UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Ousmane Dembélé : « Paris, ça va être un très bon match de football »

Exclu. Ousmane Dembélé évoque les huitièmes de finale de la Champions League. L'ailier international français du FC Barcelone attend ses coéquipiers champions du monde Kimpembe et Mbappé et parle de la Remontada et de son quotidien de joueur avec Lionel Messi. Rare.

Ousmane Dembélé in UEFA Champions League action for Barcelona
Ousmane Dembélé in UEFA Champions League action for Barcelona Getty Images

Dembélé, 23 ans (21 sélections, 2 buts), est dans sa quatrième saison à Barcelone qu'il a rejoint en 2017 en provenance de Dormtund. Dans cette interview exclusive, l'ancien joueur du Stade Rennais affirmé qu'il a mûri en Catalogne. Il dit aussi sa volonté de gagner des titres cette année, à commencer par la Champions League, même si pour cel il faudra venir à bout du PSG.

Ousmane Dembélé lors de sa présentation à Barcelone
Ousmane Dembélé lors de sa présentation à Barcelone©Getty Images

UEFA.com: Ousmane, le soir de la Remontada en 2017, vous en colliez quatre à Benfica avec Dortmund. Qu'avez-vous pensé lorsque vous avez appris que Barcelone avait réussi contre Paris le plus gros retournement de situation de l'Histoire de la Champions League ?
C'est un match qui va rester dans les annales, je pense et surtout dû côté barcelonais parce que mené 4-0, je pense que pour toutes les équipes d'Europe, même en Ligue des champions, c'est difficile à remonter. Et puis, ils l'ont fait en plus avec une grande équipe, avec des joueurs de classe mondiale comme Neymar, Leo (Lionel Messi) et Andrés Iniesta. Comme je l'ai dit, c'est un match qui va rester dans les annales.

Depuis le tirage au sort, les médias parlent de revanche. Est-ce qu'il y a de la revanche dans l'air selon vous ?
Oui, c'est un peu comme une revanche avec les médias qui essaient de faire monter la sauce. Par contre, nous, non on n'en parle pas parce que l'on sait que ça va être un match difficile. On connaît Paris, c'est le dernier finaliste de la Champions League, une équipe qui est favorite pour gagner le titre.

Donc on est plus focalisé sur ce match. La Remontada, c'était il y a quatre ou cinq ans, donc il y a eu beaucoup de changements des deux côtés et des choses ont changé des deux côtés. Non, on est surtout focalisés sur ce match face à Paris.

En face, il y aura deux autres champions du monde, Presnel Kimpembe et Kylian Mbappé, il y a eu des échanges entre vous au sujet de ce match ?
Ah non, pas encore, non. On ne se chauffe pas, mais ça va être un bon match contre Presnel et Kylian qui sont incroyables avec le Paris Saint-Germain, qui font de très bonnes saisons. Presnel est devenu un taulier au Paris Saint-Germain et Kylian qu'on connaît. Non, on ne se chauffe pas message ou sur WhatsApp, mais je pense que ça va être un très bon match de football.

Ousmane Dembélé et Luis Suárez
Ousmane Dembélé et Luis Suárez©Getty Images

Trois ans déjà que vous être au Barça, comment avez-vous évolué ?
C'est vrai que ça passe vite. J'ai beaucoup changé. J'ai eu pas mal de pépins physiques. Je les ai pris comme des épreuves. Cette année ça va beaucoup mieux. Mais depuis mon année 2017, beaucoup de choses ont changé. Je suis arrivé dans le plus grand club du monde. Personnellement je change, mais ce qui n'a pas changé c'est ma volonté de travailler, de donner beaucoup à mes coéquipiers, mais depuis 2017, même physiquement, j'ai changé.

(...)

Quand je suis arrivé, j'étais tout frêle. Même quand j'ai commencé en professionnels au Stade Rennais et au Borussia Dortmund, j'étais tout frêle et j'ai beaucoup évolué ici, à Barcelone avec les préparateurs physiques. Ma façon de m'entraîner, ma manière de préparer les matches, tout cela a changé.

Est-ce que techniquement, vous avez pris des choses de vos illustres coéquipiers ?
Bien sûr. Ici, il y a des joueurs de classe mondiale. On en apprend tous les jours. J'ai pu côtoyer Andrés Iniesta, Luis Suarez, Ils m'ont donné beaucoup de conseils quand je suis arrivé. Il y a aussi Lionel Messi. Lui, parfois, il rentre un peu plus dans l'axe. Donc il me donne un peu plus de conseils. Les voir jouer à l'entraînement, les voir dribbler, se placer... etc., cela m'inspire.

Messi, tous ses buts en Champions League
Messi, tous ses buts en Champions League

Les conseils de Messi, ça ressemble à quoi?
C'est surtout sur le placement, sur quand faire la passe. Parce que moi j'aime bien dribbler, j'aime bien, quand j'ai le ballon, aller un peu tout seul. Ils me disent parfois de calmer, de ressortir, d'attendre un coéquipier, de ne pas toujours aller foncer pour dribbler trois ou quatre joueurs (rires).

Qu'est-ce que l'arrivée de Ronald Koeman a changé ?
Beaucoup de choses. Surtout sur les entraînements, sur la préparation des matches. Physiquement, on se sent très bien. Même mes entraînements sont de qualité et puis il y a beaucoup d'intensité. Donc tout le monde est heureux et physiquement, je trouve que l'équipe est au top.

Franchement, humainement, comment il gère son groupe, c'est très bien. Tout le monde est content de sa venue et du travail qu'il est en train de faire. Voilà, on va continuer. On est à mi-saison. Il y a des objectifs et on va essayer d'aller au bout pour essayer de remporter des titres.

Antoine Griezmann : meilleur buteur de l’EURO 2016
Antoine Griezmann : meilleur buteur de l’EURO 2016

Quel est l'apport d'Antoine Griezmann dans cette équipe ?
Antoine Griezmann peut marquer des buts. Il sait un peu tout faire en fait. Il aime combiner avec ses coéquipiers. Il aime demander le ballon dans les pieds ou dans l'espace. Honnêtement, il fait partie des joueurs que j'aime le plus dans le football actuel.

Et Leo Messi ?
Leo is a genius, on le connaît tous. C'est le meilleur joueur de l'Histoire dans le football. Il a été une inspiration pour moi quand j'étais plus jeune et il le reste. Honnêtement, c'est un honneur pour moi de jouer à ses côtés.

Et Ousmane Dembélé pour finir ?
J'ai du mal à me décrire moi-même. J'aime dribbler, aider mes coéquipiers à marquer, marquer moi-même aussi. Que dire de plus...

Il est un peu fou sur la pelouse, mais il essaie de progresser chaque jour pour donner le meilleur.