Zidane : "Pas l'intensité habituelle"

Les réactions des deux entraîneurs, Dieter Hecking et Zinédine Zidane après la victoire de Wolsfburg sur le Real Madrid, la surprise de ces quarts de finale.

Watch the goals by Ricardo Rodriguez and Maximilian Arnold which put Wolfsburg in the driving seat of their quarter-final against Real Madrid.

Dieter Hecking, Wolfsburg, coach
Un grand bravo à mon équipe et aux supporters. C'est exactement ce que je voulais. Nous voulions rendre cette équipe du Real nerveuse, on s'est battu, on a bossé dur et on a le coup de pouce du destin qui nous a permis de remporter une victoire méritée. Nous sommes en bonne position maintenant.

Hier, je regardais vos visages (dit-il en s'adressant aux journalistes devant lui). Personne n'a cru un mot de ce que je vous ai dit. Et vous voyez, en football, tout est possible. Nous avons maintenant la possibilité d'éliminer le Real Madrid de cette compétition et nous allons nous donner tous les moyens de le faire.

L'un des joueurs clés ce soir fut Bruno Henrique. Nous voulions surprendre Madrid et cela a fonctionné parce qu'il a vraiment très bien joué. Pas seulement en attaque, mais également en défense. Il s'est très bien débrouillé face a Marcelo.

Maintenant, nous avons besoin d'une performance courageuse à Madrid pour réussir ce que personne ne pensait que nous serions en mesure de faire. Nous voulons nous qualifier pour les demi-finales.

Zidane essaye de replacer ses joueurs
Zidane essaye de replacer ses joueurs©AFP/Getty Images

Zinédine Zidane, Real Madrid, coach
Je suis mécontent de la manière dont le match s'est déroulé, surtout dans la première période. Voila ce qui arrive lorsque vous ne jouez pas avec intensité dès le coup d'envoi. Il va falloir maintenant récupérer et penser au match retour, parce qu'il reste encore un match à jouer et nous pouvons encore retourner la situation. C'est tout l'intérêt. Il y a une grande soirée à vivre pour le match retour.

Wolfsburg a pris l'avantage sans vraiment en faire énormément. Nous savons que ce serait un match difficile. Et nous avons eu ce match compliqué. Maintenant, nous avons 90 minutes pour essayer d'atteindre notre objectif. On va avoir besoin d'être solidaires.

C'est vrai que nous n'étions pas au maximum de possibilités physiques, après un match dur contre Barcelone. Nous n'obtenons pas le résultat que nous voulions avoir. Nous ne nous attendions pas à perdre deux buts à zéro ici. Je suis responsable de tout cela, aucun doute. Et maintenant je vais devoir analyser les raisons de notre défaite et trouver les solutions avant le match retour.

Haut