UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Que se passe-t-il si le vainqueur de l'UEFA Champions League s'est également qualifié pour la phase de ligue via son championnat national?

Qui prend la place du tenant lors de la phase de ligue de l'UEFA Champions League pour la saison suivante si le détenteur du titre s'est déjà qualifié grâce à sa position dans le championnat national?

Le vainqueur de l'UEFA Champions League 2023/24 sera automatiquement qualifié pour la phase de ligue de la saison prochaine, mais que se passe-t-il s'il a également gagné une place grâce à sa position dans son championnat national ?

Dernière mise à jour le lundi 20 mai à 9 heures

Nouveau format, explications

L'un des axes majeurs du nouveau format des compétitions européennes de clubs après 2024 est le rôle important du coefficient attribué au club, plus précisément la performance du club dans les compétitions européennes sur la période quinquennale en cours.

C'est pour cette raison qu'à partir de la saison 2024/25, si le vainqueur de l'UEFA Champions League s'est également qualifié pour la phase de ligue via sa position dans le championnat national, le club ayant le meilleur coefficient individuel de tous les champions nationaux impliqués lors des tours de qualifications (les champions nationaux des associations 11 à 55*) entrera directement dans la phase de ligue au lieu du tour initial pour lequel il s'était qualifié.

Il faut noter que les vainqueurs des compétitions nationales des associations 1 à 10 seront déjà automatiquement qualifiés pour la phase de ligue.

Comment cela se traduit-il dans la pratique ?

Le classement des dix premiers coefficients pour les associations 11 à 55 qui sont actuellement en tête du championnat est le suivant :

Shakhtar Donetsk (UKR) – 63,000
Dinamo Zagreb (CRO) – 50,000
Étoile Rouge (SRB) – 40,000
PAOK (GRE) – 37,000
Maccabi Tel Aviv (ISR) – 35,500
Ferencváros (HUN) – 35,000
Young Boys (SUI) – 34,500
Qarabağ (AZE) – 33,000
Galatasaray (TUR) – 31,500
Slovan Bratislava (SVK) – 30,500

Les dix premiers coefficients pour tous les clubs des associations 11 à 55 sont les suivants :

Shakhtar Donetsk (UKR) – 63,000 (champion)
Slavia Praha (CZE) – 53,000 (deuxième)
Bâle (SUI) – 52,000 (huitième)
Copenhague (DEN) – 51,500 (troisième)
Dinamo Zagreb (CRO) – 50,000 (champion)
Olympiacos (GRE) – 46,000 (troisième)
Étoile Rouge (SRB) – 40.000 (champion)
PAOK (GRE) – 37,000 (champion)
Fenerbahçe (TUR) – 36,000 (deuxième)
Maccabi Tel Aviv (ISR) – 35,500 (premier)

Les derniers coefficients de club quinquennaux sont disponibles ici.

Champions de la Première Ligue ukrainienne, le Shakhtar se qualifierait pour la phase de championnat des vainqueurs de la Ligue des champions de l'UEFA si un tel rééquilibrage s'avérait nécessaire. En effet, le Maccabi Tel-Aviv possède le coefficient le plus élevé de tous les clubs actuellement en tête de leur championnat national (associations 11 à 55). La liste d'accès serait alors rééquilibrée en conséquence.

*Le Liechtenstein n'ayant pas de championnat national, ses clubs évoluent dans le système du championnat suisse.

Sélectionné pour vous