Bayern favori en Grèce ?

L'Olympiacos FC a l'habitude d'affronter des équipes allemandes en phase de groupes mais aura fort à faire contre le Bayern München.

Marco Silva entraînait le Sporting la saison dernière
Marco Silva entraînait le Sporting la saison dernière ©AFP/Getty Images

L'Olympiacos FC a l'habitude d'affronter des équipes allemandes en phase de groupes, mais aura fort à faire contre le Bayern München pour la première journée de cette édition.

Antécédents
• Les deux formations se sont affrontées au premier tour de la Coupe d'Europe 1980/81. Les Bavarois s'étaient imposés à l'aller comme au retour (4-2 à l'extérieur, 3-0 à domicile) avec des buts de Karl-Heinz Rummenigge, l'actuel président du club allemand, au cours des deux rencontres. 

Contexte
Olympiacos
• C'est la cinquième fois en 14 saisons que l'Olympiacos est opposé à une équipe allemande en phase de groupes. Les Grecs ont obtenu pour l'instant quatre victoires pour une défaite à domicile.

Bayern
• Le Bayern est invaincu en sept matches contre des formations grecques (5 v., 2 n.).

On se connaît ?
• Roberto a détourné le penalty d'Arturo Vidal dans le temps additionnel la saison passée lors du match face à la Juventus comptant pour la troisième journée, mais les Bianconeri l'avaient malgré tout emporté 3-2 chez eux.

• Alberto Botía a fait ses débuts en première division espagnole avec le Barcelone de Guardiola lors d'un déplacement sur le terrain du Deportivo La Coruña conclu sur le score de 1-1 en 2008/09.

• Robert Lewandowski a marqué lors de la défaite du Borussia Dortmund 3-1 sur la pelouse de lOlympiacos lors de la phase de groupes de l'édition 2011/12.

• Lewandowski a marqué pour la Pologne à l'occasion du nul 1-1 face à la Grèce de Giannis Maniatis lors du match d'ouverture de l'UEFA EURO 2012 disputé à Varsovie. Kostas Fortounis était lui entré en cours de jeu à 22 minutes du terme.

• Lors de ce même EURO, Philipp Lahm avait inscrit le premier but de l'Allemagne, tombeuse de la Grèce 4-2 en quart de finale. Maniatis était de la partie côté hellène, tout comme Manuel Neuer, Holger Badstuber et Jérôme Boateng du côté de la Mannschaft alors que Thomas Müller et Mario Götze étaient entrés en cours de jeu.

• Le FC Internazionale Milano d'Esteban Cambiasso avait battu le Barça dirigé par Guardiola en demi-finale de l'édition 2009/10 de l'UEFA Champions League avant de prendre le meilleur sur le Bayern en finale.

• Cambiasso avait manqué son tir au but en quart de finale de la Coupe du Monde de la FIFA 2006 opposant l'Argentine à l'Allemagne et voyait les coéquipiers de Lahm de qualifier après un match nul 1-1 à Berlin.

• Fortounis (1. FC Kaiserslautern, 2011–14), Omar Elabdellaoui (TSV Eintracht Braunschweig, 2013–14) et Stefanos Kapino (1. FSV Mainz 05, 2014/15) ont tous joué en Allemagne.

• Joueurs à avoir évolué ensemble :
Botía et Thiago Alcântara (FC Barcelona B, 2008–09)
Manuel da Costa et Mehdi Benatia (Maroc)

Autour du match

Olympiacos
• Luka Milivojević sera suspendu deux matches suite à son exclusion lors du 16e de finale d'UEFA Europa League 2014/15 contre Dnipro.

• Le club reste sur une série de dix matches sans défaite, série débutée en avril.*

• Maniatis est de retour après une blessure contractée le 11 mars.*

• Andreas Bouchalakis est blessé au quadriceps et incertain pour ce premier match.*

• Alfred Finnbogason était de la victoire islandaise 1-0 contre les Pays-Bas, le 3 septembre ; il est rentré en cours de match.

Bayern
• Le Bayern a démarré la saison par une défaite 5-4 aux tirs au but en Super Coupe d'Allemagne, contre le VfL Wolfsburg.

• Pour l'ouverture de la Bundesliga, les Bavarois ont gagné 5-0 contre le Hamburger SV, le14 août.

• Huit jours plus tard, le Bayern concédait le but le plus rapide de l'histoire de la Bundesliga, un but de Kevin Volland pour le TSG 1899 Hoffenheim, inscrit au bout de neuf secondes de jeu (victoire 2-1 du Bayern).

• Müller compte huit buts en six matches cette saison, club et sélection confondus.*

• Tous les buts du match Allemagne-Pologne ont été inscrits par des joueurs du Bayern (Götze (2), Müller et Lewandowski).

*Sujet à modifications en fonction du week-end

Haut