UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

FedEx Performance Zone, les joueurs à suivre cette saison

Quels joueurs sont amenés à briller dans les classements cette saison ? On vous présente six candidats en se basant sur une simulation de la dernière campagne d'UEFA Champions League.

Le FedEx Performance Zone est un nouvel et excitant ajout à la saison d'UEFA Champions League. Mais quels joueurs pourraient avoir l'honneur de briller dans les classements ?

Les performances des joueurs sont suivies tout au long de la compétition et les données collectées sont analysés par un algorithme spécialement conçu pour créer des classements basés sur ces performances mis à jour après chaque journée. Les données prises en compte pour chaque joueur sont specifique à leur poste. Par exemple, ne pas encaisser de but, les tacles ou les tentatives bloquées sont considérées comme des statistiques clés pour les défenseurs quand les buts, les passes décisives, les centres, les passes sont des données plus importantes pour les milieux et les attaquants. Des points sont accordés à chaque journée à laquelle un joueur participe et sont ajoutés aux points acquis lors des journées précédentes durant al compétition. Celui qui a le plus de points à l'issue de la saison est donc en tête du classement. Les performances lors de la phase de groupes sont pondérées de manière égale alors que celles des matches à élimination directe sont pondérées de manière plus importante.

FedEx Performance Zone : comment ça marche ?

Pour aiguiser l'appétit, nous avons simulé la saison dernière en utilisant l'algorithme du FedEx Performance Zone. Il nous donne une indication de l'identité de ceux qui pourraient briller au cours des huit prochains mois. Dans cet esprit, nous avons ainsi choisi six joueurs à suivre lors du coup d'envoi du FedEx Performance Zone dans la compétition majeure des clubs en Europe.

Lionel Messi

Messi est confortablement installé en tête du classement FedEx Performance Zone de la simulation de la saison dernière à l'issue de la phase de groupes. Ses 215 points ont été accompagnés de trois buts et il reste deuxième au classement après ses deux réalisations supplémentaires en huitièmes de finale. À 34 ans, il ne montre aucun signe d'affaiblissement et aura à cœur de montrer ses nouveaux supporters à Paris qu'il peut le faire dans un groupe composé de Manchester City, Leipzig et du Club de Bruges.

Erling Haaland

Six buts en quatre matches de la phase de groupes ont permis à l'insatiable buteur de Dortmund de se hisser en tête du classement des buteurs de la saison 2020/21. Ses quatre buts supplémentaires en huitièmes de finale face à Séville lui ont même permis de prendre la tête du classement de la simulation, une position qu'il a conservée jusqu'aux demi-finales. Haaland a déjà signé quelques triplés avec son club et sa sélection. Une mauvaise nouvelle si vous êtes supporters de l'Ajax, de Beşiktaş ou du Sporting CP.

Diogo Jota

L'attaquant a débuté sa saison de belle manière avec Liverpool et le Portugal, comme il l'avait fait en 2020/21. Ses quatre buts en 358 minutes en phase de groupes ont largement contribué à ses 138 points acquis lors de cette phase, le plaçant 19e au classement du FedEx Performance Zone rankings au soir de la sixième journée. Le joueur de 24 ans sera-t-il capable de reproduire cette performance cette saison dans un groupe composé de l'AC Milan, Porto et l'Atlético de Madrid ?

Duván Zapata

L'attaquant de l'Atalanta retrouve la forme au meilleur des moments pour tenter de réussir une nouvelle apparition au classement, passant à un quelques points d'une place dans le top 10 de la phase de groupes l'an passé. Il avait débuté 2020/21 par un coup d'éclat : trois buts lors des deux premiers matches de groupes du club italien et avec deux passes décisives, permis à son club de décrocher une place en huitièmes de finale pour la deuxième saison consécutive. Manchester United, Villarreal et Young Boys sont prévenus.

Phil Foden

L'homme en forme si l'on se base sur la simulation de la saison dernière. Le milieu de terrain n'était même pas dans le top 50 à l'issue de la phase de groupes, mais plus les choses sont devenus sérieuses, plus il s'est mis en évidence alors que Manchester City traçait son chemin sur la finale. Des buts inscrits à chaque tour du quart de finale face à Dortmund ont propulsé l'attaquant de 21 ans dans le top 5 avant d'atteindre le sommet une fois dans le dernier carré pour ne plus l'abandonner jusqu'à la fin de la compétition.

Edouard Mendy

La position du gardien de Chelsea au classement simulé n'a cessé de grimper au fil des cages préservées lors de la phase de à élimination directe – il a terminé la campagne victorieuse de son club avec neuf arrêts. Deux d'entre eux l'ont été en huitièmes de finale face à l'Atlético de Madrid qui ont permis au Sénégalis de se hisser dans le top 50. Mais lorsqu'il soulevait le trophée, il était alors le meilleur gardien, se classant à la douzième place au général. Juventus, Zenit et Malmö mettront-ils à mal sa résistance dans le groupe H ?

Téléchargez l'appli de la Champions League