Rien à perdre : le meilleur des 8es aller

Les matches aller ont donné lieu à deux victoires à domicile, trois à l'extérieur et trois nuls : retour sur les performances marquantes.

Yannick Ferreira-Carrasco (AS Monaco FC)
Yannick Ferreira-Carrasco (AS Monaco FC) ©AFP/Getty Images

Les 8es de finale aller de l'UEFA Champions League ont donné lieu à des résultats étonnants, des buts surprenants, et ont vu quelques révélations inattendues.

Le bijou de Fabinho
Le bijou de Fabinho

L'équipe : AS Monaco FC
Monaco a fini en tête du Groupe C et a surfé sur cette vague pour battre l'Arsenal FC (3-1). Geoffrey Kondogbia et Dimitar Berbatov ont porté la marqué à 2-0, Alex Oxlade-Chamberlain à 2-1, et Yannick Ferreira-Carrasco à 3-1.

"Le football est un art" : Leonardo Jardim a toutefois misé sur les maths pour mettre son équipe sur les rails de la qualification. Aucune équipe n'a réussi à se qualifier, depuis l'avènement de la formule Champions League, après avoir perdu à domicile de plus d'un but d'écart

Le joueur : Luis Suárez (FC Barcelona)
Du temps de Liverpool, Suárez n'avait jamais marqué sur la pelouse du Manchester City FC. C'est chose faite depuis son doublé de mardi et la victoire 2-1 du FC Barcelona.

La phrase : "Des occasions manquées devant et un suicide en défense"
Arsène Wenger met en relief ldeux raisons de sa défaite contre Monaco.

Le fait de match : Marcelo (Real Madrid CF)
La semaine dernière, Cristiano Ronaldo ouvrait la voie du record pour le Real (10 victoires de suite en C1), mais c'est le bijou de Marcelo (lucarne du pied droit) qui a marqué les esprits. Gareth Bale parle même de "but fantastique".

Le chiffre : 7 (Branislav Ivanović)
Un jour avant Marcelo, Ivanović avait marqué pour le Chelsea FC contre le Paris Saint-Germain (1-1) "Branislav Ivanović à l'art de choisir ses matches" a déclaré José Mourinho en rapport à la finale de l'UEFA Europa League 2013.

Ivanović au micro d'UEFA.com
Ivanović au micro d'UEFA.com

Chris Burke, notre correspondant, a demandé au défenseur de nous révéler son secret. "Si je le dis, ça ne sera plus un secret."

Le coup gagnant : Karim Bellarabi (Bayer 04 Leverkusen)
Vendredi, Bellarabi prolongeait jusqu'en 2020. Mercredi, il permettait à Leverkusen de battre le Club Atlético de Madrid (1-0), en délivrant une talonnade décisive à Hakan Çalhanoğlu.

L'image : le Borussia Dortmund a du travail

Les joueurs du Borussia à l'entraînement avant le choc face à la Juventus
Les joueurs du Borussia à l'entraînement avant le choc face à la Juventus©AFP/Getty Images


Le but : À VOUS DE CHOISIR !
Ivanović, Marcelo, Suárez, Çalhanoğlu ou Oxlade-Chamberlain : c'est à vous de décider dans notre sondage du but de la semaine.

Haut