atlético Madrid.

La première mi-temps était plutôt calme. Ils ont joué leur jeu, ils nous attendaient pour essayer de nous prendre en contre. Il est évident que nous ne sommes pas au meilleur de notre forme en ce moment, surtout que vous regardez le niveau que nous avons affiché ces derniers mois. Mais c'est le football, il va falloir relever la tête.

Nous voulions conserver le trophée. Nous sommes tristes, bien sûr. Je m'attendais à un Atlético plus offensif. Nous n'étions pas sous pression. On avait le contrôle du ballon et le match en main. Ils ont su tirer avantage d'une de nos erreurs pour prendre les devants. Ils ont fait ce qu'ils savent faire le mieux : défendre dans leur moitié de terrain.

Je tiens à féliciter l'Atlético, ils ont été meilleurs que nous. Nous visons toujours le plus haut possible. Nous sommes fiers d'être Barcelone, une équipe qui veut toujours tout gagner. Mais ce soir, nous devons accepter ce résultat.

Haut