Les grands retours gagnants

Alors que Fernando Torres fait son retour au Club Atlético de Madrid, UEFA.com se rappelle des grands retours dans les clubs formateurs.

Vedette du Stade de Reims battu en finale de la première Coupe des clubs champions européens par le Real Madrid CF en 1956, Raymond Kopa revient sur cette soirée historique à Paris.

Alors que Fernando Torres retourne au Club Atlético de Madrid, UEFA.com se rappelle des grands retours dans les clubs formateurs.

Vladimír Šmicer – SK Slavia Praha (1992-96, 2007-09)
Avant de partir pour l'EURO 96, Šmicer venait d'aider le Slavia à remporter son premier titre de champion en 49 ans en plus de participer aux demi-finales de la Coupe UEFA. Il passait les 11 saisons suivantes à faire le bonheur des RC Lens, Liverpool FC et FC Girondins de Bordeaux avant de retourner à Prague à l'âge de 34 ans. Il aidait alors le club à disputer sa première phase de groupes de l'UEFA Champions League puis était couronné champion de République tchèque deux fois de suite avant de raccrocher en 2009. Depuis, le Slavia n'a plus rien gagné.

Robert Prosinečki – GNK Dinamo Zagreb (1986-87, 1997-2000)
Après avoir quitté le Dinamo à l'âge de 18 ans en 1987, Prosinečki portait les maillots des FK Crvena zvezda, Real Madrid CF et FC Barcelona entre autres. A son retour, il récupérait le brassard de capitaine et gagnait trois titres de champion en trois saisons, ainsi que deux Coupe de Croatie. Il marquait 14 buts en 50 matches.

Henrik Larsson – Helsingborgs IF (1992-93, 2006-09)
Avec Helsingborg, Feyenoord, Celtic FC et Barcelone, Larsson a toujours remporté un grand trophée. Il retournait dans son club formateur en 2006 et même s'il ne marquait pas autant qu'à son premier passage (50 buts en 56 matches de championnat), il gagnait la Coupe de Suède en 2006. En novembre 2009, il revenait en tant qu'entraîneur.

Raymond Kopa – Stade de Reims (1951-1956, 1959-1967)
Kopa gagnait deux titres de champion de France lors de son premier passage à Reims avant de rejoindre le Real Madrid. En Espagne, il gagnait deux titres de champion et trois Coupes des clubs champions européens, la dernière face à Reims qu'il rejoignait peu après. Il était champion de France deux autres fois, mais Reims était relégué en 1963/64. Kopa prenait sa retraite après avoir aidé le club à retrouver l'élite.

Hernán Crespo – FC Internazionale Milano (2002/03, 2006-09)
Demi-finaliste de l'UEFA Champions League avec l'Inter, Crespo partait pour le Chelsea FC puis portait le maillot de l'AC Milan (il marquait notamment deux fois en finale perdue de la C1 2005 contre Liverpool). A son retour à l'Inter, il gagnait le Scudetto trois fois en trois saisons.

Ricardo Zamora – (RCD Espanyol 1916–19, 1922–30)
L'Espanyol accueillait son ancien héros à bras ouverts en 1922, trois ans après son départ pour Barcelone. Zamora défendait la cage de l'Espanyol pour huit années supplémentaires, soulevant la Copa del Rey. S'il remportait d'autres trophées avec le Barça et le Real Madrid, c'est bien l'Espanyol qui demeurait son club de cœur et qu'il allait diriger à deux reprises, restant dans l'organigramme du club de nombreuses années. À la mort de Zamora en 1978, l'Espanyol accueillait son cercueil au stade de Sarriá puis décidait de nommer une loge en son honneur lors du déménagement à l'Estadi Olímpic de Montjüic.

Lothar Matthäus – (FC Bayern München 1984−88, 1992−2000)
Matthäus quittait le Bayern en 1988 pour rallier l'Inter après avoir glané nombre de trophées. C'est sous le maillot nerazzurro que Matthäus guidait l'Allemagne jusqu'au titre en Coupe du Monde de la FIFA 1990 en Italie. De retour en Bavière deux ans plus tard, et malgré un genou en sale état, le milieu glissait en défense centrale, où il s'imposait comme un élément incontournable. Matthäus remportait quatre fois la Bundesliga (soit sept au total) et la Coupe UEFA 1996. Il disputait son dernier match avec le Bayern en mars 2000, peu avant de fêter ses 39 ans et de finir sa carrière aux Metrostars, aux États-Unis.

Andriy Shevchenko – FC Dynamo Kyiv (1993–99, 2009–12)
Shevchenko débutait avec le Dynamo en novembre 1994, à l'âge de 18 ans, et raflait cinq championnats ainsi que trois Coupes d'Ukraine avant de filer au Milan, en mai 1999. Shevchenko devenait rapidement le chouchou de San Siro, son année 2003 lui apportant l'UEFA Champions League, la Coppa Italia et la Super Coupe de l'UEFA. Il y ajoutait le Scudetto la saison suivante. Au bout de trois saisons mitigées à Chelsea, Shevchenko revenait au Dynamo. Il raccrochait les crampons à l'issue de l'UEFA EURO 2012 disputé sur ses terres. Actuellement en Licence Pro UEFA, il pourrait bien prolonger son histoire avec le Dynamo.

Marius Lăcătuș – FC Steaua București (1983–90, 1993–2000)
Avec dix titres nationaux, sept Coupes de Roumanie et une Coupe des clubs champions européens en 1986, Lăcătuș est le joueur le plus titré du Steaua. Agressivité et engagement sans faille étaient ses marques de fabrique et c'est avec regret que les supporters le voyaient rallier l'ACF Fiorentina en 1990. Un passage à Oviedo, où il vit encore aujourd'hui, puis il retournait au Steauau pour une nouvelle moisson de médailles. Malgré trois passages délicats sur le banc de son club de cœur, il demeure un monument du club de Bucarest.

Hakan Şükür – Galatasaray AŞ (1992–95, 1995–2000, 2003–08)
Véritable légende de Galatasaray, Hakan revenait deux fois à Istanbul. D'abord après son passage éclair au Torino FC en 1995/96, puis après des expériences à l'Inter, au Parma FC et au Blackburn Rovers FC entre 2000 et 2003. Au total, il inscrivait 217 buts en 392 matches de championnat pour Galatasaray, avec qui il remportait sept titres nationaux, cinq Coupes de Turquie et la Coupe UEFA 2000 aux dépens de l'Arsenal FC.

Aleksandr Hleb – FC BATE Borisov (1999−2000, 2012−13)
Hleb rejoignait le VfB Stuttgart à 19 ans en 2000, après avoir aidé le BATE à gagner son tout premier titre de champion du Belarus. Joueur clé d'Arsenal entre 2005 et 2008, le milieu offensif était recruté par Barcelone, avant de barouder aux Birmingham City FC, VfL Wolfsburg et FC Krylya Sovetov Samara. Hleb rentrait au BATE à l'été 2012 pour 18 mois, avant de filer en Turquie, au Konyaspor.

Avec la participation d'Elvir Islamović, Christian Châtelet, Ondřej Zlámal, Sujay Dutt, Paolo Menicucci, Richard Martin, Justin Schroll, Denis Orlov, Igor Linnyk, Paul Zaharia, Türker Tozar

Haut