UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Ajax 0-1 Benfica (tot. 2-3), Darwin fait voler les Aigles

Darwin Núñez a qualifié les Lisboètes pour les quarts de finale en surprenant des Ajacistes pourtant dominateurs à Amsterdam.

Watch as Benfica caused an upset in Amsterdam to knock out Ajax and progress to the quarter-finals.
En deux minutes, Ajax 0-1 Benfica

L'attaquant uruguayen de Benfica Darwin Núñez a été le héros de la soirée en qualifiant les Aigles pour les quarts de finale de l'UEFA Champions League, surprenant une équipe de l'Ajax dominatrice.

TROIS POINTS C'EST TOUT

6e Le but d'Haller refusé pour hors-jeu
36e La frappe de Gravenberch claquée au-dessus du but
77e Darwin signe l'unique but de la tête

Le match :

Darwin Núñez marque de la tête devant André Onana
Darwin Núñez marque de la tête devant André OnanaUEFA via Getty Images

Les Néerlandais démarraient la rencontre pied au plancher devant leur public et le virevoltant Dušan Tadić trouvait d'un superbe centre de son côté gauche la tête d'Antony qui sautait plus haut que tout le monde mais voyait sa tête passer à côté. Sébastien Haller se voyait refuser un but dans le premier quart d'heure pour un hors-jeu du passeur Tadić mais les Néerlandais asphyxiaient les Aigles grâce à un pressing intense sans toutefois parvenir à trouver le chemin des filets par manque de précision dans les trente derniers mètres ou butant sur le portier grec de Benfica Odysséas Vlachodímos, à l'image de Ryan Gravenberch avant la pause.

La seconde période repartait sous les mêmes auspices et, même si les Lisboètes semblaient proches de la rupture, ils se portaient vers l'avant à un quart d'heure de la fin et obtenait un coup franc proche du poteau de corner. Frappé par Grimaldo, le latéral trouvait la tête puissante de Darwin au devant d'André Onana aux 5,50 m. Les hommes d'Erik Ten Hag jetaient alors leurs dernières forces dans la bataille pour tenter d'arracher la prolongation mais Benfica tenait bon sa qualification pour les quarts.

Joueur du math PlayStation® : Darwin Núñez (Benfica)

Le héros de la soirée avec son trophée de Joueur du match
Le héros de la soirée avec son trophée de Joueur du match

Il a marqué le but décisif, travaillé dur pour l'équipe et a posé des problèmes à la défense de l'Ajax. Il a fait preuve d'un véritable leadership.
La panel des observateurs techniques de l'UEFA

Stats et photos

Réactions

Darwin Núñez, Benfica, attaquant
C'était une ambiance très difficile avec une équipe qui joue très bien. L'entraîneur nous a dit qu'il fallait défendre. On n'arrivait pas à sortir en contre-attaque parce qu'ils étaient bien placés. On est très contents de cette victoire.

Nicolás Otamenti, Benfica, défenseur
Allons chercher mieux. La Champions League est une compétition différente. Avec de grands matches, face à de grandes équipes. Ce soir, nous avons livré un super match.

Erik ten Hag, Ajax, entraîneur
Notre jeu de position a été excellent. Nous avons été très bons avec le ballon. J'ai fait de grands compliments à mes joueurs. Nous avons peut-être manqué de créativité. Donc c'est un sentiment un peu amer d'être éliminé sur un moment d'inattention.

Sébastien Haller, Ajax, attaquant
C'est la Champions League. On se doit de hausser notre niveau de jeu et sur les deux matches ils ont fait une opération parfaite. Le rêve s'arrête là mais à nous de nous remobiliser. On a fait beaucoup de bonnes choses. À nous d'en tirer les leçons et de faire en sorte que ça ne se reproduise plus. J'ai des bonne stats personnellement mais je dois encore donner le maximum pour mon équipe et soulever des trophées d'ici la fin de la saison.

En stats

  • Benfica se qualifie pour les quarts de finale pour la première fois depuis 2015/16. Les Aigles n'ont pas été au-delà des quarts depuis leur place de finaliste en 1990.
  • Il ne s'agissait que de la seconde victoire de Benfica en 17 matches face à des clubs néerlandais (8 victoires, 7 nuls) et de sa seconde depuis 15 matches à l'extérieur en Champions League.
  • L'Ajax n'a pas gagné la moindre rencontre à domicile en phase à élimination directe de la Champions League depuis 1996. Les Néerlandais ont depuis lors obtenu quatre nuls et cinq défaites.

Les stars au Fantasy

Alejandro Grimaldo – 10
Darwin Núñez – 9
Gilberto – 7
Nicolás Otamendi – 7
Jan Vertonghen – 7

Compos

Le onze de l'Ajax à Amsterdam
Le onze de l'Ajax à AmsterdamUEFA via Getty Images

Ajax : Onana ; Mazraoui, Timber (Kudus 90e+6), Martínez, Blind ; Edson Álvarez (Brobbey 81e), Berghuis (Klaassen 81e), Gravenberch ; Antony, Haller, Tadić

Benfica : Vlachodimos ; Gilberto (Lázaro 90e+1), Otamendi, Vertonghen, Grimaldo ; Weigl, Taarabt (Meite 46e) ; Everton (Yaremchuk 72e), Gonçalo Ramos (Paulo Bernardo 90e+1), Rafa Silva, Darwin Núñez (Diogo Gonçalves 81e)