UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Paris 0-1 Bayern, Paris perd mais sort le tenant

Malgré une fin de match brûlante et le but d'Eric Maxim Choupo-Moting, Paris réserve sa place en demi-finale contre City ou Dortmund.

En deux minutes, Paris 0-1 Bayern
En deux minutes, Paris 0-1 Bayern

Battu en finale 2020 par le Bayern, Paris a pris sa revanche en quarts de finale cette année, au bout d'un match retour à grand spectacle, même si un seul but a été marqué.

Le match, minute par minute

Le match en bref

Comme à l'aller, Choupo-Moting a trouvé le chemin des filets, mais si l'ancien Parisien peut se réjouir ce soir, ce n'est que pour son ancien club. Car malgré cette défaite, Paris est la première équipe depuis Marseille en 1991 dans le dernier carré de la Champions pour deux saisons consécutives.

À partir du moment où Choupo a poussé dans le but une frappe de David Alaba repoussée par Keylor Navas, le désormais futur ex-champion d'Europe était à un but de se retrouver en position de qualifié et ce scénario n'a fait que pimenter la rencontre au fil des minutes.

Haletant

Autre ingrédient notable dans cette soirée haletante, les loupé de Neymar, qui finit pourtant homme du match. Le Brésilien a survolé le match... jusqu'au dernier geste, gâchant plusieurs occasions.

Les dernières minutes étaient carrément irrespirables, avec notamment une occasion énorme pour Leroy Sané, mais le Bayern est toujours resté sous la menace d'un contre et de la vitesse de Kylian Mbappé, qui restera le bourreau du club allemand, avec son doublé à l'aller.

.

Neymar et Leandro Paredes savourent devant Joshua Kimmich
Neymar et Leandro Paredes savourent devant Joshua KimmichUEFA via Getty Images

Homme du match, Neymar (Paris)

« Toutes les occasions dangereuses de Paris provenaient de son talent individuel. Il était particulièrement dangereux dans toutes les situations de un contre un, un talent spécial. »
Patrick Vieira, observateur technique de l'UEFA

Tous les hommes du match.

 

La joie d'Eric Maxim Choupo-Moting après son ouverture du score
La joie d'Eric Maxim Choupo-Moting après son ouverture du scoreUEFA via Getty Images

Réactions

Mauricio Pocchetino, entraîneur de Paris
Je dois avant tout féliciter les joueurs. Tout le crédit de cette qualification leur revient. Je suis très content pour ces joueurs, pour notre staff technique et pour le club qui est resté uni.

Hansi Flick, entraîneur du Bayern Munich, au micro de Sky
Compte tenu du match aller, avec toutes nos occasions et celles que nous avons concédées, sans le troisième but, nous serions qualifiés. Vous avez vu à quel point les Parisiens sont dangereux en attaque. Je dois adresser d'énormes compliments à mon équipe, même si Paris s'est qualifié. Félicitations aux Parisiens également.

Neymar, attaquant de Paris
Je suis très heureux. Nous avons joué une grande équipe et nous sommes aussi une grande équipe. Nous avons éliminé les champions d'Europe, nous sommes en demi-finale et nous devrons travailler encore plus. Nous sommes une vraie bonne équipe et nous devons féliciter tout le monde.

Côté stats

• Paris a remporté 17 de ses 18 doubles confrontations européennes lorsqu'il a enregistré une victoire à l'extérieur au match aller.

• Paris n'a manqué de marquer que deux fois lors de ses 45 derniers matches d'UEFA Champions League – les deux fois contre le Bayern.

• Il s'agissait du 100e match du Bayern en phase à élimination directe de l'UEFA Champions League. Il est seulement le deuxième club, après le Real Madrid, à atteindre ce total.

• Le Bayern porte à 18 matches le record d'invincibilité à l'extérieur en Champions League. Sa dernière défaite à l'extérieur remonte à un 3-0 contre Paris en septembre 2017.

Neymar et ses occasions manquées
Neymar et ses occasions manquéesAFP via Getty Images

Compos

Paris : Navas; Dagba, Danilo, Kimpembe, Diallo (Bakker 59e); Gueye, Paredes; Di María (Herrera 88e), Neymar, Draxler (Kean 73e); Mbappé

Bayern : Neuer; Pavard, Boateng, Hernández, Davies (Musiala 71e); Kimmich, Alaba; Sané, Müller, Coman; Choupo-Moting (Javi Martínez 85e)