Meilleur joueur : Lionel Messi

Graham Hunter a eu le privilège de suivre Lionel Messi, nommé pour le prix de Meilleur joueur d'Europe de l'UEFA pour la saison 2014/15.

©AFP/Getty Images

Lionel Messi a inscrit pas moins de 58 buts en compétitions officielles, la saison passée, et a battu un nombre invraisemblable de records.

Record de buts dans l'histoire de la Liga, record de coups du chapeau en Liga et tous clubs espagnols confondus, records de passes décisives dans l'histoire du championnat espagnol... La compétition qui fait rage entre l'Argentin et Cristiano Ronaldo les pousse à battre sans cesse des records, comme celui de buts en UEFA Champions League. Un exemple parmi tant d'autres.

N'oublions pas non plus que Messi et ses coéquipiers ont écrit une page d'histoire en devenant le premier club – et le premier groupe de six joueurs comprenant l'artiste argentin, Xavi Hernández, Gerard Piqué, Andrés Iniesta, Sergio Busquets et Daniel Alves – à remporter deux triplés historiques.

Qui plus est, la saison 2014/15 du lutin catalan a été marquée du sceau du génie lors d'une soirée mémorable.

©AFP

En finale de Copa del Rey ?

Ce soir-là, Messi a pris le ballon tout près de la ligne de touche, sur la droite du terrain, avant d'effacer quatre défenseurs et de marquer un but prodigieux. J'étais assis juste derrière l'ancien international argentin Juan Pablo Sorín, passé par le Barça et le Paris Saint-Germain.

À l'issue de cette action, je l'ai vu se prendre la tête à deux mains, épaté par ce slalom incroyable au sein de la défense de l'Athletic Club - ponctué d'une passe décisive et d'un second but personnel pour une victoire 3-1.

Mais non, ce n'est pas de cette soirée dont je parle. Ni même de celle qui a vu l'Atlético Madrid, champion en titre, passer le flambeau aux Blaugrana, Messi se chargeant magistralement d'inscrire l'unique but de la rencontre du sacre catalan. Ce n'est pas non plus l'élimination de Manchester City en huitièmes de l'UEFA Champions League qui m'a le plus marqué.

©AFP/Getty Images

Non.

Je revois plus que tout le massacre en 17 minutes d'un Bayern jusque-là valeureux et appliqué au Camp Nou, en demi-finale aller. Son tir lointain qui trompe Manuel Neuer, son coup de reins qui met Jérôme Boateng sur les fesses avant de faire le tour du monde et sa passe décisive sur le troisième but signé Neymar (3-0) font de Messi le lauréat tout désigné du prix de Meilleur joueur d'Europe de l'UEFA 2014/15. Aucun doute : Messi est largement au-dessus du lot.

Haut