Le Zenit trop fort pour l'OL

Lyon 0-2 Zenit Pas assez réalistes, les Lyonnais ont été battus par le talent de Hulk. Avec 4 victoires en 4 matches, les Russes sont qualifiés.

0411_UCL_MD4_LYNZEN_AMB

Même si mathématiquement ce n'est pas fini, l'Olympique Lyonnais a sans doute dit adieu à l'UEFA Champions League pour cette saison. Alors qu'il était impératif pour les Lyonnais de gagner face au Zenit Saint-Pétersbourg et de laver l'affront du match aller (1-3), ils ont subi un deuxième revers face aux Russes (0-2).

Cette troisième défaite d'affilée conforte la dernière place de l'OL dans ce groupe puisque dans le même temps La Gantoise a battu Valence (1-0). Les affaires se compliquent donc aussi dans la quête d'une participation à l'UEFA Europa League en février alors que se profile, le 24 novembre prochain, la réception des Belges.

L'OL a pourtant réalisé plutôt une bonne entame. Sauf qu'après dix premières minutes rythmées, les Lyonnais ont eu tendance à laisser le ballon au Zenit, qui très rapidement s'est procuré une première grosse occasion par Danny dont la tentative a été repoussée sur sa ligne de but par Samuel Umtiti. Une nouvelle énorme alerte a été lancée par le capitaine de l'équipe russe mais Anthony Lopes, cette fois, s'est interposé. Avant que l'incroyable talent de Hulk ne fasse la différence. Sur une accélération foudroyante (25e minute), le Brésilien a pris toute la défense lyonnaise à revers pour servir sur un plateau Artem Dzyuba, premier buteur du match comme à l'aller le 20 octobre.

Entre-temps les hommes de Hubert Fournier avaient bien réagi et s'étaient montrés dangereux par Sergi Darder ou Henri Bedimo. Par la suite, ils ont enchaîné des occasions énormes de revenir au score. Corentin Tolisso, idéalement placé, n'a pas cadré (29e). Mapou Yanga-Mbiwa, tout seul devant le but, a totalement raté sa reprise après un premier tir de Maxime Gonalons (32e). Bedimo a trouvé l'angle de la barre transversale sur une frappe puissante (36e). Enfin, juste avant la pause, le tir soudain de Darder est passé quelques centimètres à côté.

Au retour des vestiaires, les intentions lyonnaises d'égaliser sont forcément très fortes. Mais la défense russe continue de se montrer hyper compacte face aux percussions sans créativité d'Alexandre Lacazette et consorts. C'est de nouveau sur un ballon bêtement perdu près de la surface du Zenit que l'OL a encaissé le deuxième but (57e). Tout est parti d'un contre fulgurant de Hulk qu'aucun Lyonnais n'a été capable de stopper. Le Brésilien a pu servir tranquillement en profondeur Dzyuba qui s'est offert un doublé.

Pour les Lyonnais, la soirée a tourné au calvaire, surtout pour Maxime Gonalons, expulsé à la 72e minute après avoir reçu un deuxième avertissement. Le capitaine de l'OL sera automatiquement suspendu pour la réception de La Gantoise.

Haut