Reprise du jeu : l'UEFA se prépare pour le retour en toute sécurité de ses compétitions d'élite.
En savoir plus >

Classiques de la Champions League  : Milan-Liverpool 2005

Restez chez vous encore un peu, quinze ans après, ce match fait toujours le même effet.

La 50e finale de l'UEFA Champions League fut peut-être la plus folle. Elle est à revivre en intégralité sur UEFA.tv (en anglais)

CLIQUEZ ICI POUR REVOIR CETTE FINALE SUR UEFA.tv


Pour bien profiter du match...

Superbes buts de la Champions League 2004/05
Superbes buts de la Champions League 2004/05

Nous sommes le 25 mai 2005 au stade Olympique Atatürk, à Istanbuln et cette soirée turque va rester comme l'une des plus incroyables de l'Histoire du football européen. D'un côté un très grand Milan, entraîné par Carlo Ancelotti, qui a laissé filer le Scudetto et qui veut un titre de plus. De l'autre, l'escouade de Rafael Benítez, outsider mais dont le technicien espagnol déclare : "Milan est peut-être favori, mais on a confiance en nos chances".

Les deux demi-finales ont été des affaires particulièrement serrées. Le Milan a pris le meilleur sur le PSV Eindhoven, lui-même tombeur de Lyon dans un quart de finale de feu, aux buts à l'extérieur. Liverpool a éliminé Chelsea dans une demi-finale 100% anglaise avec le seul but de Luis Garcia à la 4e minute au retour à Anfield pour départager les deux équipes. Les Anglais jouent leur première finale depuis 20 ans.

Équipe de l'année 2005
Équipe de l'année 2005

Ils ont brillé ce soir-là

Andriy Shevchenko avait marqué le penalty de la victoire en 2003 en finale contre la Juventus et l'Ukrainien reste sur six buts marqués dans cette édition de la Champions League, avant d'aborder cette finale. Il est l'atout offensif n°1 d'Ancelotti. Sheva en conférence de presse la veille du match : "C'est le match que nous attendons depuis le début de la saison".

Steven Gerrard qui fêtera son 25e anniversaire cinq jours plus tard, va montrer la voie à suivre, avec portant le brassard des Reds.Il aura une place particulière dans ce scénario de dingue.

Jerzy Dudek, le gardien polonais de Liverpool, sera l'un des joueurs les plus importants de cette finale, comme le fut par le passé son prédécesseur Bruce Grobbelaar.

Haut