Wayne Rooney rêve maintenant de Wembley

Buteur lors de la victoire 2-0 du Manchester United FC sur la pelouse du FC Schalke 04, Wayne Rooney se prend maintenant à rêver de la finale de Wembley.

Wayne Rooney a la finale de Wembley en ligne de mire après la victoire du Manchester United FC en demi-finale aller face au FC Schalke 04. Mais l'attaquant international anglais réfute toute tentation de complaisance avant le match retour de mercredi prochain.

"Bien sûr, marquer deux buts à l'extérieur, c'est un excellent résultat pour nous. Mais on a tous vu ce qu'ils ont fait à l'Inter Milan à San Siro, alors on ne va pas les prendre à la légère. On espère bien terminer le travail chez nous. Ce serait vraiment génial de jouer la finale à Wembley", a-t-il déclaré à UEFA.com.

Rooney a ajouté : "On a très bien défendu, et au milieu, on a eu Ryan Giggs, (Michael) Carrick, et moi-même, et on a tous été à l'aise avec le ballon. (Antonio) Valencia est très rapide, Ji-Sung Park travaille dur et en contre-attaque on a été très dangereux. Leur gardien a fait des arrêts incroyables, et on commençait à se demander si ça allait être une de ces soirées où rien ne rentre, mais heureusement on a marqué deux buts."

United a eu 65 % de possession de balle et a fini le match avec dix tirs cadrés. C'est deux fois plus que lors de ses deux derniers matches d'UEFA Champions League à l'extérieur combinés. Le dernier rempart des Mancuniens, Edwin van der Sar, a indiqué : "On a vu des opportunités pour se créer des occasions, mais on ne s'attendait pas à en avoir autant en première mi-temps. On a bien joué, bien défendu, bien attaqué avec nos milieux et nos attaquants, et avec beaucoup de mouvement. Schalke n'a eu que des tirs de loin, c'est tout."

Grâce à une nouvelle cage inviolée, Manchester United n'a donc concédé aucun but en déplacement cette saison dans la compétition. Et à 37 ans, Giggs est devenu le plus vieux buteur en UEFA Champions League. Mais tous les projecteurs étaient braqués sur Rooney qui a retrouvé son meilleur niveau après une saison parfois difficile.

Rooney connaît bien le stade de Schalke, un stade où il avait été expulsé lors de la Coupe du Monde de la FIFA 2006. Rooney a reconnu : "J'ai vu ça aux infos aujourd'hui, je n'avais pas réalisé que c'était ce stade. Je suis bien entendu ravi. Le plus important, c'est le résultat, et je suis ravi d'avoir marqué."

Haut