UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

LOSC Lille 1-2 Chelsea (tot. 1-4), les Blues en quarts

Si Lille a ouvert le score, Chelsea a fini par faire parler son expérience.

En deux minutes, LOSC 1-2 Chelsea

Chelsea a confirmé son succès du match aller. Si Burak Yılmaz a ouvert le score sur penalty, Christian Pulišić a coupé l'élan lillois en égalisant dans le temps additionnel de la première période. Lille a laissé passer sa chance quand Xeka a trouvé le poteau de la tête puisque Cesar Azpilicueta a donné un avantage définitif au Blues quelques minutes plus tard.

TROIS POINTS C'EST TOUT

1/ Lille réussit une grande première période
2/ Un grand Pulišić pour les champions d'Europe
3/ Il n'y a plus de club français en C1

Le match, Chelsea n'a (presque) pas tremblé

Les Lillois commençaient le match avec un handicap de deux buts à combler. Après quelques situations pour Yılmaz et Gabriel Gudmundsson dans le premier quart d'heure, les Dogues baissaient de pied et Chelsea mettait le pied sur le ballon.

Cependant, après un cafouillage dans la surface anglaise, l'arbitre, assisté par la VAR, accordait un penalty à Lille suite pour une main de Jorginho. Yılmaz ne se faisait pas prier pour tromper Edouard Mendy (38e) et ramener les siens à un but de la prolongation.

L'égalisation de Christian Pulišić a coupé l'élan des Lillois
L'égalisation de Christian Pulišić a coupé l'élan des LilloisGetty Images

Malheureusement pour les Lillois, Chelsea égalisait dans le temps additionnel de la première période à l'issue d'une longue possession qui voyait finalement Christian Pulišić profiter d'une ouverture pleine de malice de Jorginho pour égaliser d'un tir croisé à ras de terre.

Peu après l'heure de jeu, Yılmaz ajustait une merveille de centre que Xeka reprenait de la tête. Largement battu, Mendy voyait avec soulagement le ballon frapper son poteau droit.

Quelques minutes plus tard, Mason Mount, entré en jeu peu auparavant, débordait et centrait pour Azpilicueta, plus prompt que Thimothy Weah et qui marquait du genou.

Les succès et la qualification étaient ainsi assurés pour les Blues.

Homme du match PlayStation® : Christian Pulišić (Chelsea)

"Auteur d'un but primordial juste avant la pause."
Le panel des observateurs techniques de l'UEFA

Feuille de match et photos

Réactions 

Jocelyn Gourvennec, entraîneur de Lille
On a vraiment bien joué. Les joueurs peuvent être fiers? Le public a répondu présent. On a fait preuve de cœur et de courage. C'est dur de perdre ce soir, on ne le méritait pas.

Amadou Onana, milieu de Lille, sur Canal+
Ce n’est pas passé loin. Si on rentre à la pause avec l’avantage, c’est un autre match, surtout avec notre public derrière nous. Mais en un instant, tout peut basculer : c’est le football. On peut être fiers de notre parcours en Champions League parce que personne ne nous attendait à ce niveau-là.

Jonathan David, attaquant de Lille, sur Canal+
On a fait un bon match. Au plus haut niveau, ça se joue toujours sur des détails. On fait une bonne première période mais ils égalisent juste avant le repos. On a essayé de renverser la situation, mais en vain. On est fiers et on a un peu de regrets. Sur ces deux matches, on aurait pu mieux gérer, mais on apprend et on va de l’avant.

Le but de Pulišić, tournant du match à Lille

Thomas Tuchel, entraîneur de Chelsea, sur Canal+
On a beaucoup respecté l’adversaire, dans un stade conquis. À 1-0, c’était compliqué. On a fait preuve de caractère et je suis très heureux. On a dû changer de tactique à la pause. La qualification est méritée. On fait partie des huit dernières équipes en lice et c’est un grand pas en avant.

Cesar Azpilicueta, défenseur de Chelsea, sur BT Sport
Je pense qu'on n'a pas bien abordé la première période. Lille était très actif et a eu beaucoup de temps pour préparer le match. On savait que ce serait difficile. On a parfois joué dans les espaces, mais aussi commis quelques erreurs. On leur a permis de lancer des contres, c'est là qu'ils nous ont mis en danger.

Tirage des quarts vendredi

Le tirage des quarts de finale de l'UEFA Champions League a lieu à midi vendredi. Il est à suivre en direct en streaming ici.

En stats

 Burak Yilmaz a redonné espoir à Lille en transformant son penalty
Burak Yilmaz a redonné espoir à Lille en transformant son penalty AFP via Getty Images
  • Chelsea va disputer les quarts de finale de la Champions League pour la 11e fois.
  • Avec 32 succès, Tuchel dispose du meilleur bilan pour un entraîneur après 50 matches de Champions League, devant un certain Zinedine Zidane (31).
  • César Azpilicueta a disputé son 74e match européen pour Chelsea, rejoignant Didier Drogba sur la troisième marche des joueurs les plus capés sur la scène continentale. Seuls Frank Lampard (115 matches) et John Terry (121) le devancent encore.
  • Burak Yılmaz (36 ans et 244 jours) est le troisième joueur le plus âgé à marquer en phase à élimination directe de l'UEFA Champions League, après Ryan Giggs (37 ans et 148 jours) et Paolo Maldini (36 ans et 333 jours).
  • Chelsea a remporté ses six derniers matches de Champions League contre un adversaire français.

Stars au Fantasy

À suivre

Compositions

LOSC Lille : Jardim; Fonte, Botman (Onana 58e), Tiago Djaló; Zeki Çelik (Weah 58e), Bamba (Gomes 77e), Xeka, André, Gudmundsson (Bradarić 77e); Burak Yılmaz, David (Ben Arfa 77e)

Chelsea : Mendy; Azpilicueta, Christensen, Thiago Silva, Rüdiger, Alonso; Kanté, Jorginho (Loftus-Cheek 74e), Kovačić (Mount 46e); Havertz (Ziyech 83e), Pulišić (Lukaku 74e)