Reprise du jeu : l'UEFA se prépare pour le retour en toute sécurité de ses compétitions d'élite.
En savoir plus >

Classiques de la Champions League : Barça - Man. United 2009

Restez chez vous et regardez en intégralité la somptueuse finale 2009 sur UEFA.tv ; on plante le décor.

Getty Images

Il s'agit de l'une des plus belles finales de l'Historie de l'UEFA Champions League. Elle est à redécouvrir.

VOIR EN INTÉGRALITÉ

Pour bien profiter du match...

Superbes buts de la Champions League 2008/09
Superbes buts de la Champions League 2008/09

Malgré la grande domination de Barcelone sur la scène nationale, United était favori de la rencontre, tentant de devenir la première équipe à défendre son titre avec succès depuis l'avènement de l'UEFA Champions League. Emmené par Cristiano Ronaldo, Wayne Rooney, Dimitar Berbatov et Carlos Tévez, United avait remporté son troisième titre consécutif en Premier League et voulait signer un prestigieux triplé. Les Red Devils avaient battu le club catalan lors des demi-finales 2007/08 et les Blaugranas, tout juste sacrés champions d'Espagne et vainqueurs de la Copa del Rey, faisaient face à des problèmes défensifs avec les suspensions d'Éric Abidal et Dani Alves. "Nous alignerons davantage de joueurs offensifs", avait confié leur entraîneur Pep Guardiola.

Les joueurs qui ont fait le spectacle

Iniesta, son but à la dernière minute contre Chelsea
Iniesta, son but à la dernière minute contre Chelsea

Lionel Messi : auteur de 23 buts en Liga cette saison-là, le joueur de 21 ans en était à huit réalisations en Champions League lors du parcours jusqu'à la finale à Rome. Allait-il accroître son total ?

Samuel Eto'o : parmi les 30 buts de l'attaquant camerounais en Liga en 2008/09, un quadruplé en première période lors de la victoire 6-0 sur le Real Valladolid, et le coup du chapeau le plus rapide de l'Histoire du Barça (23 minutes face à Almería, record battu par Messi depuis lors).

Cristiano Ronaldo : terminant la campagne de Premier League de United à 18 buts, le lauréat du Ballon d'Or 2008 marquait à chaque tour de la phase à élimination directe, participant grandement à la qualification de son équipe pour la finale.

Haut