Guardiola, "pas favoris"

Pour l'entraîneur du Bayern, Josep Guardiola, le club allemand n'est pas favori au moment de recevoir Benfica, pour ton défi commun des outsiders des quarts de finale.

Josep Guardiola, "un immense respect", pour le football portugais
Josep Guardiola, "un immense respect", pour le football portugais ©Getty Images
  • Du côté du Bayern, on affiche énormément de respect pour le club portugais
  • Benfica a remporté 19 de ses 20 derniers matchs
  • Jonas, le buteur de Benfica a atteint les 30 buts en championnat ce week-end

Compositions probables
Bayern : Neuer ; Lahm, Kimmich, Alaba, Bernat ; Alonso, Vidal ; Coman, Ribéry (ou Costa) ; Müller, Lewandowski.
Absents : Boateng (adducteurs), Badstuber (cheville)
Incertains : Robben (adducteurs), Benatia (adducteurs)
Suspendus au prochain avertissement : Boateng, Kimmich, Lewandowski, Vidal

 Benfica : Ederson ; André Almeida, Lindelöf, Jardel, Eliseu ; Fejsa, Renato Sanches, Gaitán, Pizzi ; Jonas, Mitroglou.
Absents : Júlio César (cuisses), Luisão (bras cassé)
Incertain : néant
Suspendus au prochain avertissement : Luisão, Jonas, Gonçalo Guedes, Pizzi

revoir les deux équipes en actions sur le chemin de leur qualification pour ces quarts de finale
revoir les deux équipes en actions sur le chemin de leur qualification pour ces quarts de finale

Josep Guardiola, Bayern, coach
Je pense que nous ne sommes vraiment pas favoris dans ce match. Benfica joue très bien en ce moment et je dois admettre que je suis très impressionné par cette équipe.

Leurs statistiques sont bonnes. Ils savent exactement ce qu'ils ont à faire. Pour eux, la question tactique est déjà réglée. (Kostas) Mitroglou et Jonas Sont très forts dans la surface de réparation et ils ont beaucoup de qualités.

Mais nous sommes au Bayern Munich et nous sommes toujours considérés comme les favoris. J'ai énormément de respect pour le football portugais. Je me rappelle de ce qui s'est passé l'année dernière à Porto.

Manuel Neuer, premier souvenir de Champions
Manuel Neuer, premier souvenir de Champions

Manuel Neuer, Bayern, gardien
Il ne s'agit pas seulement de neutraliser leurs attaquants. Nous avons analysé le style de jeu de cette équipe et nous avons essayé de comprendre la manière dont ils abordent les adversaires supposés plus fort. Nous sommes peut-être favoris sur le papier mais je peux vous dire que cette équipe mérite sa présence en quart de finale je pense qu'ils vont essayer de marquer ce but à l'extérieur.. Il faut vraiment surveiller Jonas et (Kostas) Mitroglou. Ces deux joueurs ont inscrit 48 buts dans le championnat cette saison.

Rui Vitória, Benfica, coach
D'un point de vue tactique, le Bayern évolue à un autre niveau. Ils savent s'adapter à n'importe quelle situation en cours de match. On devra se montrer concentrés et solidaires autant que possible.

En Champions League, on prend les matches un par un – c'est comme ça qu'on est arrivés là où l'on est. On n'a pas peur, on a analysé notre adversaire et c'est une grosse machine, mais on va tout donner pour faire un résultat ici, à Munich.

J'aimerais gagner ce match – comme tous les autres – mais je sais combien ce sera difficile.

On y croit. On va jouer avec enthousiasme et envie. On veut en profiter et je veux que mon équipe prenne du plaisir.

Ce week-end
Samedi : Bayern 1-0 Eintracht Frankfurt (Ribéry 20e)
Le premier but de Franck Ribéry en 2016 a permis au Bayern de conserve son avance en tête de la Bundesliga. Les Bavarois on compté 13 tirs cadrés, beaucoup ont été repoussés par le gardien de Francfort Lukas Hradecky.

Vendredi : Benfica 5-1 Braga (Mitroglou 17e 71e, Jonas 37e s.p, Pizzi 40e, Samaris 75e ; Pedro Santos 90e+3 s.p.)
Jonas est le premier joueur à atteindre les 30 buts cette saison en championnat, alors que son équipe de Benfica a battu Braga 5-1. Kostas Mitroglou (17e), Jonas (37e, penalty) et Pizzi (40e) ont rapidement assuré la victoire dans ce match. Jonas a aussi donné deux passes décicives. Mitroglou et Samaris ont inscrit les deux derniers buts. Braga a réduit le score pour Braga.

Le saviez-vous ?
Ces deux équipes se sont déjà rencontrées à trois reprises. Le Bayern s'est qualifié chaque fois. Toutes les stats sont à lire dans le contexte du match.

Haut