UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Villarreal 2-3 Liverpool (tot. 2-5), les Anglais tremblent et s'envolent

Après être revenu au score à la pause, Villarreal, à dix sur la fin, a laissé filer Liverpool vers sa troisième finale en cinq ans.

Regardez les temps forts d'une rencontre aux deux mi-temps distinctes qui a vu Liverpool l'emporter après avoir été mené 2-0 pour composter son billet pour la finale.
En deux minutes, Villarreal 2-3 Liverpool

Les Reds affronteront Manchester City ou le Real Madrid en finale le samedi 28 mai au Stade de France au prix d'une seconde période en total contraste avec la première.

TROIS POINTS C'EST TOUT

1/ Liverpool au Stade de France
2/ Capoue 2x passeur et expulsé
3/ Seconde période totalement rouge
Tout sur la finale.

Le match, Díaz brise la Cerámica

L'équipe du bouillant Unai Emery a pourtant pris le départ canon qu'il lui fallait dans ce match, grâce à deux passes décisives de son pilier du milieu de terrain, Étienne Capoue. Le meilleur joueur de la dernière finale de l'UEFA Europa League servait Boulaye Dia puis Francis Coquelin et, à la pause, Villarreal avait effacé sa défaite 2-0 à Anfield.

Francis Coquelin fête son but
Francis Coquelin fête son butUEFA via Getty Images

Allait-on assister à la première élimination européenne de Liverpool après une victoire par deux buts d'écart à l'aller depuis la chute face à l'Inter en 1964/65 ? La réponse venait dès les premiers échanges de la seconde période. Avec un Luis Díaz entré et dangereux tout de suite sur son côté gauche et la réduction du score de Fabinho.

Mané file au but

Marqués physiquement, les Jaunes pliaient encore devant Díaz, qui égalisait d'une superbe tête piquée passée entre les jambes de Gerónimo Rulli. Le gardien argentin sortait ensuite très loin de sa surface au-devant de Sadio Mané qui ne loupait pas l'occasion de l'effacer et de marquer le but du 3-2 pour Liverpool dans le but vide.

La fin de match tournait même au naufrage pour le Sous-marin jaune qui perdait Capoue, expulsé à la 86e minute. Les Espagnols s'offraient tout de même un tour d'honneur après un parcours exceptionnel jusque dans le dernier carré.

Buts à l’extérieur, la règle abolie dans toutes les compétitions de clubs de l'UEFA

Deux équipes ayant marqué le même nombre de buts sur l’ensemble des deux matches d’une rencontre ne seront pas départagées en fonction du nombre de buts marqués à l’extérieur, mais deux périodes de prolongation de 15 minutes seront jouées au terme du temps réglementaire du match retour et, si aucune équipe ne marque ou si les équipes inscrivent le même nombre de buts pendant la prolongation, des tirs au but du point de réparation permettront de déterminer laquelle des deux équipes se qualifie pour la phase suivante de la compétition.

Joueur du match PlayStation, Luis Díaz (Liverpool)

Díaz a eu une grosse influence sur le match. Il a marqué et a représenté une menace constante.
Le Panel des observatrices et des observateurs techniques de l'UEFA

Stats, photos, feuille de match UEFA

Réactions

Unai Emery, Villarreal, entraîneur
La première partie du match correspondait à ce dont nous avions parlé et prévu dans nos scénarios les plus optimistes. Mais en fait, il nous fallait un peu plus que ça encore. En fait, il nous fallait le match parfait – notamment sur le plan défensif. Mais sans Danjuma et ensuite sans Gerard (blessés), nous avons perdu beaucoup d'atouts. Nous n'avions pas cette capacité de riposte – nous avions moins de solutions. Mais même si nous n'avons pas réussi à franchir cette dernière étape vers la finale, nous devons continuer sur cette voie.

Jürgen Klopp, Liverpool, entraîneur
Ils ont réalisé un superbe début de match et ce ne fut pas notre cas. Ils se sont bien nourri du premier match et ils ont pris des risques. On avait vraiment de la marge en seconde période et nous avons réussi à revenir. On a été sous pression, on s'est mis à jouer au football et on a mérité de gagner ce match.

UEFA via Getty Images

Trent Alexander-Arnold, Liverpool, défenseur
Nous n'avons pas du tout récupéré les seconds ballons en première mi-temps. Ils ont joué le football qu'ils voulaient et nous leur avons permis de le faire. En deuxième mi-temps, nous avons joué comme nous devions le faire. Une mauvaise mi-temps, nous pouvons le permettre tant que nous faisons le travail.

