Blanc : "Pas insurmontable pour Paris"

Laurent Blanc croit en les chances du PSG sur la pelouse d'un City qui s'annonce offensif malgré le bon 2-2 obtenu au Parc des Princes.

©Getty Images
  • Les deux équipes se retrouvent après leur nul 2-2 au Parc des Princes
  • Manuel Pellegrini, l'entraîneur de City, ne jouera pas le 0-0
  • Incertitude, côté parisien, sur Marco Verratti.
  • Le Paris version QSI en quête de sa première demi-finale

Compositions possibles
Manchester City : Hart ; Kolarov, Otamendi, Mangala, Sagna ; Touré, Fernandinho, David Silva, De Bruyne, Navas ; Agüero.
Absents
: Sterling (adducteurs), Kompany (mollets)
Incertains : aucun
Suspendus au prochain carton : Jesús Navas, Nicolás Otamendi

Paris : Trapp ; Maxwell, Thiago Silva, Marquinhos, Aurier ; Rabiot, Thiago Motta, Lucas ; Di María, Ibrahimović, Cavani.
Absents :
Matuidi, David Luiz (suspendus)
Incertains : Verratti (pubalgie), Pastore (mollets)
Suspendus au prochain carton : Aurier, Ibrahimović, Verratti

Manuel Pellegrini, Manchester City, entraîneur
Vincent Kompany n'est pas à 100 %. Il ne pourra pas jouer. Je fais confiance pleinement aux joueurs qui seront sur le terrain, même malgré une blessure. J'ai une grande confiance en cette défense. Nous avons joué beaucoup de matches ici dans Championnat d'Angleterre. Nous sommes à ce niveau de la compétition parce que nous avons de bons défenseurs.

Revoir les quatre buts inscrits lors du premier match
Revoir les quatre buts inscrits lors du premier match

Nous savons que nous avons de voir jouer un match difficile, contre une très bonne équipe. Nous savions cela avant d'aller à Paris où nous avons essayé d'arracher la victoire dès le début de leur encontre. Pour le retour, nous avons essayé de faire exactement la même chose, parce que c'est de cette manière que cette équipe sait évoluer.

C'est une équipe qui est préparée à marquer des buts et une équipe qui est préparée à produire du jeu. Si nous commençons en pensant au 0-0, alors je pense que nous allons perdre ce match, parce que nous jouerions contre nature.

Laurent Blanc, Paris, entraîneur
À nous d’être plus costauds défensivement, que ce soit sur les coups de pied arrêtés, sur les espaces laissés car ce sont des joueurs qui aiment beaucoup les espaces. En n’étant pas brillantissimes, on est arrivés à imposer le jeu qu’on voulait imposer. J’aimerais bien demain qu’on se procure autant d’occasions qu’à l’aller car je suis certain qu’on en concrétiserait plus que ça.

Je pense qu’il faut être conscient qu’il faut faire plus d’efforts qu’à l’aller pour continuer à imposer notre philosophie de jeu même si elle est risquée de temps en temps. Si, comme à l’aller, il y a des pertes au milieu du terrain, il faudra être plus attentifs quand on échouera pour que les joueurs offensifs de Man City soient moins à l’aise qu’à l’aller.

On sait comment on veut jouer demain, à nous d’être efficaces. Quand je vois qu’on a marqué deux buts en Coupe d’Europe en quart de finale, quand je vois les autres quarts de finale, tout est serré. Je pense qu’il y aura des buts, il faudra être très bon défensivement. Je pense que c’est l’équipe qui ne prendra pas de buts ou en prendra le moins possible qui se qualifiera.

C’est un quart de finale mais tous les matches à enjeu sont importants pour tout le monde. Pour tout le monde, cette attente est immense mais pour nous aussi. Si on se qualifie pour les demi-finales, il y aura une attente pour la finale. Ça ne s’arrêtera jamais, pas tant que le PSG n’aura pas gagné la Coupe d’Europe. Oui c’est ça notre projet, ça prend du temps, ça demande beaucoup d’investissement, que ce soit humain ou financier. Demain on a l’occasion de concrétiser cette progression.

Le match aller a été favorable à Man City donc ils attaquent le match retour avec un avantage qui n’est pas négligeable mais n’est pas insurmontable pour le PSG. Je pense que demain, Paris doit être excellent dans tous les domaines pour se qualifier.

Ce week-end
Manchester City
2-1 West Brom
(Agüero 19e, Nasri 66e ; Sessegnon 6e)
Titulaire pour la première fois depuis septembre (blessure), Samir Nasri, non qualifié en Champions League en 2016, a donné la victoire aux Citizen, à l'affût après une frappe de Sergio Agüero contre West Brom. Agüero – sorti en boitant sur la fin – avait égalisé un peu plus tôt après le but de Stéphane Sessegnon. Yaya Touré a fait son retour, à trois jours des quarts retour dans ce même stade contre Paris.

Guingamp 0-2 Paris (Lucas 56e s.p., 71e)
Laurent Blanc a mis au repos quasiment tous ses titulaires pour City. Le seul présent sur le terrain, Kevin Trapp, est sorti à la pause victoire d'un coup sur le genou. Auteur des deux buts de Paris, qui compte 83 points en Ligue 1, Lucas s'est montré en Bretagne.

 

Bon à savoir
City s'est toujours qualifié (6 occasions) dans les compétitions européennes au cours desquelles il a réussi le match nul à l'aller l'extérieur sur un score de 2-2. Toutes les statistiques.

Haut