UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Exclu. Foden : « J'admirais le Barcelone de Guardiola »

« Je ne pensais pas que Guardiola serait un jour mon entraîneur », confie Phil Foden, la pépite de Manchester City, à l'approche de la finale d'UEFA Champions League.

 Phil Foden et Pep Guardiola
Phil Foden et Pep Guardiola Manchester City FC via Getty Ima

Fan de Manchester City depuis son enfance, Phil Foden a grandi dans la ville voisine de Stockport en regardant l'UEFA Champions League. Il n'avait que 17 ans lorsque Josep Guardiola l'a lancé dans le grand bain européen, en phase de groupes, en décembre 2017. Aujourd'hui, il est devenu l'une des pièces maîtresse de Manchester City qui affronte Chelsea en finale.

Foden, but de la victoire pour City
Foden, but de la victoire pour City

Le milieu de terrain évoluant volontiers excentré a marqué le but de la victoire lors des deux matches des quarts de finale contre le Borussia Dortmund, et se prépare maintenant pour la première finale de l'UEFA Champions League de son club. Elle a lieu le lendemain de son 21e anniversaire. Foden, ses mots sur cette finale...

Foden sur Chelsea

Depuis l'arrivée de Thomas Tuchel, l'équipe est très forte, elle n'a pratiquement pas perdu de match et elle nous a battus récemment. Nous savons donc que ce sera un grand défi en finale, mais c'est sur un match, tout peut arriver. Ma famille ne cesse de me dire qu'elle n'arrive pas à croire que je vais jouer la finale de la Ligue des champions.

Foden sur cet anniversaire la veille du grand match

Je suis sûr que le plus beau cadeau ce sera le victoire. Avec un peu de chance, si nous gagnons, je pourrai fêter ça avec ma famille, ce qui serait bien. Ils n'arrêtent pas de me dire à quel point ça leur manque d'aller aux matches cette année. J'espère donc qu'ils pourront venir au stade et assister à la finale. Ce serait un moment spécial pour moi.

Sinon, je vais aborder la finale comme n'importe quel autre match, avec la banane et en me disant qu'il faut voir comment ça se passe. Rien ne va changer dans ma façon de me préparer.

Foden et Fernandinho
Foden et FernandinhoManchester City FC via Getty Ima

Foden parle de Guardiola

Tout le monde sait qu'il fait partie des meilleurs entraîneurs de l'Histoire. C'est très spécial de jouer sous ses ordres, et pas seulement pour moi, pour tout le monde ; il donne la liberté de jouer ; il adore le jeu et le beau football. Cela correspond tout à fait à mon style et je suis heureux de continuer à travailler avec lui et à m'améliorer.

Je mon souviens admirer son Barcelone il y a quelques années, La manière dont (Guardiola) faisait jouer cette équipe à une ou deux touches était incroyable, et je n'aurais jamais pensé qu'il serait mon entraîneur un jour. Je me souviens simplement que je les regardais avec mon père et que je me disais : « Quelle équipe et quel entraîneur ! » Il essaie d'importer ce type de football ici et ça fonctionne.

Foden sur son arrivée en équipe première

Ce fut très difficile de faire ma place. J'ai continué à croire en moi et à faire confiance au coach. Cette année a été très bonne pour moi. Beaucoup de joueurs m'ont pris sous leur aile et m'ont dit de continuer à m'entraîner du mieux que je pouvais et d'en vouloir toujours plus. Vincent Kompany était l'un d'eux, et Fernandinho aussi – deux grands capitaines et deux grands leaders. En dehors du terrain, il y a des choses que les gens ne voient pas et qui permettent à un joueur de s'améliorer et de se sentir mieux dans sa peau.