Corentin Tolisso : « En 2010, j’étais ramasseur de balle »

Corentin Tolisso évoque les retrouvailles avec Lyon en demi-finale.

Corentin Tolisso se prépare à retrouver Lyon
Corentin Tolisso se prépare à retrouver Lyon FC Bayern via Getty Images

Formé à Lyon, désormais au Bayern, l'international français Corentino Tolisso évoque les retrouvailles avec son ancien club en demi-finale de l'UEFA Champions League.

À 26 ans, Tolisso a défendu les couleurs de Lyon pendant une décennie avant de migrer vers l'Allemagne en 2017. C'est sous les couleurs du champion d'Allemagne qu'il affrontera son ancien club pour une place en finale.

Les retrouvailles

« C'est incroyable. Depuis que j'ai quitté Lyon, je me demandais quand je pourrais les croiser de nouveau. Jamais je n'aurais pu imaginer que cela arriverait en demi-finale de la Champions League mais c'est génial. Je suis vraiment heureux de retrouver le club, mes anciens coéquipiers, le staff. C'est le club qui m'a permis de grandir. J'ai joué à Lyon pendant dix ans, depuis ma plus tendre enfance, donc ce sera vraiment un grand moment, ce sera très émouvant pour moi. »

La demi-finale 2010
La demi-finale 2010

Lyon en demi-finale

« Surpris ? Oui et non. Dans un sens je savais qu'ils en étaient capable car je les regarde très souvent et je sais qu'ils savent aborder les grands matches. Maintenant, il était difficile d'imaginer les voir éliminer la Juventus sur deux matches puis Manchester City. Mais ils l'ont fait. »

Sur la demi-finale de 2010

« J'avais 15 ans et j'étais au centre de formation de Lyon. J'étais ramasseur de balles quand le Bayern est venu à Lyon et s'est imposé 3-0 sur un triplé d'[Ivica] Olić. Je m'en souviens, j'étais très déçu, je me souviens que ce match m'avait impressionné. Dix ans plus tard, je suis de l'autre côté, avec le Bayern et j'espère que le résultat sera le même. »

Tolisso sous le maillot de l'OL
Tolisso sous le maillot de l'OLIcon Sport via Getty Images

Le Bayern 2020

« On a une équipe très complète avec des buteurs de classe mondiale. Nous sommes focalisés sur une seule chose et nous voulons atteindre la finale et remporter la Champions League. Pour cela, il faut marquer.

Nous sommes en demi-finale et je ne pense pas qu'une équipe peut atteindre ce stade par chance, aucun d'entre-nous ne sous-estimera Lyon. Les demi-finales sont toujours des matches intenses, en particulier lors des rencontres européennes. Je ne crois pas que nous ayons perdu un match en 2020. On joue bien, nous sommes bons devant et derrière. Je pense que notre entraîneur a apporté une nouvelle approche tactique et un état d'esprit qui font désormais la différence.