Le Bayer prend les devants

Bayer 04 Leverkusen 1-0 Club Atlético de Madrid Le joli but de Hakan Çalhanoğlu donne l'avantage au Bayer ; Tiago a été expulsé.

Le Bayer 04 Leverkusen prend une courte option sur la qualification pour les quarts de finale de l'UEFA Champions League en disposant 1-0 du Club Atlético de Madrid en Allemagne.

Après un premier contre allemand mal conclu par le capitaine Lars Bender et un coup franc dangereux pour l’Atlético, le Bayer se créait la première véritable occasion sur un corner tiré par Hakan Çalhanoğlu. Miguel Ángel Moyà prolongeait tant bien que mal jusqu’à Wendell, qui remisait dans la surface sans contrôle. Emir Spahić déviait et Mario Mandžukić devait sauver sur sa ligne (12e minute).

Le même Spahić envoyait ensuite un missile des 25 mètres fracasser l’équerre de la cage madrilène (26e). Côté espagnol, c’est un centre en cloche de Jesús Gámez, entré en lieu et place de Guilherme Siqueira, blessé, que Bernd Leno enlevait d’extrême justesse de sur la tête d’Antoine Griezmann (39e).

La tension commençait à monter et la rencontre devenait complètement folle dans le temps additionnel : sur un corner allemand, le ballon passait devant la cage sans que personne ne puisse le reprendre. Suite à ce frisson, les Espagnols héritaient à leur tour d’un corner, mal renvoyé par Leno et remis dans le paquet depuis l’angle de la surface vers Tiago, dont la reprise de volée acrobatique était miraculeusement sortie par le portier allemand.

Les deux équipes rentraient aux vestiaires sur un score nul et vierge qui reflétait mal la débauche d'énergie déployée en première période.

Le Bayer reprenait sa marche en avant après la pause mais, malgré des mouvements intéressants, il se trouvait toujours un pied adverse pour l’empêcher de conclure. En tout cas, jusqu’à la 57e minute, moment choisi par Karim Bellarabi pour réaliser un joli numéro à l’entrée de la surface, avant de décaler sur sa droite Hakan Çalhanoğlu, qui s’emmenait le ballon avant de fusiller Moyà.

L’Atlético tentait de réagir immédiatement sur un coup franc excentré. Suite à un léger cafouillage dans la surface, les Espagnols réclamaient un penalty pour une main présumée au lieu de se replacer. Heureusement pour eux, les attaquants allemands négociaient mal une opportunité incroyable à cinq contre trois.

À la 74e minute, Fernando Torres, entré en cours de jeu, se retrouvait idéalement placé sur un ballon en cloche, mais sa reprise écrasée était repoussée par Leno. Dans la foulée, Gonzalo Castro parvenait à se frayer un chemin jusque dans la surface madrilène, mais il butait sur le gardien.

Dans la minute suivante, un corner de Griezmann, dévié par un défenseur au premier poteau, parvenait à Torres au second poteau. L’attaquant concluait victorieusement, mais l’arbitre signalait que le ballon avait quitté les limites du terrain sur la remise en jeu du Français.

Juste derrière, Tiago, déjà averti, commettait une faute aussi grossière qu’inutile, synonyme de second carton jaune et donc d’expulsion (77e). Dès lors, le Bayer pouvait gérer son but d’avance. Le rythme baissait, même si les Allemands héritaient de plusieurs situations dangereuses, et les cartons pleuvaient (dix jaunes et un rouge, au total).

Ils parvenaient à leurs fins puisque la rencontre se terminait sur le score de 1-0. Au retour, dans trois semaines, Diego Simeone sera privé de Tiago et Diego Godín, suspendus.

Spahić s'illustre en début de match
Spahić s'illustre en début de match©Getty Images
Saúl Ñíguez est sorti sur blessure
Saúl Ñíguez est sorti sur blessure©Getty Images
Spahić trouve la transversale, au grand soulagement de Moya
Spahić trouve la transversale, au grand soulagement de Moya©AFP/Getty Images
Leno repousse les tentatives des coéquipiers de Griezmann
Leno repousse les tentatives des coéquipiers de Griezmann©Getty Images
Hakan Çalhanoğlu marque l'unique but du match
Hakan Çalhanoğlu marque l'unique but du match©Getty Images
Fernando Torres s'est vu refuser un but car le ballon était sorti
Fernando Torres s'est vu refuser un but car le ballon était sorti©Getty Images
Tiago expulsé
Tiago expulsé©Getty Images
Haut