Pas de favori entre le Bayer et l'Atlético

Pour Roger Schmidt, le Bayer 04 Leverkusen relève un défi de taille pour sortir le finaliste 2014, qui devra faire preuve de concentration.

Les joueurs de Leverkusen à l'entraînement à la veille du match
Les joueurs de Leverkusen à l'entraînement à la veille du match ©Getty Images

Pour Roger Schmidt, le Bayer 04 Leverkusen relève un défi de taille pour sortir le finaliste 2014, le Club Atlético de Madrid, auquel l'entraîneur Diego Simeone demande de la concentration mercredi en 8es de finale aller.

Compositions possibles
Leverkusen : Leno ; Castro, Spahić, Papadopoulos, Wendell ; Reinartz, Rolfes ; Bellarabi, Çalhanoğlu, Son ; Drmić.
• Absents : Kruse (cheville), Ömer (suspendu), Jedvaj (ischio-jambiers), Bender (genou)

Atlético : Moyà ; Juanfran, Godín, Miranda, Siqueira ; Saúl, Gabi, Tiago, Raúl García ; Griezmann, Mandžukić.
• Absent : Koke (ischio-jambiers)
• Incertains : Arda (béquille), Giménez (malade)

Roger Schmidt, entraîneur de Leverkusen
La phase de groupes a été difficile, mais des adversaires encore plus redoutables nous attendent à ce tour-ci. L'Atlético possède une très bonne équipe, ils étaient en finale l'an dernier. Ils évoluent constamment au haut niveau depuis plusieurs années maintenant. Nous voulons démontrer à notre public que nous avons nos chances de nous qualifier. Quand on est le Bayer Leverkusen et que l'on affronte le finaliste de l'an dernier, on est outsider.

Demain, pour la première partie de cette double-confrontation, nous devons montrer à tout le monde que nous pouvons poser des problèmes à l'Atlético. Mais nous aurons besoin de réaliser deux matches parfaits pour nous qualifier. En tant qu'équipe hôte, nous avons beaucoup de puissance offensive et nous pouvons nous procurer des occasions, mais ce ne sera pas facile face à une équipe aussi solide défensivement que l'Atlético. Si nous obtenons un bon résultat demain, alors tout sera possible pour le match retour.

L'Atlético a un mental de fer. Ils veulent toujours gagner et c'est pourquoi ils ont obtenu de bons résultats dans le passé. Personne n'aime jouer contre eux. Cela en dit long sur l'adversaire dont nous avons hérité. Demain, nous devrons élever notre niveau de jeu par rapport à la Bundesliga. Mon équipe a beaucoup donné pour être ici et nous ferons tout pour aller le plus loin possible.

Diego Simeone, entraîneur de l'Atlético
C'est un énorme match pour nous. Nous devons garder le contrôle du match et également la possession du ballon. Mais nous devons être prudents. Si nous avons la possession, Leverkusen exercera un gros pressing pour récupérer le ballon.

Nous sommes en très bonne forme et vraiment enthousiastes. Mais nous devons être très concentrés ; c'est toujours très important pour notre performance. Si nous y parvenons, nous obtiendrons un bon résultat.

Leverkusen possède un bon entraîneur et de bons joueurs, c'est une équipe bien équilibrée. C'est toujours important de montrer du respect envers ses adversaires. Je ne sais pas si les équipes nous manifestent plus de respect maintenant par rapport à nos bons résultats. Il y a peut-être des adversaires plus attractifs que nous, que l'on préférerait affronter, mais nous sommes là. Je ne pense pas que nous soyons favoris de cette confrontation. Elle débute à 0-0 donc tout est possible.

Résultats du week-end
FC Augsburg 2-2 Leverkusen (Caiuby 59e, Hitz 90e+4 ; Drmić 8e, Reinartz 84e)
Atlético 3-0 UD Almería (Mandžukić 13e s.p., Griezmann 20e 29e)

Bon à savoir
• Les clubs se sont neutralisés deux fois 1-1 en phase de groupes de l'UEFA Europa League 2010/11. Eren Derdiyok (39e) a ouvert le score pour les Allemands mais un penalty de Simão (51e) a rétabli la parité à Madrid, le 30 septembre 2010, puis Fran Mérida a égalisé (72e) après le but de Patrick Helmes (69e) à Leverkusen, le 16 décembre.

Haut