UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Müller : « Convertir la tension en plaisir » face à Paris

« Nous devons tout donner, sans tergiverser », a confié l'attaquant allemand à UEFA.com.

Thomas Müller est ravi de son niveau de jeu sous les ordres de Hans-Dieter Flick
Thomas Müller est ravi de son niveau de jeu sous les ordres de Hans-Dieter Flick POOL/AFP via Getty Images

Après avoir terminé la saison 2019/20 en Allemagne avec un record de 21 passes décisives, ainsi que les titres de champion de Bundesliga et vainqueur de la Coupe d'Allemagne, il reste une haie à franchir pour l'attaquant du Bayern Thomas Müller, ce dimanche face à Paris.

Le style de jeu du Bayern de Hans-Dieter Flick

Bayern, les buts jusqu'en finale
Bayern, les buts jusqu'en finale

Si notre style de jeu a changé, c'est grâce aux décisions des entraîneurs, bien sûr, notamment de Hansi Flick, qui a dit dès son premier jour en tant qu'entraîneur par intérim à l'automne 2019 : « Je veux que nous prenions des risques. Je veux que nous pressions avec courage. Je veux que nous n'ayons pas peur d'avoir une ligne défensive stable. » Il s'appuie également beaucoup sur la communication, un domaine que l'équipe a bien adopté.

Personnellement, une structure claire me convient bien. J'ai grandi avec ces systèmes qui se concentrent sur le pressing. Au Bayern, nous avons toujours voulu dominer. Cela a débuté dans une certaine mesure avec Louis van Gaal. Avec Pep Guardiola, nous dominions largement à la récupération du ballon. C'est pourquoi je me sens très bien adapté à ce rôle, d'autant plus que je peux à nouveau jouer dans l'axe. J'ai donc pu livrer de bonnes prestations sous les ordres de Hansi Flick et je me sens très bien en ce moment.

Le triomphe en 2013 après le revers lors de la finale 2012

2013 : revivez la gloire du Bayern à Wembley
2013 : revivez la gloire du Bayern à Wembley

Je peux aider l'équipe surtout en jouant comme ces derniers mois. Les années 2012 et 2013 n'ont rien en commun avec aujourd'hui ; ce sont des équipes et des conditions complètement différentes. Les environnements changent toujours rapidement en football. La seule chose que nous pouvons retenir de ces expériences, c'est que tout est possible à tout moment en football, surtout lors des matches à fort enjeu.

Pendant le match, les 90 minutes semblent longues, mais c'est très rapidement terminé et nous devons saisir l'occasion tant que nous le pouvons, nous devons tout donner, sans tergiverser. Nous ne devons pas penser à l'importance du match et plutôt convertir cette tension en plaisir.

La préparation pour Paris

La meilleure façon de se préparer, c'est de faire toutes ces interviews pour le FC Bayern et l'UEFA qui m'aident à vider mon sac et à bien me concentrer sur le match. Et il y a également la préparation du staff, qui n'a vraiment rien de spéciale mais est tout de même spéciale au vu de l'enjeu.