Mourinho : "Une équipe de héros"

Les réactions des deux entraîneurs après la défaite 1-0 mais la qualification du FC Internazionale Milano, pour la finale de l'UEFA Champions League, mercredi soir, devant le FC Barcelona.

José Mourinho, entraîneur de l'Inter
Mon équipe est une équipe de héros - les joueurs ont donné leur vie sur le terrain ce soir. Je veux complimenter tout le monde, ceux qui ont joué et ceux qui n'ont pas joué, les fans qui étaient là avec nous et ceux restés chez eux. En ce jour exceptionnel, je voudrais leur demander quelque chose parce qu'il est temps pour nous de faire la fête. Je veux leur demander de venir à l'aéroport à notre retour. Je sais que c'est difficile, car ils seront au travail demain, mais je leur demande de venir et d'attendre ces gars.

Je peux seulement imaginer à quel point c'était difficile d'atteindre cette finale. Contre Barcelone, c'est dur à onze, alors à dix... Júlio César (le gardien) a été magnifique. C'est la plus belle défaite de ma vie. Il est dommage que nous n'ayons pas pu jouer. J'aurais été horrible sur la pelouse mais j'aurais donné ma vie avec eux.

J'ai gagné la Champions League avant mais ce soir c'était encore mieux parce que jusqu'à la dernière minute que je n'étais pas sûr que nous serions qualifiés. C'est le bonheur d'arriver ici après avoir joué Barcelone et (le) Chelsea (FC). Si l'Inter ne pas gagner cette fois on va le faire l'année prochaine — nous avons maintenant une dimension européenne. J'ai pensé qu'il était impossible de retrouver l'empathie que j'ai eue avec les fans de Chelsea, mais je doute avoir une encore meilleure avec les supporteurs de l'Inter.

Josep Guardiola, entraîneur de Barcelone
La déception est énorme. En demi-finale, tout se résume à des détails minuscules. L'année dernière, les choses ont tourné en notre faveur, cette fois-ci elles sont allées contre nous. On a fait de notre mieux, mais malheureusement nous ne serons pas allés à Madrid. Nous devons féliciter l'Inter pour y être arrivé. Je ne sais pas (qui va gagner la finale).  Je serai en vacances.

Je sais que nous sommes le Barça, mais quand il y a neuf joueurs dans la surface, ce n'est pas facile. Parfois, l'attaque semble beaucoup plus difficile que de défendre. Nous avons essayé, mais ils ont bien défendu. Nous ne chercherons pas d'excuses. Chaque joueur, chaque entraîneur et chaque équipe joue comme ils veulent et ce n'est pas à moi de juger.

Dans l'ensemble nous avons eu une très bonne saison de Champions League. Je me souviendrai de cette soirée avec une certaine tristesse. Je pense que s'ils étaient restés à onze, ils auraient joué un peu différemment. Nous avons essayé de les faire sortir dans la seconde période, mais ils étaient forts.

 

Autres contenus

Haut