UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Bayern 1-1 Villarreal (tot. 1-2), sensation à Munich

Un but au bout du suspense envoie le Sous-marin jaune en demi-finales où il affrontera Liverpool ou Benfica.

Le résumé de l'exploit de Villarreal, où Samu Chukwueze a marqué en fin de match pour offrir une victoire 2-1 sur l'ensemble des deux matches et la qualification au club espagnol.
En deux minutes, Bayern 1-1 Villarreal

L'incroyable campagne d'UEFA Champions League de Villarreal connaîtra un nouvel épisode après un quart de finale totalement fou à Munich.

TROIS POINTS C'EST TOUT

1/ 13e but cette saison pour Lewandowski
2/ Chukwueze égalise sur la première frappe cadrée des visiteurs
3/ Villarreal dans le dernier carré 16 ans après
La finale, c'est à Paris !

Le match

Avec un but à remonter, on s’attendait à ce qu’un ouragan s’abatte sur les cages de Geronimo Rulli. Mais le Villarreal d’Unai Emery est un fin tacticien : en contrôlant les offensives bavaroises, en poussant le Bayern à jouer sur les ailes et abuser de centres, le Sous-marin jaune ne s’exposait finalement pas trop en première période et parvenait à s’offrir quelques moments de respiration par des séquences de possession. Frustré, le Bayern rentrait aux vestiaires avec peu de réelles opportunités à l’issue des quarante-cinq premières minutes.

Chukwueze, son but qui vaut de l'or
Chukwueze, son but qui vaut de l'or

Tout changeait après la pause. Les mouvements étaient plus rapides entre les offensifs bavarois, Kingsley Coman prenait le dessus sur Juan Foyth, la pression s’intensifiait jusqu’à ce qu’elle finisse par payer, l’inévitable Robert Lewandowski se retournant et trompant enfin Geronimo Rulli. La suite n’était qu’une longue souffrance pour un Villarreal qui subissait, pliait, mais ne rompait pas. Le Bayern accumulait les situations mais, les minutes défilant, commençait à peiner à se rapprocher des buts de Rulli. Serge Gnabry et Alphonso Davies entraient, le Bayern tentait le tout pour le tout et se faisait piéger. Gérard Moreno filait côté gauche et trouvait Samuel Chukwueze seul à droite. La première frappe cadrée du match pour les visiteurs finissait au fond des filets. Seize ans plus tard, Villarreal retrouve une demi-finale d’UEFA Champions League.

Homme du Match PlayStation® : Raúl Albiol (Villarreal)

Il a fait preuve d’un grand leadership sur le terrain, un exemple. Il a sur lire le jeu avec intelligence.
Le panel des observatrices et observateurs techniques de l’UEFA

Minute par minute

Réactions 

Julian Nagelsmann, Bayern, entraîneur
Tout s’est joué à l’aller. C’est à ce moment que l’on a perdu ce duel. Nous n’avions pas été bons, aujourd’hui, nous avons été excellents. Sur le plan tactique et en termes d’intensité, c’était l’un de nos meilleurs matches de ces derniers mois.

Unai Emery, Villarreal , entraîneur
Le match (huitième de finale) contre la Juventus nous a donné beaucoup de confiance. En demi-finale, nous allons essayer de créer les circonstances qui vont nous permettre d'avoir des chances de passer encore. Liverpool est une grande équipe et Benfica aussi. Ce sera une belle demi-finale à vivre. Le sentiment est incroyable. Nous réalisons des choses importantes. C'était un match énorme, mais le match aller en disait déjà long sur la façon dont nous allions réagir aujourd'hui. Nous avons été parfaits en défense.

Gerard Moreno, Villarreal
Nous éprouvons un grand bonheur. Même lorsque le tirage nous a offert le Bayern, nous nous sommes dits que nous pouvions le faire. La foi et la façon dont mes coéquipiers ont lutté nous ont permis d'y parvenir. À l’aller, nous avons commis l’erreur de ne pas tuer le suspense et tous les commentaires nous ont servi de motivation. Ils ont fait l’erreur de ne pas nous sortir et nous en avons tiré avantage. Ce que cette équipe a fait est immense. Nous aborderons la demi-finale avec le respect dû à nos adversaires. Il est très difficile de gagner en football mais nous avons mérité notre qualification. Nous savions que nous allions souffrir défensivement, mais que nous aurions des opportunités. À la fin, Chukwueze a su en tirer profit. Nous voulons remercier ceux qui sont venus nous soutenir ici et ceux qui sont à Villarreal. C’est grand d’être un supporter de Villarreal et nous devons profiter d’une telle nuit.

Étienne Capoue, Villarreal au micro de Canal+
C’est incroyable ! On a été solides, on savait qu’on allait souffrir, notre plan était de les laisser venir en sachant qu’on aurait une opportunité à saisir. On a tout misé sur ça, on savait qu’un but suffisait pour passer. On profite du moment, c’est un rêve éveillé. Mais on n’a rien gagné, il faut rester concentré, c’est le plus important dans cette compétition.

Thomas Müller, Bayern
Si on ne tient compte que de ce match, sans l’aller, nous aurions dû passer de manière convaincante. C’est difficile à accepter, je ne sais pas quoi dire.

En stats

 Robert Lewandowski encore buteur
Robert Lewandowski encore buteurAFP via Getty Images
  • Villarreal retrouve une demi-finale d'UEFA Champions League seize ans après sa première et l'élimination face à Arsenal en 2005/06.
  • Le Bayern a frappé 24 fois au but, Villarreal seulement 4 au retour à Munich.
  • Villarreal n'a perdu qu'un seul de ses neuf derniers matches en phase à élimination directe en Champions League (3v., 5n., 1d.).
  • Meilleur buteur de l'épreuve, Robert Lewandowski a inscrit neuf buts pour le Bayern lors des cinq matches disputés par le club à domicile cette saison, quatre en déplacement.

Ils ont brillé au Fantasy

Lucas Hernández – 7
Raúl Albiol – 7
Samu Chukwueze – 6

Compos

Bayern: Neuer; Pavard, Upamecano, Hernández (Davies 87); Sané, Kimmich, Goretzka, Coman; Müller (Choupo-Moting 90), Musiala (Gnabry 82); Lewandowski

Villarreal: Rulli; Foyth, Albiol, Pau Torres, Estupiñán; Parejo (Aurier 90+3), Capoue, Coquelin (Chukwueze 84); Gerard Moreno, Danjuma (Pedraza 82), Lo Celso

eno, Danjuma (Pedraza 82), Lo Celso

Et la suite...

Villarreal affrontera Liverpool en demi-finale. Le match aller aura lieu à Anfield le 27 avril, et le match retour en Espagne le 3 mai.