Virgil van Dijk, Liverpool, défenseur
La première mi-temps, nous devrions l'oublier le plus vite possible. Nous n'avons rien su faire avec le ballon. Ce but précoce ne nous a pas aidés et il les a aidés, donc nous avons dû aller puiser dans nos ressources et faire parler l'expérience. En deuxième mi-temps, nous avons joué de façon remarquable. Nous avons récupéré le ballon aussi vite que possible et il était difficile pour eux de suivre physiquement. C'est une victoire méritée sur la base de la performance en deuxième mi-temps.

Getty Images

Raúl Albiol, Villarreal, défenseur
Les efforts fournis par notre équipe ont été prodigieux, immenses. Leur premier but nous a fait beaucoup de mal. Nous avons payé cher l'énorme débauche d'énergie que nous avons fournie pendant la première mi-temps où nous avons très bien joué. Nous avons baissé de rythme, physiquement, après la pause et nous l'avons payé.

Étienne Capoue, Villarreal, milieu de terrain
C'est l'entame qu'on voulait faire. On était tous à un niveau d'intensité incroyable. Ce qui a payé aujourd'hui c'est le rythme; Ils l'ont tous les week-ends et nous ne sommes pas habitués à ça. On l'a payé sur quelques petits détails et sur l'intensité. En deuxième mi-temps, on a vu que le pressing n'était pas pareil. Ils ont profité de nos lacunes.

Gerard Moreno, Villarreal, défenseur
Nous devons vraiment être fiers de ce que nous avons fait ici car l'équipe y a cru et a continué à tout donner jusqu'au coup de sifflet final. Nous avons joué de manière incroyable en première mi-temps - peut-être la meilleure première mi-temps de notre histoire.

Didier Drogba, Canal Plus

On a vu Villarreal élever son niveau de jeu. Je ne suis pas sûr qu'ils jouent la Liga à ce rythme pendant 90 minutes et ça s'est senti tout de suite en deuxième mi-temps.

Stats clés

La joie de Liverpool sur la réduction du score de Fabinho
La joie de Liverpool sur la réduction du score de FabinhoGetty Images
  • Avant ce match, Villarreal n'avait marqué que trois buts lors de ses 13 précédents matches contre des clubs anglais en UEFA Champions League (de la phase de groupes à la finale).
  • Le but de Coquelin était son premier en Ligue des champions et seulement son deuxième en compétition européenne en 62 matches.
  • Liverpool a marqué deux buts ou plus dans 11 de ses 12 matches de Ligue des champions cette saison.
  • Mané est le meilleur buteur africain dans la phase à élimination directe de la Ligue des champions. Son total de 15 buts le place devant Didier Drogba.
  • Quatre joueurs ayant évolué en France ont marqué ce soir : Mané (Metz), Coquelin (Lorient), Fabinho (Monaco) et Dia (Reims).
  • Le but de Mané était le 139e de la saison, établissant ainsi un nouveau record pour Liverpool du plus grand nombre de buts marqués en une seule saison, battant les 138 de la saison 1985/86.
  • Les Reds comptent à présent dix qualifications sur l'ensemble de leurs 11 dernières demi-finales de la C1.
  • Chaque fois que Liverpool a gagné le match aller à domicile 2-0 dans une compétition de UEFA, il s'est qualifié.

Ils ont brillé au Fantasy

Fabinho – 9
Luis Díaz – 8
Francis Coquelin – 7
Sadio Mané - 7

Le lieu de la finale 2022

Le Stade de France, à Saint-Denis, accueillera la finale le samedi 28 mai à 21 heures.

Les vainqueurs gagnent une place en phase de groupes de l'UEFA Champions League 2022/23, s'ils ne se sont pas qualifiés via leur compétition nationale.

Compos

Villarreal : Rulli: Foyth, Albiol (Aurier 79e), Pau Torres, Estupiñán (Trigueros 79e); Lo Celso, Parejo, Capoue, Coquelin (Pedraza 68e); Gerard Moreno (Chukwueze 68e), Dia (Alcácer 79e)

Liverpool : Alisson; Alexander-Arnold, Konaté, Van Dijk, Robertson (Tsimikas 80e); Keïta (Henderson 80e), Fabinho, Thiago Alcántara (Jones 80e); Salah, Mané, Diogo Jota (Luis Díaz 46e)