Ronaldo et le Real chassent les records

Real Madrid 8-0 Malmö Cristiano Ronaldo et le Real battent ou égalent des records en UEFA Champions League.

©AFP/Getty Images

Pour ce dernier match du Groupe A, le Real Madrid, assuré de la qualification et de la première place, recevait à Santiago Bernabéu une équipe de Malmö qui devait absolument prendre plus de points que le Shakhtar Donetsk pour rester européen au printemps.

Les Madrilènes prenaient d’entrée les commandes et ne tardaient pas à ouvrir le score, Karim Benzema profitant d’un bon travail et d’un centre de Cristiano Ronaldo repris par Isco et repoussé dans les pieds de l’international français par le gardien Johan Wiland (12e).

Puis c’est sur un superbe centre de son compère Ronaldo, depuis l’aile droite, que Benzema doublait la mise d’une magnifique tête qui laissait Wiland de marbre (24e).

Passeur, Ronaldo, qui avait laissé passer plusieurs occasions de but, faisait enfin trembler les filets à six minutes de la pause sur un coup franc direct dont le rebond trompait Wiland.

Le Lusitanien était même tout près de s’offrir un doublé avant la pause mais, idéalement décalé par Isco et seul à dix mètres de la cage, il trouvait le moyen de tirer au-dessus !

Dès le retour des vestiaires, l’insatiable Ronalo inscrivait coup sur coup ses neuvième et dixième buts, battant ainsi le record de réalisations en phase de groupes de l’UEFA Champions League qu’il partageait avec Luiz Adriano.

Mais il ne s’arrêtait pas là et ajoutait un sixième but pour le Real à l’heure de jeu, son quatrième du match et son 11e en phase de groupes, avec toujours ses complices Benzema et Isco à la baguette.

Malheureusement pour les Suédois, le Real continuait à pousser à Mateo Kovacic prenait part au festival (70e). Puis Benzema réalisait le triplé presque dans la foulée (74e).

À 8-0, les Merengues égalaient la plus large victoire jamais enregistrée en Champions League, jusque-là détenue par Liverpool, victorieux sur le même score de Beşiktaş en novembre 2007.

Si les déferlantes blanches se poursuivaient, ni Isco, ni Casemiro, ni Denis Cheryshev, entré en jeu, ne parvenaient à ajouter un neuvième but. Suite à cette déroute, Malmö est éliminé de toute compétition européenne.

 

©AFP/Getty Images
©AFP/Getty Images
©AFP/Getty Images
©Getty Images
©AFP/Getty Images
Haut