L'Atlético a du boulot

L'Atlético Madrid avait ouvert le score au Camp Nou, mais le doublé de Luis Suárez met le Barça en pole avant le match retour à Calderón.

Luis Suárez fêtant son doublé lors du match aller
Luis Suárez fêtant son doublé lors du match aller ©Getty Images

Le Club Atlético de Madrid espère reproduire son exploit de 2014, où il avait éliminé le FC Barcelona en quart de finale de l'UEFA Champions League, en accueillant les Catalans au Vicente Calderón pour le match retour.

• Les hommes de Diego Simeone devront toutefois effacer la défaite 2-1 du match aller au Camp Nou, où ils avaient pourtant ouvert le score par Fernando Torres. L'expulsion du buteur et le doublé de Luis Suárez auront eu raison de lla ténacité des Colchoneros.

Antécédents
• Avant ce match aller, la seule confrontation continentale entre ces deux équipes était survenue au même stade de la compétition en 2013/14. Lors du match aller au Camp Nou, Neymar (71e) a répondu à Diego, qui avait ouvert le score pour l'Atlético à la 56e minute.

• Les équipes de ce 1er avril 2014 étaient les suivantes :
Barcelona : Pinto, Alves, Piqué (Bartra 12e), Mascherano, Alba, Xavi, Busquets, Fàbregas (Alexis Sánchez 68e), Iniesta, Messi, Neymar.
Atlético : Courtois, Juanfran, Godín, Miranda, Filipe Luís, Gabi, Tiago, Arda Turan (Rodríguez 77e), Koke, Villa (Sosa 71e), Diego Costa (Diego 30e).

• Une semaine plus tard, un but de Koke dès la 5e minute suffisait à qualifier l'Atlético 1-0 et à mettre fin à la série de six demi-finales de rang du Barça.

• Les équipes alignées à Vicente Calderón le 9 avril 2014 étaient les suivantes :
Atlético : Courtois, Juanfran, Godín, Miranda, Filipe Luís, Gabi, Tiago, Koke, Adrián López (Diego 62e), Raúl García, Villa (Rodríguez 79e).
Barcelona : Pinto, Alves, Bartra, Mascherano, Alba, Xavi, Busquets, Iniesta (Pedro 72e), Fàbregas (Alexis Sánchez 61e), Messi, Neymar.

• L’Atlético est la seule équipe à avoir empêché le Barça d’atteindre les demi-finales lors des huit dernières saisons, le seul des trois clubs ayant réussi à éliminer les catalans en quart de finale d’une UEFA Champions League avec le Paris Saint-Germain en 1994/1995 et la Juventus en 2002/2003.

• Le Barça a remporté 2-1 les deux rencontres de Liga l'ayant opposé à l'Atlético, cette saison. Diego Godín et Filipe Luís ont été expulsés au Camp Nou le 30 janvier. Koke a pourtant ouvert le score pour les Madrilènes, mais Lionel Messi et Luis Suárez ont inversé la tendance.

• L'Atlético a remporté la Liga 2014, sa première depuis 1996, en décrochant le nul 1-1 au Camp Nou lors de l'ultime journée, Godín répondant à Alexis Sánchez.

Repères

Regardez les tirs au but !
Regardez les tirs au but !

Atlético
• L'Atlético dispute les quarts de l'UEFA Champions League pour la troisième saison d'affilée et a affronté un adversaire espagnol à ce stade à chaque fois.

• Après avoir écarté Barcelone en 2014, l'Atlético s'est fait éliminer par son voisin du Real Madrid CF douze mois plus tard, Javier Hernández inscrivant l'unique but des deux rencontres à deux minutes du terme du match retour, joué à Santiago Bernabéu.

• Le Real a également battu l'Atlético en finale de l'édition 2014 4-1 après prolongation à Lisbonne.

• L'Atlético a accueilli Barcelone 109 fois, toutes compétitions confondues, pour un bilan de 50 victoires, 23 nuls et 36 succès catalans.

• Les Colchoneros se sont inclinés 2-1 à domicile par le SL Benfica lors de la 2e journée, l'un de ses deux revers seulement dans ses 28 derniers matches européens à domicile (23 victoires).

• L'Atlético a sorti le PSV Eindhoven aux tirs au but en huitièmes, le premier de l'ère UEFA Champions League à se conclure sur un double 0-0 et le deuxième de rang pour les hommes de Diego Simeone à se terminer aux tirs au but, eux qui ont éliminé le Bayer 04 Leverkusen de la même manière en 2015.

• Les Rojiblancos sont en quarts de la Coupe d'Europe pour la huitième fois et en quête d'une cinquième demi-finale.

• L'Atlético reste sur 7 victoires et 7 défaires en 18 matches avec un adversaire espagnol. Depuis une défaite face au Villarreal CF en finale aller de la Coupe UEFA Intertoto 2004, l'Atlético a enregistré 11 matches fratricides pour 5 v., 4 n. et 3 d., ces défaites étant l'œuvre du Real Madrid (deux fois) et du Barça.

• Le club madrilène s'est qualifié 11 fois sur 20 après s'être incliné à l'extérieur au match aller. Cela inclut cinq des six revers sur le score de 1-2, à chaque fois face à un rival espagnol : contre la Real Sociedad de Fútbol, au 3e tour de la Coupe UEFA 1998/99 (retour : 4-1), et contre le Real Madrid, en demi-finale de la Coupe d'Europe 1958/59 (retour : 1-0, match rejoué : 1-2).

