UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Analyse technique, Chelsea 1-3 Real

Le panel des observateurs et des observatrices techniques de l'UEFA analyse la victoire 3-1 du Real Madrid à Chelsea.

Retour sur le match avec et sans le ballon de l'omniprésent Federico Valverde lors du succès du Real Madrid à Chelsea.
Analyse technique, l'influence de Valverde

Avec son triplé lors de la victoire 3-1 du Real Madrid sur Chelsea en quart de finale aller mercredi, Karim Benzema a pris la lumière dans la presse. Mais dans cet article présenté par FedEx, le panel des observateurs et des observatrices techniques de l'UEFA soulignel'excellent travail des Madrilènes au milieu de terrain à Stamford Bridge, notamment le rôle influent joué par Federico Valverde.

Feuille de match, réactions, photos

Systèmes

Chelsea
Chelsea a commencé le match en 3-4-2-1 mais Thomas Tuchel a changé à la mi-temps pour un 4-3-3, en retirant l'un de ses trois défenseurs centraux, Andreas Christensen (4), et le milieu de terrain N'Golo Kanté (7) et en faisant entrer Mateo Kovačić (8) et Hakim Ziyech (22). Si l'objectif était de prendre plus de contrôle au milieu de terrain, le but madrilène une minute plus tard a ruiné ses espoirs, bien que Chelsea ait eu quelques occasions après l'entrée en jeu d'un autre remplaçant, Romelu Lukaku (9), à la 64e minute.

Real Madrid
Madrid s'est installé dans un 4-3-3 en possession du ballon, qui s'est transformé en 5-3-2 hors possession et cette approche tactique a eu un effet important. En possession du ballon, les Espagnols ont cherché à construire, le gardien Courtois (1) faisant preuve d'une bonne prise de décision et les latéraux ont été très mobiles.

Il était intéressant de voir comment les milieux de terrain Kroos (8) et Modrić (10) étaient capables de trouver des espaces au fur et à mesure que le jeu évoluait ; cela s'est produit avant chacun des deux premiers buts lorsque Kroos puis Modrić ont été touchés sur une passe transversale de Casemiro (14). Il était difficile pour Chelsea de mettre la pression sur ces deux joueurs en première mi-temps, alors que les Anglais n'avaient que deux milieux de terrain contre trois pour Madrid.

En défendant dans son 5-3-2, Madrid a essayé de fermer les espaces. En première mi-temps, Vinícius Júnior (20) a cherché à mettre la pression sur Christensen, et Benzema (9) sur Thiago Silva.

Au milieu de terrain, Modrić restait proche de Jorginho et de là, il montait pour mettre la pression sur Rüdiger, Casemiro étant toujours derrière pour essayer de couper la route à Havertz. Le quatrième milieu de terrain, Valverde (15) – dont nous reparlons plus bas – a été placé en position de défenseur latéral et est resté proche de César Azpilicueta.

Après que Chelsea eut fait entrer Lukaku, Madrid a terminé la partie en 5-4-1, Casemiro descendait en défense pour aider David Alaba (4) et le remplaçant Nacho (6), qui était entré en jeu à la place d'Éder Militão (3), blessé.

Faits marquants

Le plan de jeu d'Ancelotti a joliment porté ses fruits et la vidéo ci-dessus met en évidence l'influence de Valverde pour sa quatrième titularisation dans la compétition cette saison. Avec trois trentenaires dans l'entrejeu madrilène, l'Uruguayen de 23 ans a apporté de l'énergie dans son rôle sur le côté droit qui consistait à étouffer Azpilicueta lorsque Chelsea attaquait, comme on le voit dans la première video.

Azpilicueta n'a réussi que 13 passes dans les 30 derniers mètres adverse, contre 25 pour James. Le travail de Valverde n'était pas uniquement défensif puisque la deuxième vidéo le montre en train de récupérer le ballon face à Azpilicueta avant de combiner avec Benzema pour servir Vinícius Júnior pour une frappe sur la barre et il était également impliqué dans la préparation du troisième but (vidéo 3).

Federico Valverde a impressionné au Real Madrid
Federico Valverde a impressionné au Real MadridAFP via Getty Images

Au cours de ses 86 minutes sur le terrain, il a effectué deux tacles et a disputé plus de duels (13) que n'importe quel autre joueur madrilène (avec un taux de réussite de 46,2 %).

Un autre milieu de terrain qui a brillé est Casemiro, qui était en tête des récupérations de balles (neuf) et a joué un rôle clé pour gêner les attaques adverses. En possession du ballon, il a joué un rôle essentiel par sa capacité à trouver le milieu de terrain supplémentaire – ainsi que les arrières lorsqu'ils montaient en puissance.

Chelsea n'avait pas perdu contre Madrid en cinq rencontres précédentes, mais les titulaires ont manqué d'étincelle en première mi-temps et ce n'est qu'en deuxième qu'ils ont pu générer une pression notable et enthousiasmer le public local.

Le buteur Havertz a impressionné les observateurs et observatrices techniques par sa technique, sa vitesse et sa percussion. Pourtant, le fait que Lukaku ait loupé une tête facile a frustré a résumé le manque de précision dont les Blues ont fait preuve, avec 20 tirs, mais seulement cinq cadrés. Madrid, en revanche, a eu cinq tirs cadrés sur seulement huit tentatives.