La cinquième pour le Barça

Juventus 1-3 FC Barcelona
Rakitić, Suárez et Neymar ont offert une nouvelle Champions League aux Espagnols.

2307_Barca_UCLF_AMB

Repris au score par une Juventus qui y a cru malgré une ouverture du score rapide, la FC Barcelone devient champion d'Europe pour la première fois depuis 2011 en s'imposant 3-1 à Berlin. Les joueurs de Luis Enriqué réussissent le triplé Liga-Copa-UEFA Champions League.

Dans cette finale, pas de round d'observation. Cela a commencé très fort avec des Barcelonais tout de suite en jambes et présents au pressing. Dès la 4e minute, les joueurs de Luis Enrique ont trouvé l'ouverture sur un but d'Ivan Rakitić. Suite à une superbe inspiration d'Andrés Iniesta, auteur d'un caviar dans la surface, le milieu croate du Barça n'a plus eu qu'à pousser le ballon au fond des filets.

 

Dans la foulée, les Barcelonais auraient pu très rapidement prendre le large sur une frappe tendue de Daniel Alves, mais Gianluigi Buffon a réalisé un arrêt somptueux pour sortir ce ballon (13e minute). Même si les Turinois ont fini par se rebiffer dans le dernier quart d'heure de la première période avec Carlos Tévez puis Álvaro Morata, ce sont les Catalans qui se montraient les plus tranchants.

Sans les arrêts de Buffon sur Luis Suárez (40e et 48e), la Juve aurait lâché car le Barça aurait deux ou trois unités d'avance. Mais à force de dominer sans marquer, on n'est jamais à l'abri d'une mauvaise surprise. Aussi incroyable que cela pouvait paraître, la Juve est parvenue à revenir dans ce match. À la 55e minute, Morata a parfaitement suivi une première frappe de Carlos Tévez repoussée par Marc-André ter Stegen, pour glisser le ballon au fond des filets et égaliser.

Dès lors, les Catalans ont été cueillis à froid et mis du temps à réagir, laissant aux champions d'Italie des opportunités de prendre confiance, comme sur ce tir de Paul Pogba stoppé par ter Stegen (65e). C'est à ce moment-là que le match a connu un nouveau retournement de situation avec le coup de boutoir donné par le désormais quintuple champion d'Europe.

Irréprochable jusque-là, Buffon a affiché pour la première fois dans ce match une certaine fébrilité. Laquelle a permis à Suárez de reprendre un ballon dans la surface, relâché par le gardien italien après un premier tir de Messi pour redonner l'avantage à son équipe (68e). Celui qui a maintenu en vie la Vieille Dame durant de longues minutes a fini par craquer.

Dans la foulée, un autre but a été refusé à Neymar, qui a touché la ballon de la main après l'avoir frappé de la tête. Mais le Barça a réussi à tenir l'avantage jusqu'à la fin, marquant même un troisième but par le Brésilien, son 10e de la saison, sur un contre fatal à la Juve au bout du bout du temps additionnel (90e + 7).

Entré à la 78e minute, Xavi Hernández est devenu le joueur le plus capé en UEFA Champions League (avec 151 matches). Et Jérémy Mathieu le 30e Français à soulever la Coupe aux grandes oreilles.

 

©Getty Images
Haut