Koke, absent de poids pour l'Atlético ?

Privé de Koke, le Club Atlético de Madrid va devoir faire preuve d'ingéniosité pour remplacer le milieu de terrain international espagnol.

Koke célèbre son but face à Malmö en phase de groupes avec son coéquipier Arda Turan
Koke célèbre son but face à Malmö en phase de groupes avec son coéquipier Arda Turan ©AFP/Getty Images

Notre correspondant en Espagne Richard Martin étudie les options du Club Atlético de Madrid, privé de Koke pour quatre matches, dont le 8e de finale aller d'UEFA Champions League sur la pelouse du Bayer 04 Leverkusen, suite à une blessure aux ischio-jambiers contractée lors de la victoire 4-0 sur les voisins du Real Madrid CF au Vicente Calderón samedi.

Un milieu à trois
Le 4-4-2 déployé par l'Atlético a fait ses preuves au cours des dernières années mais la formation madrilène sait aussi faire preuve de flexibilité. Contre le Rayo Vallecano de Madrid le mois dernier (alors que Koke était absent après avoir reçu un coup), Simeone alignait Gabi, Tiago et Mario Suárez au milieu de terrain, Arda Turan épaulant Mario Mandžukić et Antoine Griezmann au sein d'une attaque à trois. Une innovation tactique qui portait ses fruits, Griezmann inscrivant les deux premiers buts de l'Atlético au cours d'une confortable victoire 3-1.

Saúl Ñiguez double la mise face à Madrid
Saúl Ñiguez double la mise face à Madrid©AFP/Getty Images

Saúl Ñiguez
Le score était de 0-0 lorsque Koke quittait ses partenaires face à Madrid – et ils ne s'en sont pas trop mal sortis sans lui. Son remplaçant Saúl Ñiguez a livré une excellente performance, permettant à l'Atlético de presser haut sur le terrain, marquant le but du 2-0 d'un superbe geste acrobatique avant de servir Griezmann pour le troisième but madrilène. Le joueur de 20 ans semble être le choix logique pour le déplacement sur la pelouse du RC Celta de Vigo samedi, d'autant plus que Simeone apprécie énormément ce joueur.

"Il a dû être patient et ce n'est pas facile pour un jeune joueur à l'esprit rebelle comme lui, mais nous avons besoin de cette rébellion et patience pour continuer à construire notre équipe. Il me rappelle Koke et (José Maria) Giménez, et je n'ai pas été surpris de le voir marquer et délivrer une passe décisive", déclarait le technicien argentin.

Haut