UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Grand spectacle : Chelsea 1-0 Zenit, l'analyse

La victoire de Chelsea face au Zenit est le premier match de notre nouvelle rubrique Grand spectacle, dans laquelle un panel d'observateurs analyse en détail la rencontre.

Analyse du succès de Chelsea sur le Zenit en première journée.
Grand spectacle : Chelsea, analyse

Le panel des observateurs techniques de l'UEFA a analysé la victoire de Chelsea face au Zenit dans le Groupe H (1-0) lançant de la première journée du champion sortant par un succès.

Ce ne fut pas une tranquille promenade automnale dans l'ouest de Londres malgré un départ idéal en championnat pour Chelsea, actuel co-leader de Premier League. L'adversaire était le rapide et athlétique Zenit dont la défense compacte a d'abord frustré les talents créatifs de Chelsea, et offert une rude opposition par sa mentalité de vainqueur, fruit de la domination nationale du club russe.

Lire aussi: l'Ajax surclasse le Sporting

Le but

Lukaku fait gagner Chelsea
Lukaku fait gagner Chelsea

1-0 : Romelu Lukaku (69)
Le but de la victoire de Lukaku fait suite à deux changements d'aile du côté gauche au côté droit pour le champion d'Europe. La séquence de passes aboutissait à l'élément central, Jorginho, qui trouvait César Azpilicueta. La ligne arrière du Zenit contrainte de reculer, Mason Mount et Hakim Ziyech occupant deux défenseurs, le capitaine de Blues a pu délivrer son centre sur lequel Lukaku a pris le meilleur sur le défenseur central du Zenit, Chistiakov.

Le meilleur joueur

Romelu Lukaku (Chelsea)
Cette séquence a vu intervenir trois hommes clés pour les Blues : sans surprise, Azpilicueta s'est montré toujours aussi volontaire à la construction, Jorginho a montré son intelligence pour créer des espaces et faire circuler le ballon, pendant que Lukaku n'a cessé de menacer par ses courses et son jeu en relai.

Le prix d'Homme du Match lors de cette courte victoire à Stamford Bridge a été remis au buteur, Romelu Lukaku.

En deux minutes, Chelsea 1-0 Zenit
En deux minutes, Chelsea 1-0 Zenit

Le Belge de 28 ans a inscrit son quatrième but avec le club depuis son retour et pourtant, ce fut un match difficile avec très peu de situations pour le n°9 des Blues. Mais quand l'opportunité s'est présentée, il l'a parfaitement saisie, se glissant entre le défenseur central et le latéral pour faire trembler les filets.

Autres points

Que ce soit avec l'organisation de départ en 3-4-2-1 ou après l'entrée de Mount, qui a changé le système avec deux attaquants axiaux, une constante du système de Chelsea était les changements rapides de jeu vers Azpilicueta (et dans une certaine mesure vers Rüdiger également).

Mais le Zenit ne s'est pas laissé faire et Andreas Christensen, l'homme du milieu de la défense de Chelsea, devait prendre les devants pour empêcher les contre-attaques en défendant haut face aux attaquants rivaux, notamment Sardar Azmoun. Jorginho a également joué un rôle déterminant dans le contrôle de l'équilibre défensif et offensif de son équipe.

Le vif attaquant iranien était l'élément clé des transitions rapides offensives du champion russe, avec Malcom et Claudinho, dès que l'équipe bien organisée de Sergei Semak passait à l'attaque ; leurs 3 contre 3 étaient prometteurs, même si une meilleure prise de décision aurait pu améliorer la conclusion.

Il y avait certainement des espaces à exploiter pour le Zenit, mais dans l'ensemble, l'équipe locale s'est imposée et a mérité son succès.

Organisation tactique

Chelsea a placé Mount aux côtés de Lukaku en seconde période
Chelsea a placé Mount aux côtés de Lukaku en seconde période

En fin de compte, le changement opéré par Chelsea à la mi-temps lui a permis de monter en puissance après une première période au cours de laquelle les tenants du titre avaient été largement contenus.

La victoire a récompensé les ajustements tactiques opérés par Thomas Tuchel. Chelsea avait eu du mal à déstabiliser l'arrière-garde des champions russes, s'appuyant sur les défenseurs centraux Azpilicueta et Rüdiger pour créer des ouvertures, ainsi que sur la prise de profondeur naturelle de Reece James et Marcos Alonso.

En seconde période cependant, Mount a été placé devant aux côtés de Lukaku, pour s'opposer au trident défensif central du Zenit. Ce petit changement en 3-4-1-2 a rendu l'équipe de Semak plus vulnérable, les centraux ayant jusqu'ici contrôlé assez confortablement les joueurs entre les lignes.

C'est ainsi que Chelsea a connu son temps fort et la capacité d'Azpilicueta a supporter la pression a fini par porter ses fruits, l'Espagnol délivrant le centre victorieux.

Le système du Zenit, en 5-3-2
Le système du Zenit, en 5-3-2

Les visiteurs se sont présentés en 5-3-2, les latéraux s'opposant à leurs homologues londoniens alors que les deux centraux extérieurs, Wilmar Barrios et Yaroslav Rakits'kyy s'occupaient de Mount et Ziyech. Cependant, défendant plus bas ou avec des volontés de contrer, l'attaquant Daler Kuzyaev s'est replié au milieu pour modifier l'organisation de départ en 5-4-1.

Le Zenit s'est appuyé sur les latéraux Aleksei Sutormin et Douglas Santos pour mener ses offensives, Wendel, milieu central, restant assez bas. Ainsi, toute la créativité dépendait du trio Azmoun, Malcom et Claudinho, Malcom, par sa qualité technique, étant essentiel pour sortir des petits espaces et dans le jeu de transition.

L'avis des entraîneurs

Thomas Tuchel, Chelsea
Ce n'était pas frustrant, ce fut difficile face à un adversaire très fort. Nous avons vraiment du travailler dur. Nous avons quelque peu lutté pour nous créer des situations et des frappes en première période. En seconde, ce fut un peu plus facile de trouver des espaces et frapper. C'est une victoire méritée. Durement méritée. Cela nous a pris de temps pour les fatiguer mais je suis satisfait de ce que j'ai vu.

Sergei Semak, Zenit
Chelsea était la meilleure équipe et mérite sa victoire. Mais dans l'ensemble, nous avons fait un bon match, en particulier sur le plan défensif. Ce fut un match difficile pour nous, Chelsea a eu le ballon et l'utilisait mieux. Malgré tout, le score final aurait pu être différent. Nous avons eu un belle opportunité à la fin mais n'avons pas su la saisir.