UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Atlético 0-0 Manchester City (tot. 0-1), Madrid y a cru

L'Atlético est passé à quelques crampons d'une prolongation, mais laisse filer City en demi-finales.

Watch the best of the action from Madrid where Manchester City repelled the hosts' best efforts to hold on for a place in the semi-finals.
En deux minutes, Atlético 0-0 Man. City

Manchester City, finaliste 2021, jouera pour la première fois deux demi-finales de Champions League d'affilée après avoir résisté à l'Atlético en Espagne. Les joueur de Pep Guardiola reviendront dans la capitale pour affronter le Real et espérer un billet pour a finale au Stade de France.

TROIS POINTS C'EST TOUT

1/ L'Atlético a bousculé City
2/ Felipe expulsé
3/ Demi-finale City-Real Madrid
Finale à Paris

Le match, vaine furia madrilène

L'Atlético n'a pas livré un match, mais un combat pendant 99 minutes auxquelles il faut aussi ajouter celles de l'aller où le seul but de cette double confrontation aura été marqué par Kevin De Bruyne. Sous cette contrainte, la machine à produire du jeu de City a d'abord résisté, avec notamment le poteau trouvé par Ilkay Gundogan, avant de se détraquer franchement à la toute fin du match.

Irrespirable

Les dix dernières ont été irrespirables et à plusieurs reprises, les joueurs de Diego Simeone on failli faire plier les Sky Blues. Alors qu'Antoine Griezmann avait quitté ses coéquipiers après avoir tout donné, Angel Correa et Mattheus Cunha ont eu la prolongation au bout du pied.

Et que se serait-il passé si les Colchoneros avaient pu terminer le match à onze ? Hélas pour eux, leur défenseur brésilien Felipe a vu rouge en donnant un coup de pied à Phil Foden qui le débordait après plus d'une minute dans le temps additionnel. Au vu de la domination à dix en fin de match, l'Atlético pourra aussi peut-être regretter d'avoir été trop frileux en Angleterre. Les trois quarts des frappes espagnoles ont été délivrées dans les 20 dernières minutes du retour.

John Stones avec son trophée
John Stones avec son trophéeUEFA via Getty Images

Joueur du Match PlayStation® : John Stones (Manchester City)

Toujours vigilant pour couper les passe de l'Atletico et a défendu avec une grande efficacité. Vital pour ce match sans prendre de but qui permet à City de passer.
Le panel des observateurs et des observatrices techniques de l'UEFA

Samir Nasri sur Canal Plus

Cette qualification va faire du bien à City. C'est aussi dans la douleur que l'on crée un groupe et ce soir l'atmosphère, l'ambiance qu'ils ont dû vaincre va resserrer les liens.

Réactions

Diego Simeone, Atlético, entraîneur
Nous a manqué un peu de régularité et d'efficacité sur les occasions que nous nous sommes procuré. Nous avons fait un bon match en fonction du plan que nous avions mise au point. Nous devions monter en puissance au cours de la rencontre c'est ce que nous avons fait. Ce soir, nous sommes éliminés, mais nous sortons tête haute. Après avoir fait quelque chose d'exceptionnel. Le football est ainsi.

Josep Guardiola, City, entraîneur
Nous avons défendu come des fous et Fernandinho a été excellent. Il nous a donné un coup de fouet incroyable (en entrant à la 79e minute) et a bien fait les choses. Nous avons dû nous adapter parce que nous ne pouvions pas avoir le ballon et que notre jeu de construction était stérile. Nous avons souffert parce que nous avons oublié de jouer mais aussi parce que l'adversaire était vraiment, vraiment, vraiment bon.

John Stones, City, défenseur
Sur les deux manches, je pense que nous avons joué de manière incroyable contre une équipe expérimentée avec un bloc aussi bas. Je suis si fier des gars aujourd'hui et si heureux d'être qualifié. C'est une grande soirée.

Aymeric Laporte, défenseur de City
Oui, nous savions que ce serait un match difficile. Ils ont l'habitude de ce genre de match. Le plus important pour nous c'était de nous qualifier. Nous n'avons pas produit notre plus beau jeu, nous avons été mis en difficulté en seconde période, mais le principal est là.

Koke, Atlético, milieu
Je suis fier de mes coéquipiers et de tous nos supporters. Nous avions tellement de désir et de faim pour réaliser ce que nous avons fait jusqu'à présent dans cette compétition et maintenant nous pouvons être fiers de ce que nous avons essayé de réaliser ici... mais nous n'avons pas réussi à atteindre les demi-finales.

En stats

  • Il s'agissait du 100e match de Manchester City en UEFA Champions League (de la phase de groupes à la finale). Depuis ses débuts dans la compétition en 2011/12, seuls trois clubs ont disputé plus de matches (Real, Bayern et Barcelone)
  • Josep Guardiola a atteint neuf fois les demi-finales de l'UEFA Champions League, soit le plus grand nombre pour un entraîneur dans l'histoire de la compétition.
  • Manchester City n'a perdu que trois de ses 18 derniers matches en phase à élimination directe de l'UEFA Champions League.
  • Manchester City n'a pas encore pris de but en phase à élimination directe de l'UEFA Champions League cette saison.
  • L'Atlético n'a gagné que 3 de ses 13 derniers matches en quarts de finale de l'UEFA Champions League (W3 D4 L6).
  • L'Atlético n'a encaissé que deux buts lors de ses 14 derniers matches en phase à élimination directe de l'UEFA Champions League dans son propre stade.

Ils ont brillé au Fantasy

John Stones – 10
Kyle Walker – 9
Reinildo – 9

Reinildo Mandava en duel avec Kevin De Bruyne
Reinildo Mandava en duel avec Kevin De BruyneGetty Images

Compos

Atlético: Oblak; Savić, Felipe, Reinildo; Marcos Llorente, Koke (De Paul 69e), Kondogbia, Lemar (Suárez 82e), Renan Lodi (Correa 69e); Griezmann (Carrasco 69), João Félix (Cunha 82e)

Manchester City: Ederson; Walker (Aké 73e), Stones, Laporte, João Cancelo; De Bruyne (Sterling 65e), Rodri, Gündoğan; Mahrez, Foden, Bernardo Silva (Fernandinho 79e)

Et la suite...

Le Real Madrid affrontera Manchester City en demi-finale. Le match aller aura lieu à Manchester le 26 avril, et le match retour au stade Santiago Bernabéu le 4 mai.