UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Chelsea 2-0 Real Madrid, troisième finale pour les Blues

L'équipe de Thomas Tuchel s'est qualifiée pour la finale grâce à Timo Werner et Mason Mount.

En deux minutes, Chelsea 2-0 Real Madrid
En deux minutes, Chelsea 2-0 Real Madrid

Chelsea a atteint sa première finale d'UEFA Champions League depuis 2012 grâce à un succès 3-1 sur l'ensemble des deux matches face au Real Madrid.

Le match minute par minute, réactions

Le match en bref

Fort de son doublé face à Fulham samedi en Premier League, Kai Havertz était préféré à Christian Pulišić, auteur de l’ouverture du score à l’aller, à la pointe de l’attaque des Blues. Côté merengue, le capitaine Sergio Ramos retrouvait sa place en défense centrale après plus de six semaines d’absence pour blessure. Toni Kroos était le premier à solliciter le portier sénégalais de Chelsea, Édouard Mendy, à la 11e minute, imité par Luka Modrić six minutes plus tard, mais à chaque fois sans danger pour l’ancier Rennais.

Finales entre clubs d'une même nation
Finales entre clubs d'une même nation

Dans la foulée, Timo Werner se voyait refuser un but côté anglais pour une position de hors-jeu. À la 26e minute, Karim Benzema enroulait son ballon du droit depuis l’entrée de la surface mais Mendy s’étirait sur sa gauche pour dévier magnifiquement le ballon en corner. Le Real avait laissé filer sa chance. Deux minutes plus tard, N’Golo Kanté combinait dans l’axe avec Werner pour servir Havertz dont le piqué du gauche heurtait la transversale mais l’ancien attaquant de Leipzig était le premier à la retombée du ballon pour marquer de la tête dans le but vide.

Dix minutes avant la pause, Mendy s’envolait dans le ciel londonien pour écarter une tête puissante de Benzema sur un centre de la gauche. Au retour des vestiaires, Havertz trouvait à nouveau la barre transversale, de la tête cette fois, sur un centre de César Azpilicueta. Les hommes de Thomas Tuchel n’avaient pas l’intention de se contenter de gérer leur avance. Le premier quart d’heure de la seconde période était tout à leur avantage, à l’image de ce mouvement entre Havertz, Werner et Mason Mount mal conclu par l’attaquant anglais, seul face à Thibaut Courtois, ou encore ces face-à-face de Havertz et Kanté avec le gardien international belge, qui remportait ses duels

Zinédine Zidane faisait entrer ses forces vives offensives en vain, Chelsea compostait son billet pour rejoindre Manchester City dans une finale 100 % anglaise, la troisième du nom après Manchester United - Chelsea en 2008 et Liverpool - Tottenham il y a deux ans, lorsque Pulišić, entré en cours de match, servait Mount en retrait à cinq minutes du terme pour le but du 2-0.

Timo Werner donne l'avantage à Chelsea de la tête
Timo Werner donne l'avantage à Chelsea de la têteChelsea FC via Getty Images

Homme du match : N'Golo Kanté (Chelsea)

Il a couvert énormément de terrain dans un match très serré. Ses transitions de la défense vers l'attaque et de l'attaque vers la défense ont été excellentes.
John Peacock, observateur technique de l'UEFA

Tous les Hommes du match.

La joie de Timo Werner après son ouverture du score
La joie de Timo Werner après son ouverture du scoreChelsea FC via Getty Images

Réactions

Thomas Tuchel, entraîneur de Chelsea, au micro de RMC
On a été très forts en seconde période. Nous avons souffert dans la première parce que le Real Madrid a eu beaucoup de possession il y a eu beaucoup de permutation. C'était très difficile pour nous de récupérer le ballon. Chaque fois que nous l'avons fait, nous avons eu une grosse occasion, nous avons placé une grosse attaque. En seconde période, nous avons été très forts. Nous nous sommes créé beaucoup d'occasions nettes. Bravo à l'équipe, elle n'a jamais perdu sa concentration.

Zinédine Zidane, entraîneur du Real Madrid, au micro de RMC
Nous sommes tombés sur un adversaire qui nous a été supérieur. Ils ont mérité de gagner. Sur l'ensemble du match ils ont été plus efficaces. Ils ont eu beaucoup d'occasions. Sur l'ensemble des deux matches, ils ont mérité de s'imposer.

Mason Mount fête son but scellant la qualification
Mason Mount fête son but scellant la qualificationChelsea FC via Getty Images

Stats clés

• Chelsea n'a plus perdu un match à domicile lors duquel il a ouvert le score dans la compétition depuis son revers 3-1 contre l'Atlético en demi-finale 2014.

• Thomas Tuchel (2 v., 4 n.) est le seul entraîneur à avoir affronté le Real Madrid six fois dans la compétition sans connaître la défaite.

• Mount est devenu le premier buteur anglais en demi-finales depuis Wayne Rooney pour Manchester United contre Schalke il y a un peu plus de dix ans (26 avril 2011).

• Le Real a marqué lors de 24 de ses 26 derniers matches de la phase à élimination directe de l'UEFA Champions League, ne trouvant pas le chemin des filets contre des clubs anglais, Liverpool et Chelsea.

• Les visiteurs ont porté à 12 leur nombre de matches d'UEFA Champions League sans victoire après avoir été menés à la pause (2 n., 10 d.).

Watch highlights of stellar Kanté display
Watch highlights of stellar Kanté display

• N'Golo Kanté a été désigné homme du match à l'aller comme au retour.

Compos

Chelsea : Mendy ; Christensen, Thiago Silva, Rüdiger ; Azpilicueta (James 88e), Jorginho, Kanté, Chilwell ; Havertz (Giroud 90e), Werner (Pulišić 67e), Mount (Ziyech 89e)

Real Madrid : Courtois ; Nacho, Éder Militão, Ramos, Mendy (Valverde 63e) ; Kroos, Casemiro (Rodrygo 76e), Modrić ; Vinícius Júnior (Asensio 63e), Benzema, Hazard (Mariano Díaz 89e)

Et ensuite ?

Chelsea a encore cinq matches à jouer sur la scène nationale avant de défier Manchester City en finale de l'UEFA Champions League le 29 mai à Istanbul. Quatre de ces rencontres auront lieu en Premier League, les Blues visant à terminer dans le top quatre, tandis qu'ils disputeront la finale de la FA Cup face à Leicester (15 mai).