Finales "nationales" en C1

Retour sur les six finales de l'UEFA Champions League entre clubs du même pays.

Retour sur les cinq finales de l'UEFA Champions League entre clubs du même pays, dont Real Madrid CF-Club Atlético de Madrid en 2014.

Valence et Real au sommet
Valence et Real au sommet

1999/2000 : Real Madrid CF 3-0 Valencia CF
Même si ni Madrid ni Valence n'était champion d'Espagne, les victoires en phase à élimination directe face aux Manchester United FC et FC Bayern München, et aux S.S. Lazio et FC Barcelona, accouchaient de la première finale de l'UEFA Champions League entre clubs d'un même pays. Il s'agissait de la 11e finale du Real (la seconde en trois ans), une équipe alors entraînée par Jupp Heynckes et qui avait mis un terme à une attente de 32 ans pour brandir à nouveau le trophée en 1998, et de la première de Valence, une inexpérience qui s'avérait criante au Stade de France.

Les Merengues de Vicente Del Bosque prenaient l'avantage par l'intermédiaire de Fernando Morientes peu avant la pause et s'assuraient un huitième succès en C1 grâce à Steve McManaman et Raúl González en seconde période.

Inzaghi se souvient du sacre de Milan en 2003
Inzaghi se souvient du sacre de Milan en 2003

2002/03 : AC Milan 0-0 Juventus (3-2 t.a.b.)
L'Italie livrait trois des quatre demi-finalistes, le FC Internazionale Milano restant aux portes de la finale à Old Trafford après sa défaite face à son voisin dans le dernier carré. Alors que le Milan et la Juve se connaissaient par cœur, la rencontre s'avérait tendue et pauvre en occasions. Même le meilleur buteur dans la compétition cette saison-là, l'attaquant "rossonero" Filippo Inzaghi, était incapable de trouver l'ouverture à Manchester.

Clarence Seedorf et Kakha Kaladze échouaient pour les Lombards lors de la séance de tirs au but, mais David Trezeguet, Marcelo Zalayeta et Paolo Montero connaissaient le même sort pour les Piémontais, laissant Andriy Shevchenko ramener le trophée pour la sixième fois à Milan.

Chelsea échoue encore, la gloire pour Manchester United
Chelsea échoue encore, la gloire pour Manchester United

2007/08 : Manchester United 1-1 Chelsea FC (6-5 t.a.b.)
Trois des demi-finalistes provenaient à nouveau du même pays, Chelsea se vengeant de ses défaites au même stade face au Liverpool FC en 2005 et 2007 pour disputer sa toute première finale. Les Red Devils frappaient les premiers au stade Loujniki de Moscou sur une tête victorieuse de Cristiano Ronaldo, mais Frank Lampard égalisait avant la mi-temps.

La rencontre restait vierge de buts après le repos et offrait une prolongation qui voyait l'expulsion de Didier Drogba pour Chelsea. Les Bues semblaient s'être remis de ce coup dur lorsque Petr Čech arrêtait la tentative de Ronaldo lors de la séance de tirs au but, offrant à John Terry l'occasion de ramener le trophée à Stamford Bridge. Mais le capitaine du club londonien glissait et trouvait le poteau. Edwin van der Sar s'imposait devant Nicolas Anelka et le trophée prenait la direction d'Old Trafford.

Robben sacre le Bayern
Robben sacre le Bayern

2012/13 : FC Bayern München 2-1 Borussia Dortmund
Le Bayern terminait la Bunsdesliga avec 25 points d'avance sur Dortmund, et semblait se diriger tout droit vers un cinquième sacre européen lorsque Mario Mandžukić ouvrait le score à la 60e minute à Wembley. İlkay Gündoğan égalisait rapidement sur penalty, alors que les Bavarois avaient gardé leur cage inviolée pendant 432 minutes. C'est toutefois le Bayern qui se montrait le plus dangereux, et finissait par trouver la faille à la 89e minute par Arjen Robben.

Merveilleux pour Ancelotti et Casillas
Merveilleux pour Ancelotti et Casillas

2013/14 : Real Madrid CF 4-1 Club Atlético de Madrid (a.p.)
Une semaine avant cette rencontre à Lisbonne, l'équipe de Diego Simeone avait devancé le FC Barcelona et le Real pour décrocher son premier titre en Liga depuis 1996. Diego Godín, dont le but avait offert la Liga aux Colchoneros le week-end précédent, marquait à nouveau de la tête lors d'une finale qui semblait partie pour offrir un doublé inattendu à l'Atlético. Mais Sergio Ramos égalisait dans le temps additionnel et l'élan était du côté des hommes de Carlo Ancelotti par la suite. Gareth Bale, Marcelo et Ronaldo, sur penalty, marquaient en prolongation et offraient la tant attendue 'Décima' aux Merengues. Le Real éliminait également l'Atlético 1-0 sur l'ensemble des deux matches en quarts de finale 2015 et il ne fallait pas attendre très longtemps avant qu'ils ne se retrouvent en Europe...

2015/16: Real Madrid 1-1 Atlético Madrid (a.p., 5-3 t.a.b.)
Pour la revanche, l'Atlético était mené en première période par un but e Ramos. Antoine Griezmann touchait la barre sur penalty, juste après la pause, et Yannick Carrasco égaliait à la 79e minute. La victoire allait se jouer aux tirs au but et après l'échec de Juanfran (poteau), Ronaldo ne manquait pas l'occasion d'aller brandir le trophée.

Haut