FC Barcelona : premier bilan

Le Barça a dominé le Groupe H malgré l'absence de Lionel Messi et quelques petites frayeurs loin de ses bases, notamment à Glasgow et à Amsterdam.

Dans le Groupe H, le FC Barcelona a retrouvé de vieilles connaissances avec le Celtic FC, qui l'avait battu 2-1 la saison dernière en poule, et l'AC Milan, adversaire récurrent en UEFA Champions League depuis quelques années. Au final, c'est l'AFC Ajax, rival inédit des Catalans dans la compétition, qui a créé la surprise en s'imposant à domicile, infligeant à Tata Martino sa première défaite toutes compétitions confondues. Parfois à la peine à l'extérieur (deux nuls et une défaite), le Barça a tout de même régalé au Camp Nou (6-1 contre le Celtic, 4-0 contre l'Ajax et 3-1 contre Milan).

Les matches et le classement du Groupe H

Tournant
À Glasgow, sans aucun doute. Et pourtant, les hommes de Neil Lennon n'ont pas démérité, eux qui avaient déjà vaincu l'ogre barcelonais 2-1 la saison dernière. Pris en tenaille par l'attaque du Celtic et privé de Messi, Martino a trouvé la solution avec Alexis Sánchez et un remaniement tactique inédit basé sur de longues passes. Une action relayée par Neymar avec un centre d'Alexis et une tête victorieuse de Cesc Fàbregas a fait la différence pour les Espagnols.

Joueur clé : Lionel Messi
Sergio Busquets, Gerard Piqué, Neymar et Valdés sont tous candidats. Pourtant, malgré seulement trois matches disputés dans le Groupe H, Messi a inscrit six buts, dont l'égalisation à Milan sur une pelouse redoutée du Barça.

Promesse d'avenir : Neymar
Sa faculté d'adaptation a été remarquable. Que ce soit sur l'aile gauche ou à un poste de faux numéro 9 pour pallier l'absence de Messi, Neymar a réalisé un sans faute, totalisant 10 buts et plusieurs passes décisives toutes compétitions confondues. Une star est née.

Chiffre : 4
Le nombre de blessures musculaires subies par Messi depuis le quart de finale aller d'UEFA Champions League la saison dernière au Parc des Princes. Éloigné des terrains pendant une bonne partie de l'année 2013, le Ballon D'Or 2012 devrait retrouver tout son panache avant le début de la deuxième phase.

Les mots
"On joue de plus en plus vite à mesure que la saison avance. Nous avons un nouvel entraîneur et nous intégrons ses préceptes petit à petit. Nous maîtrisons mieux ses schémas et cela se voit dans notre jeu."
Gerard Piqué analyse la montée en puissance catalane.

Prochain adversaire : Manchester City FC
(Extérieur : 18 février, domicile : 12 mars)

Haut