Autour de la Champions League

UEFA Champions League : le saviez-vous ?

Records
• Avant le Real Madrid en 2017, aucune équipe n'avait réussi à conserver le trophée UEFA Champions League, l'AC Milan était le dernier club à avoir remporté deux Coupes d'Europe des clubs champions consécutives (1989, 1990). Milan (1994, 1995), l'AFC Ajax (1995, 1996), la Juventus (1996, 1997) et Manchester United (2008, 2009) sont retournés en finale mais ont échoué.

• Ensuite, le Real Madrid a remporté une troisième victoire de rang en 2017/18, devenant le quatrième club à remporter au moins trois titres consécutifs  in European Cup history, and the first to do it twice.

• Seules deux équipes ont gagné et, donc, atteint la finale de l'UEFA Champions League sur leurs terres : le Borussia Dortmund (1997, finale à Munich) et la Juventus (1996, finale à Rome). Manchester United a perdu la finale 2011 à Londres et, douze mois plus tard, le Bayern s'est incliné à la Fußball Arena München.

Phase à élimination directe
• Le Real Madrid s'est qualifié pour la phase à élimination directe pour la 23e fois, un record, dont 22 d'affilée. Ce club détient aussi le record du nombre de matches joués dans la phase à élimination directe (95), devant le Bayern Munich (89) et Barcelone (86)?

• Des équipes battues à l'aller se sont qualifiées à 42 reprises au terme du match retour, dont l'AS Roma en 8es et en quarts 2017/18, même si ce n'est arrivé que deux fois lorsque la défaite initiale est encaissée à domicile (pour l'AFC Ajax, face au Panathinaikos FC en demi-finale 1995/96 et l'Inter contre le FC Bayern München en 8es d'UEFA Champions League 2010/11).

• La plus large défaite à l'aller qu'un club est parvenu à remonter pour se qualifier est un 4-0 concédé par Barcelone contre le Paris Saint-Germain, avant un 6-1 au Camp Nou, en 8es 2017. Auparavant, le record était le 4-1 concédé par le RC Deportivo La Coruña en quarts de finale 2003/04 contre l'AC Milan, que les Espagnols ont ensuite battu 4-0 à domicile ; la Roma a égalé cet écart en quart de finale cette saison, comblant un revers 4-1 à l'aller à Barcelone par un succès 3-0 à domicile.

• Trente confrontations se sont décidées à la règle des buts inscrits à l'extérieur, dont 11 où l'équipe qualifiée s'était inclinée à l'aller.

• En tout, 28 rencontres ont nécessité une prolongation. À ce jour, douze confrontations ont désigné leur vainqueur avant les tirs au but : cinq quarts de finale, cinq 8es de finale, la demi-finale 2007/08 opposant Chelsea au Liverpool FC, et la finale 2013/14.

• Seize duels ont livré leur verdict aux tirs au but, dont sept finales (1996, 2001, 2003, 2005, 2008, 2012 et 2016). La première confrontation en matches aller-retour décidée par une séance de tirs au but a été remportée 4-2 par le PSV Eindhoven face à Lyon le 13 avril 2005 (tot. 2-2). C'est, à l'heure actuelle, la seule fois de l'histoire qu'un quart de finale s'est décidé aux tirs au but.

• En phase à élimination directe, une seule confrontation s'est achevée sans but après 180 minutes, celle entre l'Atlético et le PSV en 8es en 2016. Treize se sont terminées sur le score total de 1-0, le plus récemment quand le Real Madrid CF a battu le Manchester City FC en demi-finales 2015/16.

• Le Liverpool FC (face au FC Porto) et le Bayern (face au Beşiktaş JK) ont gagné 5-0 en 8es en 2017/18, égalant la plus large victoire en tours à élimination directe. Record co-détenu avec le Real Madrid, vainqueur 6-1 chez le FC Schalke 04 en 2013/14 et le Bayern 5-0 chez le Sporting Clube de Portugal en 8es de finale de l'édition 2008/09.

• Le Bayern a battu le Sporting 12-1 sur l'ensemble des deux matches grâce à un succès 7-1 à domicile au retour. Les 13 buts dans une double confrontation constituent aussi un record.

• Le Bayern détient le record de la victoire la plus large dans un match à élimination directe de l'UEFA Champions League, après avoir battu le FC Basel 1893 (2011/12) et le FC Shakhtar Donetsk (2014/15) sur le score de 7-0 en 8es de finale retour.

• Un nombre record de cinq clubs d'un même pays (Angleterre) ont participé à la phase à élimination directe en 2017/18. L'Angleterre était aussi présente avec quatre clubs à ce stade au cours de sept autres saisons. L'Espagne au cours de quatre saisons et l'Allemagne de trois saisons.

