Chalmers se souvient de cette soirée à Lisbonne

Avant le match retour du Celtic FC contre la Juventus, UEFA.com s'est entretenu avec l'homme qui offrait aux Hoops la plus belle soirée de leur histoire.

Avant le match retour du Celtic FC contre la Juventus, UEFA.com s'est entretenu avec l'homme qui offrait aux Hoops la plus belle soirée de leur histoire.

Avant le match retour du Celtic FC contre la Juventus, UEFA.com s'est entretenu avec l'homme qui offrait aux Hoops la meilleure soirée de leur histoire : c'était à Lisbonne, en finale de Coupe des Champions 1967 contre une autre opposition italienne, le FC Internazionale Milano.

Menés 3-0 après le 8e de finale aller de l'UEFA Champions League disputé à Glasgow, les Bhoys se souviennent avoir été considérés comme outsiders il y a quelques 46 années de cela à Lisbonne contre l'Inter, en finale de ce qui était alors leur première apparition en compétition phare du football européen.

Vainqueurs de deux des trois éditions précédentes et tombeurs des tenants du titre du Real Madrid CF en quarts de finale, les Nerrazzurri semblaient bien partis pour être une nouvelle fois sacrés rois d'Europe lorsque Sandro Mazzola ouvrait le score du point de penalty en début de rencontre. La formation d'Helenio Herrera étant réputée pour son catenaccio imperméable, les hommes de Jock Stein se retrouvaient alors véritablement dos au mur.

Cependant, une formation du Celtic contenant dix natifs de Glasgow ce soir-là refuser d'abdiquer et finissait par égaliser à l'heure de jeu par l'intermédiaire de Tommy Gemmell. "Ils nous ont probablement sous-estimés, je pense. Et je pense qu’ils ont été surpris", a confié Steve Chalmers, qui allait graver son nom dans l'histoire du football écossais lors de cette soirée portugaise.

"Ils étaient ravis d’obtenir leur penalty et quand Tommy Gemmell a marqué le but de l’égalisation, ils n’ont pas semblé réagir comme il se devait. Pour notre part nous nous etions dit, on va en remettre un coup et essayer de faire la décision. Mais ils ont semblé se satisfaire de cela. Et notre équipe ne voulait pas disputer un autre match vous savez, on voulait remporter celui-là."

Et c'est donc ce même Chalmers qui offrait la victoire aux Hoops à six minutes du coup de sifflet final, un but qui déchaînait véritablement les passions des supporters écossais présents au stade Nacional de Jamor. "Je continue de penser à tous les supporters qui étaient là-bas. Il y avait des gens qui ne pouvaient pas se permettre de venir à Lisbonne... Ils sont quand même venus nous voir et nous soutenir pour cette rencontre. Et beaucoup d’entre eux étaient ravis de suivre l’équipe, de savourer avec elle cette victoire. Peut-être que c’était un peu trop, mais on ne pouvait pas s’en offusquer, parce qu’ils étaient comme ça, et ils faisaient partie du club avec tout le soutien qu'ils apportaient." Et ainsi étaient nés les Lions de Lisbonne.

Cliquez sur la vidéo ci-dessus pour visionner l'interview de Chalmers à propos de la plus belle soirée de l'histoire du Celtic dans son intégralité.

Haut