Chelsea, réflexions sur un échec

UEFA.com revient sur les raisons qui ont pu faire que le Chelsea FC a été éliminé en 8es de finale par le Paris Saint-Germain à Londres.

Diego Costa et José Mourinho (Chelsea FC)
Diego Costa et José Mourinho (Chelsea FC) ©Getty Images

Pourquoi Diego Costa a-t-il tant de mal à avoir un impact en UEFA Champions League ? Par rapport à la Premier League où il fait bien des misères aux défenses adverses, son influence en Europe a été limitée cette saison.

Ses statistiques parlent d'elles-mêmes : 21 matches en championnat, 17 buts ; sept matches en UEFA Champions League, 0 but. En Premier League, il totalise une moyenne de 2,4 tirs par match, en Europe 1,7. En championnat, 68% de ses frappes sont cadrées, 50% en Europe.

L'année dernière, il a été l'homme fort du Club Atlético de Madrid, finaliste malheureux, mais ce n'est pas le cas cette année. Peut-être que son style agressif et provocateur ne fonctionne pas face à des défenseurs plus rôdés sur la scène continentale.

Peu importe la raison, c'est une chose que José Mourinho va chercher à rectifier la saison prochaine si le problème ne se règle pas tout seul. Le Portugais ne peut se permettre d'avoir un buteur qui n'arrive pas à faire sentir sa présence

Ceci dit, peut-être aussi que le fait que Chelsea soit encore engagé sur tous les fronts lui a coûté cher à Stamford Bridge. C'est en tous cas l'avis du défenseur Gary Cahill.

"On a été imprudents", déclarait Cahill, "et on n'a pas joué aussi bien que d'habitude à la maison. On a manqué d'un peu de persévérance, et on n'a pas été à notre meilleur niveau. C'est alors très difficile de gagner, que l'adversaire soit à dix ou à onze."

"On va prendre le temps demain de réfléchir sur les raisons de notre élimination, surtout sur notre deuxième mi-temps. Après le carton rouge, on pensait que ce serait plus facile, mais il faut féliciter le Paris Saint-Germain, ils ont été très bons à dix."

Haut