UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

D'Haïti à la Ligue des champions avec le LOSC, l'odyssée de Jonathan David

L'attaquant international canadien du LOSC Jonathan David évoque un singulier parcours dans le football qui le conduit en huitième de finale de la Champions League.

As part from FedEx's Next In Line series, LOSC Lille's Jonathan David reveals why the Champions League is special for him and his journey to playing in Europe's premier club competition.
Jonathan David's footballing journey

Chaque fois qu'il entend l'hymne de l'UEFA Champions League, l'attaquant du LOSC Lille Jonathan David a de quoi mesurer à quel point il a progressé dans son sport. « Il donne la chair de poule et, vous savez, cela vous fait réaliser que vous êtes au sommet du football », a déclaré le joueur de 22 ans lors d'une interview Next In Line de FedEx, qui présente les stars de demain.

L'international canadien est loin d'avoir emprunté la voie express pour atteindre le plus haut niveau. Né à New York, il est bébé lorsqu'il déménage en Haïti, avant d'émigrer au Canada avec sa famille à l'âge de six ans – et il lui a fallu encore quelques années avant de s'intéresser au Soccer. « Nous avions l'habitude de jouer au football américain », se souvient-il. « J'ai commencé à jouer au football quand j'avais dix ans. Mon père a alors décidé de m'inscrire dans un club. »

Tous les buts du LOSC en phase de groupes
Tous les buts du LOSC en phase de groupes
Placez David dans votre Fantasy

Ronaldinho, Didier Drogba, Samuel Eto'o et Thierry Henry en Ligue des champions, voilà les premières idoles du petit Jo, mais c'est l'entraîneur Hanny El-Magraby, dans son premier club, Ottawa Gloucester, qui a contribué à forger son ambition. « Lorsque j'avais onze ans, le message qu'il a transmis à notre groupe était le suivant : "J'essaie de former des joueurs pour aller en Europe". Pas pour aller dans les académies de la MLS, mais pour aller en Europe et y faire carrière. »

Magraby utilisait des séquences vidéo pour attirer les clubs européens et a organisé des essais avec Salzbourg et Stuttgart avant que David ne signe avec le club belge de La Gantoise à 18 ans. En l'espace de sept mois, il jouait en équipe première, marquant un but après son entrée en cours de match pour ses débuts, contre Zulte Waregem, en août 2018.

Jonathan David en action face au RB Salzburg
Jonathan David en action face au RB Salzburg Getty Images

ll se souvient : « Il y a eu un centre et le ballon est revenu vers moi. J'ai juste repris et c'est entré. Et je pense qu'à ce moment-là, je ne savais même pas à quoi je pensais ». David a fini par marquer 30 buts en 60 matches de championnat belge pour La Gantoise avant que le LOSC ne l'engage signe à l'été 2020.

Après un temps d'adaptation, David se met au diapason et marque 13 buts lors de la conquête inattendue du titre de champion de France par les Dogues. « Au fur et à mesure que la saison avançait, nous nous sommes retrouvés tout en haut et nous savions que nous devions encore jouer contre Lyon lors de l'un de nos cinq derniers matches », raconte David. « C'était peut-être le match le plus mémorable de la saison. On a été menés 2-0 avant de gagner 3-2. Après avoir gagné ce match, je pense que nous savions en nous-mêmes que nous allions gagner le championnat. »

La leçon de son premier coach

« Être un homme bon est toujours la chose la plus importante »

Jonathan David

Il semble peu probable que le LOSC conserve le titre cette saison, mais David a encore franchi un cap ces derniers mois, avec notamment trois buts en Ligue des champions, où son équipe doit affronter Chelsea en huitième de finale après avoir surpris son monde en remportant son groupe.

Tous les buts du LOSC en phase de groupes
Tous les buts du LOSC en phase de groupes

« Nous savions ce que cela signifiait », dit David, « pas seulement pour nous, mais pour le club, car c'était la première fois que le club terminait premier en phase de groupes. Et je pense qu'en tant que joueur, où que vous alliez, vous voulez toujours laisser votre empreinte sur le club. »

C'est clairement ce que David est en train de faire tout en n'oubliant pas d'où il vient. Il tient à aider des causes en Haïti. « Je pense que cela remonte à ce que mon entraîneur m'a dit au début », dit-il. « Le football est important, mais il m'a toujours dit : "Être un homme bon est toujours la chose la plus importante, car les gens se souviennent de toi par ta façon d'être et d'agir, et pas nécessairement par ta façon de jouer". »

Champions League app!