UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Erling Haaland, exclu : « (Mbappé) Un joueur incroyable »

Le prodige de Dortmund Erling Haaland nous parle de son « rêve éveillé » de Champions League et de sa rivalité dans la précocité avec Kylian Mbappé au cours de cet entretien exclusif.

Erling Haaland, plus jeune joueur à 15 buts en Champions League
Erling Haaland, plus jeune joueur à 15 buts en Champions League Getty Images

À tout juste 20 ans, Erling Haaland à déjà fait de l'UEFA Champions League son terrain de jeu favori. L'attaquant du Borussia Dortmund, qui a découvert la compétition phare du football de clubs européen la saison dernière, nous a accordé cet entretien exclusif à l'approche des huitièmes de finale.

UEFA.com : Ressentez-vous une motivation particulière quand vous évoluez en Champions League ?
Erling Haaland : Jouez en Champions League, c'était mon rêve. En rejoignant Salzbourg, je savais qu'on serait directement qualifiés en gagnant le championnat. Quand j'ai enfin pu découvrir cette compétition, je me suis dit « OK, ça va être mon année » ! J'ai bien commencé, c'est quelque chose de vraiment spécial cette compétition vous savez. C'est là où les stars se doivent de briller.

Haaland, tous ses buts en Champions League cette saison
Haaland, tous ses buts en Champions League cette saison

Vous avez marqué un triplé pour votre première...
À Salzbourg, on ne pensait qu'à la Champions League à ce moment-là, on attendait ce match avec impatience ; je n'aurais pas imaginer marquer lors de ma première même dans mes rêves... Et puis après 100 secondes de jeu, j'avais déjà fait trembler les filets !

Vous n'avez pas vraiment fêté votre troisième but à cause d'un possible hors-jeu...
Je me suis dit « OK, je n'ai pas envie de célébrer pour rien », vous comprenez. Alors j'ai attendu un peu, puis quand j'ai vu que le but comptait, c'est là que j'ai réalisé que je venais de marquer un triplé. J'étais comme dans un rêve ce soir-là.

Haaland, regardez ses trois buts avec Salzbourg
Haaland, regardez ses trois buts avec Salzbourg

Vous accumulez les records en Champions League : vous êtes le premier joueur de moins de 20 ans à marquer lors de cinq rencontres consécutives, et le premier joueur à marquer huit buts lors de ses cinq premiers matches.
Pour être honnête, je n'avais jamais entendu parler de ces records avant de les battre. Après ma première, je voulais tout simplement continuer à jouer et à marquer. Et puis Salzbourg pratiquait un très bon football lors de cette phase de groupes. J'essayais tout simplement de faire mon travail, et mon travail, c'est de marquer des buts.

Parlez-nous de ce missile face à Paris en 8es aller 2019/20...

Dortmund 2-1 Paris
Dortmund 2-1 Paris

C'était le dernier match de Champions League avec des supporters, dans un stade plein, et c'était aussi ma première en Champions League avec Dortmund, donc ce fut une occasion très spéciale. Je me souviens, le stade entier était en ébullition après ce but. C'était vraiment une très bonne soirée.

Ce but vous a permis de devenir e plus rapide à atteindre la barre des dix buts en Champions League...
Ces records, je les découvre sur les réseaux sociaux ou quand on m'en parle après le match. Je n'y pense pas avant une rencontre car on ne sait jamais ce qui va se passer. Mais cela vous motive encore plus, c'est vrai.

Kylian Mbappé et Erling Haaland en UEFA Champions League  la saison dernière
Kylian Mbappé et Erling Haaland en UEFA Champions League la saison dernièreGetty Images

Vous avez aussi chipé le record de plus jeune joueur à inscrire 15 buts en Champions League à Kylian Mbappé...
C'est un joueur incroyable, l'un des meilleurs au monde. Battre des records n'est pas mon objectif, mais ça fait toujours plaisir de faire quelque chose de bien comme ça.

Quand vous êtes en forme, vous attendez-vous à marquer à chaque match ? 
Oui, mais je me concentre vraiment pour faire les choses simples aussi bien que possible. Si je joue bien, si je fais attention à mon positionnement, je sais que les buts vont suivre. Je suis toujours concentré à 100 %. Je sais que je vais marquer si je fais ce dont je suis capable.

©Getty Images

Vous comptez six millions d'abonnés sur Instagram. Ça vous fait quoi ?
Un peu plus même ! Allez voir, je suis à 6,1 millions là. Donc ça se passe plutôt pas mal !

Vous avez grandi à Bryne, en Norvège...
C'était super. Ma famille a quitté l'Angleterre pour venir s'y installé quand j'avais quatre ans. J'ai eu une super enfance, j'ai toujours beaucoup d'amis là-bas, des gens que j'ai connus toute ma vie.

C'est ce sang norvégien qui vous permet de garder les pieds sur terre ?
Oui, bien sûr. Vous savez, les gens de là-haut sont des personnes humbles et qui n'ont pas peur de bosser dur.

Dortmund affronte Séville en 8es de finale. Vous êtes confiant ?
Bien sûr. C'est un adversaire de qualité, alors il faudra vraiment être à notre meilleur niveau pour avoir une chance de passer. C'est une équipe vraiment difficile à jouer.

Le Borussia peut-il aller au bout cette saison ?
Ce n'est pas une question facile. Vous êtes tout aussi conscient que moi de la qualité des équipes restantes. J'aime dire que nous sommes outsiders, et on verra bien comment cela se terminera.

En quoi cette compétition est-elle unique ?
Les matches la semaine, le mardi et le mercredi, c'est ça la Champions League. Vous n'arrêtez pas d'y penser une fois le match du week-end terminé. J'adore l'hymne, la préparation d'avant-match, l'entraînement avec le ballon de la Champions League. C'est un peu plus spécial que les matches de championnat.

Dès qu'on vous dit « UEFA Champions League », vous pensez à...
Je pense au ballon qui rentre dans le but, pour être franc avec vous !