• La plus large victoire en C1 en demi-finale a été remportée par le Bayern, 4-0 contre le FC Barcelona (match aller) en 2012/13, et par le Real Madrid CF, 4-0 contre le Bayern (retour) en 2013/14. L'AFC Ajax a battu le Bayern 5-2 en 1994/95, écart égalé par Liverpool contre la Roma en 2017/18, alors que la Juventus (en 1996/97 et 1997/98), le Valencia CF (en 1999/2000) et Manchester United (2010/11) ont décroché des victoires sur le score de 4-1. Huit équipes ont gagné 3-0, le plus récemment étant le Real Madrid contre l'Atlético Madrid en 2016/17.

• La victoire 7-0 du Bayern face à Barcelone en 2012/13 reste la plus large victoire cumulée en demi-finales de l'UEFA Champions League. La victoire 4-1 de la Juventus contre Monaco en 1997/98 a permis de réaliser l'un des plus gros scores cumulés en demi-finale. Le club de la Principauté s'imposait 3-2 à domicile au retour pour porter le nombre de buts à dix.

• La victoire 6-0 du Real en demi-finale retour contre le FC Zürich en 1963/64 demeure la plus grosse victoire en demi-finale de la Coupe des champions. Le succès 12-4 de l'Eintracht Frankfurt sur le Rangers FC en 1959/60 représente le plus gros score cumulé.

• Clarence Seedorf a la particularité d'être le seul joueur à avoir remporté la Coupe des clubs champions européens avec trois clubs différents (l'AFC Ajax en 1995, le Real Madrid CF en 1998, l'AC Milan en 2003 et 2007). L'ancien entraîneur de Liverpool Bob Paisley fut le premier technicien à l'avoir gagnée trois fois (1977, 1978 et 1981) avant Carlo Ancelotti (Milan 2003, 2007, Real Madrid 2014).

• En 2014, Ancelotti est également devenu le cinquième entraîneur à triompher sur le banc de deux clubs différents. Ottmar Hitzfeld (Borussia Dortmund en 1997 et Bayern en 2001), Ernst Happel (Feyenoord en 1970 et Hamburger SV en 1983), José Mourinho (FC Porto en 2004 et FC Internazionale Milano en 2010) et Jupp Heynckes (Real Madrid 1998, Bayern 2013) sont les seuls entraîneurs à avoir brandi le trophée à la tête de deux clubs différents.

Buteurs
• Lionel Messi est devenu le premier joueur à inscrire cinq buts dans un match d'UEFA Champions League, le 7 mars 2012 lors de la victoire 7-1 du FC Barcelona face au Bayer 04 Leverkusen. Il a été rejoint le 21 octobre 2014 par Luiz Adriano, lors de la victoire du FC Shakhtar Donetsk au FC BATE Borisov en phase de groupes. Onze autres joueurs ont marqué des quadruplés, le dernier étant Cristiano Ronaldo pour le Real Madrid, lors de la 6e journée 2015/16.

• Cristiano Ronaldo a établi un nouveau record en phase de groupes de l'UEFA Champions League en marquant 11 buts en 2015/16, battant ainsi son record de neuf buts en 2013/14 (performance rééditée en 2017/18), que Luiz Adriano avait égalé en 2014/15. Lionel Messi a inscrit dix buts en 2016/17 ; Zlatan Ibrahimović (2013/14), Ruud van Nistelrooy (2004/05), Filippo Inzaghi et Hernán Crespo (tous deux en 2002/03) en ont inscrits huit.

• En troisième journée de l'édition 2016/17, contre Manchester City, Messi a inscrit son septième triplé dans la compétition, un record que Ronaldo a égalé contre le Club Atlético de Madrid en demi-finales 2016/17.

Plus vieux, plus jeune
• Le gardien de la SS Lazio Marco Ballotta est devenu le joueur le plus âgé ayant évolué en Champions League lors de la 6e journée de la phase de groupes : il avait en effet 43 ans et 252 jours lorsqu'il a affronté le Real Madrid lors de la 6e journée de l'édition 2007/08.

• Francesco Totti est le plus vieux buteur de la compétition, à 38 ans et 59 jours pour l'AS Roma lors du nul 1-1 chez le PFC CSKA Moskva, le 25 novembre 2014. Ryan Giggs (37 ans et 289 jours) était le précédent détenteur.

• Celestine Babayaro reste le plus jeune joueur à avoir participé à la Champions League. Le 23 novembre 1994, il a porté le maillot du RSC Anderlecht face au FC Steaua Bucureşti, à l'âge de 16 ans et 87 jours. Il a été exclu à la 37e minute.

• Peter Ofori-Quaye est le plus jeune buteur de l'UEFA Champions League puisqu'il a marqué lors de la défaite 5-1 de l'Olympiacos sur la pelouse du Rosenborg BK, le 1er octobre 1997, à l'âge de 17 ans et 195 jours.

Haut