UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Analyse tactique, Real Madrid 2-0 Inter

Les observatrices et observateurs techniques del'UEFA reviennent sur la victoire qui a permis à l'équipe espagnole de décrocher la première place du Groupe D.

Nous analysons un point tactique clé de la victoire de Madrid.
In the Zone: Real Madrid's rotating positions

L'Inter a joué l'audace à Santiago Bernabéu lors de la sixième journée en cherchant à prendre des points pour dépasser le Real Madrid en tête du Groupe D. Pourtant, si les visiteurs ont attiré l'attention par leur pressing et leurs intentions positives, les Madrilènes de Carlo Ancelotti se sont imposés 2-0 grâce à de superbes buts de Toni Kroos et Marco Asensio.

Feuille de match

Les Italiens n'ont pas hésité à prendre des risques, en construisant et en exerçant un pressing agressif avec leurs deux attaquants, leurs deux ailiers et, parfois, leurs trois milieux de terrain, une stratégie courageuse car elle laissait leurs trois défenseurs centraux à un contre un face aux attaquants du Real. Cela signifie que Madrid a eu des difficultés. En effet, après avoir perdu le ballon à plusieurs reprises, Los Blancos ont réagi en demandant à Thibaut Courtois de longs dégagements.

Plus d'une fois, l'Inter a récupéré le ballon et s'est remis à construire. En première période, l'Inter a eu de longues périodes de possession du ballon, Marcelo Brozović dictant le jeu tout en s'avançant pour tenter trois fois sa chance.

En deux minutes, Real Madrid 2-0 Inter
En deux minutes, Real Madrid 2-0 Inter

Brozović a également fait circuler le ballon vers Barella, mettant son collègue du milieu de terrain en bonne position pour faire la dernière passe – des occasions trop souvent gâchées, tout comme la tentative que Barella a fait passer au-dessus de la barre transversale juste après la mi-temps. Quant aux Madrilènes, ce n'est pas la première fois cette saison qu'ils sont restés bas et ont défendu en nombre, permettant à l'adversaire de prendre le contrôle du jeu tout en étant prêt à exécuter des contre-attaques dangereuses.

Icon Sport via Getty Images

Les Madrilènes ont cherché à déstabiliser le 5-3-2 défensif de l'Inter grâce à deux duos solides entre Dani Carvajal et Modrić à droite, et entre Ferland Mendy et Kroos à gauche. Il convient d'ajouter que malgré le bon jeu de l'Inter, ce sont les Madrilènes qui se sont créés les meilleures occasions, marquant deux fois, Rodrygo frappant également un poteau et tirant dans le petit filet après leur premier corner sur le coup de la pause.

Systèmes

Real Madrid
Un 4-3-3 dans lequel Ancelotti comptait sur ses trois milieux de terrain expérimentés pour diriger le jeu. La largeur venait de Vinícius Júnior (20 ans) et Rodrygo (21 ans) qui prenaient des positions de départ très au larges – respectivement à gauche et à droite – et cherchaient des situations de un contre un, même si parfois ils prenaient la mauvaise option. En l'absence de Karim Benzema, Luka Jović (16) a offert un point de référence solide devant, montrant un bon mouvement autour des défenseurs centraux de l'Inter et une volonté de donner des solutions à ses milieux de terrain dos au but.

Inter
Un 3-5-2. Le pivot du milieu de terrain Brozović (77) semblait toujours avoir du temps avec le ballon et jouait un rôle de premier plan grâce à son excellente compréhension tactique. Au poste d'arrière latéral droit, Denzel Dumfries (2) posait des problèmes aux Madrilènes par son physique et sa mobilité, offrant une solution importante lorsque l'Inter jouait en retrait et recevant le soutien de Danilo D'Ambrosio (33) qui s'interposait pour couvrir le côté droit de la défense lorsque le Néerlandais pénétrait plus avant. Au fil du match, Ivan Perišić (14) offrait de plus en plus de possibilités sur le côté gauche.