UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Benfica 1-3 Liverpool, les Reds aiment voyager

Les Reds disputeront leur quart retour à Anfield avec un matelas de deux buts après un nouveau tour de force hors de leurs bases.

Les buts d'Ibrahima Konaté, Sadio Mané et Luis Díaz en quarts de finale aller de la Champions League.
En deux minutes, Benfica 1-3 Liverpool

Liverpool a résisté au retour de Benfica pour s'imposer 3-1 à Lisbonne en quart de finale aller de l'UEFA Champions League.

TROIS POINTS C'EST TOUT

1/ Ibrahima Konaté signe son premier but dans la compétition de la tête
2/ Sadio Mané conclut un contre des Reds sur un service de Luis Díaz, qui leur redonne deux buts d'avance en fin de match
3/ Darwin Núñez relance le match au retour des vestiaires
Match retour mercredi 13 avril

Le match

Luis Díaz signe le but du KO en fin de match
Luis Díaz signe le but du KO en fin de matchLiverpool FC via Getty Images

Liverpool avait remporté ses quatre matches à l'extérieur dans la compétition cette saison et entrait bien dans cette rencontre, Odisseas Vlachodimos s'imposant devant Mohamed Salah en début de match avant que les Reds ne trouvent la faille à la 17e minute quand Ibrahima Konaté signait de la tête son premier but en UEFA Champions League sur un corner d'Andy Robertson.

Nicolás Otamendi ne cadrait pas la première occasion de Benfica avant que les visiteurs ne doublent la mise, Sadio Mané glissant le ballon dans le but après une remise de la tête de Luis Díaz sur un superbe ballon en profondeur de Trent Alexander-Arnold.

Les hommes de Nélson Veríssimo relançaient la rencontre à la 49e minute lorsque son talisman Darwin Núñez surgissait au second poteau sur un centre de Rafa Silva, profitant d'une erreur de Konaté. La physionomie du match changeait totalement et les hommes de Jürgen Klopp se retrouvaient sous la pression intense des Lisboètes, le patron des Reds effectuant un triple changement à l'heure de jeu pour injecter sur sang neuf. Liverpool résistait aux velléités offensives de Benfica et s'offrait même un matelas de deux buts en fin de match grâce à Luis Díaz, bien servi par Naby Keïta avant de contourner le portier grec des Aigles.

Joueur du match PlayStation®, Luis Díaz

Sadio Mané félicité après son but du 2-0
Sadio Mané félicité après son but du 2-0UEFA via Getty Images

Lors d'une rencontre très difficile dans une ambiance incandescente, il a décidé du sort du match. Solide et rapide balle au pied, il a fait preuve de sang-froid devant le but et également beaucoup travaillé en défense pour son équipe.
Le panel des observateurs et des observatrices techniques de l'UEFA

Photos, stats, feuille de match

Réactions 

Jürgen Klopp, manager de Liverpool
Venir ici et gagner un match à l'extérieur en Champions League est difficile. Benfica a tout donné. Nous leur avons laissé un peu trop d'espaces mais ils méritaient de marquer, même si nous aurions pu mieux défendre. Ils ont eu des contre-attaques, ce n'est pas facile de garder tout le temps le ballon et ils ont vraiment de bons joueurs.

Nélson Verissimo, entraîneur de Benfica
La porte n'est pas fermée, mais avec ce troisième but, ça devient plus difficile. Nous avons tenté d'exploiter leurs faiblesses, et nous y sommes parfois parvenus. Nous avons été meilleurs en seconde période qu'en première.

Ibrahima Konaté, défenseur de Liverpool
On est contents de la victoire, maintenant ce n'est pas fini parce qu'il nous reste un second match la semaine prochaine. Si on a douté ? C'est un grand mot. Mais on a fait face à une bonne équipe de Benfica. Mais c'est vrai qu'au retour des vestiaires, on s'est fait un petit peu peur. Maintenant, on a su mettre le troisième but et c'est bien pour nous. On va pouvoir se focaliser sur le prochain match.

C'était important pour nous de faire un résultat, surtout à l'extérieur. Il y a de très grosses équipes dans les autres quarts de finale. C'est la Ligue des champions : on ne sait jamais ce qui peut se passer au prochain match, donc on va essayer d'être encore plus performants au match retour.

Luís Diaz, Liverpool, Joueur du match 
Le but que j'ai marqué est important car il nous offre un bon résultat. Maintenant le plus important, c'est de nous reposer. Nous savons que ce n'est pas encore terminé car c'est une équipe solide et nous sommes prêts à affronter n'importe quelle équipe à n'importe quel match. L'équipe est très bonne, évidemment nous savons que nous avons l'avantage et nous serons prêts.

Andrew Robertson, défenseur latéral de Liverpool 
Ce fut un match difficile, nous avons dominé en première période et aurions pu marquer un ou deux buts de plus, puis nous avons voulu fermer le jeu mais ils ont marqué un but qui a réveillé le public et nous avons fait preuve de négligence. Le troisième but nous donne de l'air.

En stats

Darwin Núñez après avoir réduit l'écart pour Benfica
Darwin Núñez après avoir réduit l'écart pour BenficaUEFA via Getty Images
  • Benfica n'a remporté aucun de ses neuf derniers matches d'UEFA Champions League face à des clubs anglais (2 nuls, 7 défaites), depuis un succès 2-0 à Liverpool en mars 2006.
  • Les Aigles n'ont remporté aucun de leurs neuf derniers matches des quarts de finale de l'UEFA Champions League (3 nuls, 6 défaites).
  • Sadio Mané devient le deuxième meilleur buteur de Liverpool en UEFA Champions League (de la phase de groupes à la finale) avec 22 réalisations, devançant Steven Gerrard d'un but.
  • 13 des 19 derniers buts de Sadio Mané en UEFA Champions League (de la phase de groupes à la finale) ont été inscrits en phase à élimination directe.
  • Liverpool a remporté sept de ses huit derniers matches d'UEFA Champions League face à des clubs portugais (1 nul).
  • Liverpool a remporté ses cinq rencontres d'UEFA Champions League à l'extérieur cette saison.

Ils ont brillé au Fantasy

Luis Díaz – 12
Ibrahima Konaté – 10
Naby Keita – 8

Compos

Benfica : Vlachodimos ; Gilberto, Otamendi, Vertonghen, Grimaldo ; Weigl, Taarabt (Meite 70e), Everton (Yaremchuk 82e) ; Núñez, Gonçalo Ramos (João Mário 86e), Rafa Silva

Liverpool : Alisson Becker ; Alexander-Arnold (Gomez 89e), Konaté, Van Dijk, Robertson ; Fabinho, Keita (Milner 89e), Thiago Alcântara (Henderson 61e) ; Salah (Jota 61e), Mané (Firmino 61e), Díaz