Le quintuplé d'une vie pour Lafata

David Lafata explique les émotions que lui a fait ressentir son quintuplé pour l'AC Sparta Praha contre FC Levadia Tallinn, mardi.

David Lafata fête l'un de ses cinq buts contre le Levadia
David Lafata fête l'un de ses cinq buts contre le Levadia ©Martin Sekanina

S'exprimant sur la victoire 7-0 de son équipe de l'AC Sparta Praha au deuxième tour de qualification aller de l'UEFA Champions League, David Lafata comprend que son quintuplé face au FC Levadia Tallinn est un véritable exploit.

"C'est vraiment particulier comme sentiment", a déclaré l'attaquant de 32 ans. "Je risque de ne plus jamais marquer cinq buts dans le même match avant la fin de ma carrière, mais le principal, c'est d'avoir gagner sur une marge aussi convaincante. Même s'il reste un match retour, je pense qu'on va réussir à passer."

Le Tchèque aurait facilement pu devenir le cinquième joueur à marquer six buts lors d'une rencontre de compétition de clubs de l'UEFA, un exploit que personne n'a réalisé depuis qu'Eldar Hadžimehmedović a signé deux triplés dans chaque période de la victoire 6-0 du SFK Lyn contre les Féroïens du NSÍ Runavík au tour préliminaire de la Coupe UEFA 2003/04.

Mais le défenseur Toni Tipuric a dévié un tir de Lafata dans ses propres filets à la 57e minute et le but a été accordé comme c.s.c. "Je sais que j'ai été impliqué dans le sixième but aussi, mais c'était un contre son camp, je l'ai tout de suite vu", insiste Lafata.

"J'ai marqué sur toutes mes occasions", raconte l'international tchèque aux 30 sélections qui a aussi évolué aux Xanthi FC et FK Austria Wien. "Il y a des jours comme ça, et puis d'autres où rien ne rentre malgré vos plus gros efforts. Je tiens à remercier mes coéquipiers pour leurs excellentes passes. Parfois, je n'avais plus qu'à pousser le ballon dans les buts vides."

Pourtant, avant la rencontre, le Levadia, champion d'Estonie, n'avait plus encaissé de buts en 15 matches toutes compétitions confondues depuis un nul 1-1 à domicile face au FC Flora Tallinn le 5 avril.

"On voulait mettre le Levadia sous pression dès le départ", explique Lafata. "À l'origine, on s'est créé des occasions mais on ne les a pas mises au fond, mais après les deux premiers buts, le match était fini. Les autres buts n'étaient que du bonus."

Peut-être que cette folie passagère est à mettre sur le compte d'une élimination décevante l'an dernier au deuxième tour de qualification de l'UEFA Europa League, après un revers 1-0 sur la pelouse du BK Häcken et un nul 2-2 à Prague. "C'était notre premier match de la saison et je me souviens à quel point ça avait été difficile la saison dernière de se mettre dans le bain", dit Lafata. "Cette fois, on veut participer à la phase de groupes. Ce n'est que la première étape."

Haut