UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Les Décisifs de PepsiCo, retour sur les instants clé des huitièmes aller de la Champions League

Neymar, Roberto Firmino et Anthony Elanga sont dans notre liste des Décisifs des huitièmes de finale aller.

Les Décisifs de l'UEFA Champions League, présenté par PepsiCo, c'est notre liste des instants et des joueurs qui ont fait basculer les derniers matches.

Tout d'abord, nous nous penchons sur les tournants des huitièmes de finale aller : l'influence de l'entrée de Neymar contre le Real Madrid, le dégagement sur sa ligne de Benjamin Pavard, le but d'Anthony Elanga, entre autres.

Les Décisifs des huitièmes aller

L'entrée et la passe décisive de Neymar (Paris 1-0 Real Madrid)
Benjamin Pavard qui sauve sur sa ligne (Salzburg 1-1 Bayern)
Roberto Firmino qui entre et marque (Inter 0-2 Liverpool)
Dani Parejo qui mène la révolte de Villarreal (Villarreal 1-1 Juventus)
Anthony Elanga qui apporte sa fraîcheur (Atlético 1-1 Manchester United)

Neymar entre et donne un but

Mbappé, son chef-d'œuvre face au Real
Mbappé, son chef-d'œuvre face au Real

Paris a maîtrisé une grande partie de la rencontre contre le Real Madrid, mais on semblait se diriger vers le nul lorsque Neymar, blessé depuis novembre, faisait son entrée. Il y a bien sûr sa talonnade à destination de Kylian Mbappé pour le précieux but parisien, mais, pour son retour de blessure (il était absent depuis le 28 novembre) on a plus généralement retrouvé un Neymar percutant.

Pavard en sauveur

Dès le premier but de Chikwubuike Adamu en milieu de première mi-temps, Salzbourg s'est mis en tête de créer la surprise face au Bayern. Les Allemands ont inversé la tendance pour finalement égaliser et à cet égard, le sauvetage sur sa ligne de Benjamin Pavard alors qu'il y avait 1-0 pour Salzbourg a été déterminant.

Roberto Firmino, remplaçant fantastique

Firmino, tête d'or à San Siro
Firmino, tête d'or à San Siro

Liverpool a été sous pression pendant une bonne partie d'une soirée éprouvante à Milan face à l'Inter, notamment au début de la seconde période. Roberto Firmino, entré à la pause, a offert un grand bol d'air aux Reds en marquant de la tête à l'approche du dernier quart d'heure.

Dani Parejo, le leader

On aurait pu pardonner à Villarreal d'être sous le choc après l'ouverture du score de Dušan Vlahović à la 33e seconde pour la Juventus. Mais les Sous-Marin jaune a turbiné mettre la Vieille Dame sous pression. La défense des Italiens cédait même lorsque Parejo, de tous les combats, trouvait le chemin des filets sur une passe d'Étienne Capoue.

Anthony Elanga, la révélation

United a été dominé pendant une grande partie de son déplacement sur le terrain de l'Atlético et aurait hypothéqué ses chances de qualification si Elanga n'était pas entré en jeu à 15 minutes de la fin. Le Suédois de 19 ans a arraché le nul pour sur une passe de Bruno Fernandes, dans un enchaînement tout en vitesse et en sans-froid.