• L'Atlético a gagné 2 de ses 5 séances de tirs au but en compétitions européennes :
6-7 contre Derby County FC, 2e tour Coupe UEFA 1974/75
1-3 contre ACF Fiorentina, 1er tour Coupe UEFA 1989/90
1-3 contre Villarreal, finale de Coupe UEFA Intertoto 2004
3-2 contre Leverkusen, 8es de finale Champions League 2014/15
8-7 contre PSV Eindhoven, 8es de finale Champions League 2015/16

Le Barça sans forcer
Le Barça sans forcer

Barcelone
• Quart de finaliste pour la neuvième saison consécutive (record), Barcelone reste sur dix victoires de rang à domicile en UEFA Champions League suite à son succès 3-1 sur l'Arsenal FC en huitième retour. La dernière équipe qui n'a pas perdu contre le Barça à Barcelone en UEFA Champions League est l'Atlético en 2013/2014.

• Son dernier revers au Camp Nou remonte à une victoire 3-0 du FC Bayern München en mai 2013 – son unique défaite lors des 37 derniers matches disputés sur son terrain en UEFA Champions League (dont 30 victoires).

• En quarts de finale de Coupe d'Europe, Barcelone fait état de 14 V et 3 D.

• Barcelone avait déjà pris le dessus sur une autre formation espagnole en Europe, cette saison, après sa victoire 5-4 face au Sevilla FC en Super Coupe de l'UEFA, en août à Tbilissi.

• Les Blaugrana ont perdu contre Séville la Super Coupe de l'UEFA 2006 au Stade Louis II de Monaco. Au total, il compte 6 v., 6 n. et 10 d. en 22 matches contre des opposants espagnols, dont 4 v. 3 n. et 4 d. à domicile.

• En matches aller-retour contre des adversaires de Liga, il s'est qualifié quatre fois, pour six éliminations.

• Barcelone s'est qualifié 38 fois sur les 40 où il a remporté le match aller à domicile, en compétitions de l'UEFA. Ces deux défaites sont intervenues face à des clubs anglais : contre le Manchester United FC, en quart de finale de la Copue d'Europe 1983/84 (2-0 à domicile, 0-3 à l'extérieur), et l'Aston Villa FC en Super Coupe de l'UEFA 1982 (1-0 à domicile, 0-3 à l'extérieur).

• Le Barça n'a perdu qu'une seule de ses 6 séances de tirs au but en compétitions européennes :
5-4 contre KKS Lech Poznań, 2e tour Coupe des coupes 1988/89
0-2 contre FC Steaua Bucureşti, finale de Coupe d'Europe 1985/86
5-4 contre IFK Göteborg, demi-finale de Coupe d'Europe 1985/86
4-1 contre RSC Anderlecht, 2e tour Coupe des coupes 1978/79
3-1 contre Ipswich Town FC, 3e tour Coupe UEFA 1977/78
5-4 contre AZ Alkmaar, 2e tour Coupe UEFA 1977/78

2014 : quand l'Atlético sortait le Barça
2014 : quand l'Atlético sortait le Barça

On se connaît ?
• Ancien joueur de Séville et de l'Atlético, Diego Simeone a affronté Luis Enrique, d'abord au Real Madrid et ensuite à Barcelone, à onze reprises. Luis Enrique a remporté six matches, Simeone deux, pour trois matches nuls.

• En tant que joueur, le bilan de Simeone dans des matches de Liga contre le Barça avec Séville et l'Atlético est de 1 v., 3 n., et 3 d. Son seul but contre Barcelone, il l'a marqué dans une défaite 5-2 pour Séville en 1994, mais il a aidé l'Atlético à vaincre les Blaugrana en finale de la Copa del Rey en 1996.

• En tant qu'entraîneur, son bilan est de 1 v., 5 n. et 8 d.

• Lionel Messi a marqué 25 buts en 28 matches contre l'Atlético, dont trois coups du chapeau, ce qui fait de l'Atlético l'équipe contre laquelle il a le plus marqué. Aucun joueur n'a fait mieux que lui.

• Fernando Torres a marqué 10 fois contre Barcelone en 14 rencontres, neuf fois sous les couleurs de l'Atlético, une fois sous celles du Chelsea FC lors d'un match nul 2-2 au Camp Nou lors du match retour des demi-finales de l'UEFA Champions League 2012.

• Coéquipiers en sélection:
Espagne : Andrés Iniesta, Marc Bartra, Jordi Alba, Gerard Piqué, Sergio Busquets, Sergi Roberto & Koke et Juanfran.
Uruguay : Luis Suárez & Diego Godín

• Koke faisait partie du groupe espagnol vainqueur du Championnat d'Europe des moins de 21 ans de l'UEFA en 2013, avec Marc Bartra.

• Bartra a fait ses débuts professionnels avec Barcelone lors d'une défaite 2-1 à l'Atlético en février 2010.

• Arda Turan a rejoint les rangs des Blaugrana l'été dernier après quatre ans à l'Atlético, où il avait remporté la Super Coupe d'Espagne, la Super Coupe de l'UEFA, l'UEFA Europa League, la Copa del Rey et le titre de Liga.

• Ils ont également joué pour les deux équipes : David Villa, Julio Alberto, Sergi Barjuán, Simão Sabrosa, Bernd Schuster, Eusebio Sacristán, Julio Salinas, Miguel Reina, Thiago Motta.

• Ils ont entraîné les deux équipes : Luis Aragonés, César Luis Menotti, Radomir Antić.

Haut